Boîte à lunch jetable à éviter

Décidèment, je suis à la poursuite des trucs à éviter. C’est que je viens de voir la publicité à la télé pour ces boîtes à lunch pour les enfants. Outre le fait qu’elles sont horribles d’un point de vue nutritif, elles sont aussi une abomination environnementale. Tout jetable. La pub a même le culot de mentionner que le sac est compostable. Bien sur. En 10 ans ? Et réutilisable. Oui 2 ou 3 fois.

Vraiment n’importe quoi. Rien n’est mieux qu’une bonne vieille bonne boîte à lunch ! On ne sait plus quoi inventer pour faire vendre. Ces produits jetables devraient être surtaxés. On devrait inclure le coût environnemental dans le prix final. C’est tout.

Interdisons les décorations gonflables !

À partir d’aujourd’hui, 25 jours avant Noël, je regarde avec joie les décorations de Noël. Enfin celles qui démontrent le bon goût de leurs géniteurs. Car certaines exagérations gâchent le paysage. Les décorations gonflables en particulier. Quelle horreur. Vraiment de mauvais goût. En plus de ne pas être belles à regarder, elles polluent par leur fabrication totalement inutile, gaspillent de l’électricité et produisent du bruit. Point de vue environnemental c’est zero, vraiment zéro.
Pourquoi diable dépenser de l’argent pour de telles décorations ? Je ne veux pas vous insulter si vous en avez mais tentez au moins de m’expliquer pourquoi ces énormes trucs difformes trônent devant chez vous ?

Mettre la hache dans des vies !

Je remplace mon ami Steve Proulx pour la prochaine semaine. J’ai donc la responsabilité de choisir l’événement du jour pour Branchez-vous.
Voici mon premier billet ce matin.

Cela étant dit, des emplois se sont bel et bien envolés à Shawinigan, à Dalhousie au Nouveau-Brunswick. Un peu comme si 20 000 personnes se retrouvaient sans travail à Montréal. Pas une mince affaire. Autant le dire, AbitibiBowater a pris la hache pour faire le ménage. Jamais beau. Ça saigne.

La suite sur Branchez-vous.