Rivard vaut mille mots

Voici l’incompréhension entre les conservateurs et la culture, le Québec, les francophones, la vie, la réalité, etc… mis en image. Tordant et désolant à la fois.
Via Josée Blanchette puis Dominic Arpin.
C’est une première, un parti qui fait l’unanimité contre lui et qui voit les artistes se mobiliser. Incroyable! Espérons que cela aura un impact…

J’aime bien Dion…

Je ne vous parlerai pas de partisanerie et de voter libéral. Je vous parlerai simplement d’un homme politique que l’on martyrise à souhait . Surtout les conservateurs qui ridiculise son plan vert.
Sauf que je trouve qu’on en met trop. Pourquoi ? Car Stéphane Dion n’a pas le profil parfait pour passer devant la caméra ? Vous croyez que Harper l’a ? Car Dion est un grand timide, un intellectuel, un maladroit qui n’est pas au meilleur dans une foule ?
Sauf que Dion est intelligent, honnête et intègre. En plus, il a compris que l’environnement devait être la priorité. Si Dion avait le charisme d’Obama, il serait en tête dans les sondages.
Évidemment, il n’a pas été le plus adroit en matière de relation avec le Québec. Mais je lui pardonne.
Je vous mentionne tout ceci car j’ai rencontré Dion à plusieurs reprises lors de tournée dans mon ancienne vie. L’un des plus sympathiques ministres. Agréable, simple et facile d’approche. Tout comme sa femme. Voila pourquoi je pense qu’il ferait un bon premier ministre. Au moins, on aurait un dirigeant intelligent et brillant. Mieux qu’actuellement.
Je parle de son nouveau style ce matin.

Censure du gouvernement conservateur ?

Après mon billet d’hier sur les élections, un commentaire me souligne qu’un site que j’avais mis en référence n’est pas accessible par un fonctionnaire. Je me dis alors qu’il s’agit d’un blocage pour éviter que les fonctionnaires ne navigue trop sur internet.
Sauf que le site en question non accessible est une critique négative du site internet du parti conservateur par la consultante Michelle Blanc. Bizarre. Pourquoi bloquer l’accès à un site internet si ce n’est de la censure ?
À la veille du déclenchement d’élections qui pourraient nous donner un gouvernement conservateur majoritaire, on ne peut que s’inquiéter et se poser des questions. J’espère qu’il y a une explication logique. Sinon c’est un dangereux précédent.

Élections automnales : un gaspillage?

J’en parle ce matin sur Branchez-Vous. Le sujet incontournable qui va occuper nos discussions du prochain mois. Mais n’est-ce pas un épouvantable gaspillage d’argent et une énorme hypocrisie de la part d’un gouvernement qui prône les élections à date fixe ? Et qui de la même main distribue allègrement les cadeaux électoraux. Agissements qu’ils étaient les premiers à dénoncer…
Le gouvernement conservateur est le champion du «Faites ce que je dis mais pas ce que je fais». Le champion de l’hypocrisie, démagogique à souhait qui s’enveloppe de vert et de beaux principes vertueux. Pourtant ça fonctionne puisqu’il est en tête des sondages. J’en perds mon latin. Le peuple est aveugle ?
Étant donné que j’aime cogner sur le clou, voici un reportage de Radio-Canada sur l’implication des évangélistes dans la prochaine campagne et leurs liens avec le parti conservateur. Je me répète. La religion n’a aucune place dans la sphère politique. Point.

Enfin, un premier député vert !

En espérant qu’il survivra aux élections générales qui devraient être déclenchées la semaine prochaine ! Il s’agit d’un député indépendant de la Colombie-Britannique (ancien libéral), Blair Wilson qui a fait le saut ! Il est devenu député du Parti vert dirigé par Elizabeth May.
Espérons que ce sera pas le dernier mais le premier d’une longue lignée…
Il y a des députés écologistes au Parlement européen, en Allemagne, en Suède, en France.
Pensez-vous important que des écolos soient élus dans les plus hautes instances ? Ne peuvent-ils pas faire autant ou plus au sein de groupes militants ?

