Se trouver des excuses !!!

Ça commence à me chauffer presque climatiquement. Quoi donc ? Les gens qui évoquent la pollution émise par la Chine comme raison pour ne pas agir. Le pire c’est Stephen Harper et les membres de son gouvernement (outre les États-Unis). Puis tous les autres qui disent la même chose comme des perroquets. « Nos gestes, nos actions sont inutiles car la Chine les annulent ».
Quelle belle excuse pour l’immobilisme, pour gagner du temps. Et justement comme le disait Jean Lemire à l’émission «Une heure sur Terre» : « Du temps c’est précisément ce que l’on n’a pas.»
Évoquer la Chine, l’Inde est tellement facile pour se dégager de ses responsabilités d’humain. Tellement puéril.
Tant qu’à faire, moi je vais brûler tous les feux rouges en voiture car d’autres le font. Moi je vais pisser dans la rue, laisser les crottes de mon chien sur le trottoir, car d’autres le font alors pourquoi me donner la peine.
Ces exemples sont peut être ridicules tout comme le fait de ne pas agir car d’autres ne le font pas. Car on doit agir pour soi, pour ses enfants, pour ses proches, pour ses petits-enfants, pour l’avenir, tout simplement.
Sinon, dites donc la vérité, c’est à dire que vous vous en moquez, que vous n’en avez rien à foutre et que l’environnement n’est pas votre problème au lieu de vous trouver des excuses bidons !