Salon des artistes-récupérateurs en fin de semaine

La Biosphère ( la grosse boule du Parc Jean-Drapeau – trés proche du métro) accueille le salon des artistes-récupérateurs pour la deuxième année. Bonne idée de réunir sous le même toit les mini-compagnies qui ne peuvent se payer le Salon des métiers d’art. En plus, il y a un point commun. Avoir le moins d’impact possible sur la Planète.

Vous en trouverez pour tous les goûts : vêtements, meubles, décoration, bijoux. L’imagination de nos artistes est fertile et intéressante. L’une d’entre elles fabrique des objets avec des vieux disques en vinyle ainsi qu’avec des bouchons. Fallait y penser.

Par ailleurs, j’y serai aussi même si je ne suis pas une artiste, seulement une auteure qui tente de sensibiliser et d’informer. Samedi et dimanche de 12h à 15h et de 16h à 18h, je serai présente pour des séances de signature de l’écolo écono.

Parlant de mon livre, je vous annonce que je prépare l’adaptation pour l’Europe francophone. Parution la-bas en avril 2008. Trés fière de retourner dans mon pays d’origine avec un livre ! Trés fière aussi de voir un livre québécois être adapté pour la France…

La prison du coeur

Robert Latimer, ce père condamné à la prison à vie pour le meurtre de sa fille handicapée, vient de se faire renvoyer en cellule par la Commission des libérations conditionnelles.
Au delà du sujet de l’euthanasie et de justice, est-ce que la société est protégée par le fait que monsieur Latimer est en prison ? D’ailleurs, n’est-il pas déjà en prison dans son propre cœur ?
La suite ici sur Branchez-vous.