Stephen Harper séduit le Québec

Surprise et stupeur ce matin. Le premier ministre conservateur canadien est au coude à coude avec le Bloc Québécois dans les sondages. J‘en parle sur Branchez-vous – Matin.qc.ca. Pour les européens, sachez que le Premier ministre canadien peut décider de déclencher les élections quand bon lui semble. L’héritage britannique. Et le premier ministre canadien encore plus à droite que Nicolas Sarkozy, a réussit à séduire les Québécois... Enfin ceux qui habitent hors Montréal. Car la différence est saisissante. Les Montréalais ne se laissent par berner par ce conservateur qui sabre dans la culture, relègue l’environnement aux oubliettes, créé une brèche dans le droit à l’avortement, dans les droits des homosexuels et j’en passe. Car les conservateurs marquent leurs points dans les comtés à l’extérieur de Montréal, en région, à Québec. Dommage cette séparation entre le Québec et sa métropole…

Je ne vous cacherai pas que je ne suis pas très à droite. Je suis inquiète de cette percée des conservateurs. Leurs politiques me glacent le sang. J’ai peur d’avoir un gouvernement conservateur majoritaire. Tout sauf Stephen Harper. Stéphane Dion, Jack Layton, Gilles Duceppe, Elizabeth May, n’importe lequel mais pas Stephen Harper.

Dur dur la politique municipale?

Lorsque quelque chose se passe au municipal, j’aime en parler. Car j’aime observer ce niveau politique sans m’y impliquer. Déjà donné. Bref je profite de la démission du conseiller municipal de Montréal pour aborder le sujet dans mon évènement du jour sur Branchez-Vous...

La politique paye-t-elle son homme ou sa femme ?

Mon sujet de Branchez-vous aujourd’hui…J’ai inclu les femmes, même si elles sont assez peu nombreuses en politique et on les comprend…
Enfin moi je n’irai pas en politique…J’ai assez donné comme attachée politique qui travaille 24h sur 24, 7 jours sur 7… On ne me payerait jamais assez pour la job de fou qu’est la politique. J’admire les gens qui font le saut car ceux que je connais bien et qui sont des amis, Martin Lemay et Carle Bernier-Genest, l’ont fait pour la cause, pour servir, pour le bien de la société. C’est tout à leur honneur et je salue leur courage et leur détermination.
Mon billet est ici.

Roger Auque candidat aux élections municipales !

La France vit en campagne électorale actuellement : élections municipales les dimanche 9 et 16 mars prochains. Contrairement à ce qui se passe au Québec, les élus municipaux ont une couleur politique, droite, gauche, PS (parti socialiste), UMP ( parti du président Sarkozy), FN ( Front national), PC ( parti communiste), etc…
Imaginez le bordel que cela peut créer au sein d’un petit village lorsque le maire est socialiste alors que certains de ces citoyens sont connus comme votant à droite…
La politique municipale ne devrait pas ressembler à la politique nationale. Tout comme les députés ne devraient pouvoir cumuler les fonctions. Ici c’est la loi. En France, aucun problème. Les ministres, les députés sont maires sans aucun questionnement sur leur capacité de remplir des fonctions aussi exigeantes !!!
Mais comment fera Roger Auque, le fameux journaliste globe-trotter, pour rester en place comme conseiller municipal dans le 9e arrondissement à Paris sous la bannière UMP ? J’étais surprise ce matin d’apprendre que le correspondant pigiste de Radio-Canada en Irak était candidat.
Un article du Monde ici qui dresse le portrait de ce journaliste play-boy et baroudeur, ancien otage au Liban.
Décidément, la ligne est toujours mince entre la politique et le journalisme…Je les trouve courageux. À titre de journalistes, ils ont couvert la politique. Ils connaissent le sport extrême qu’est la politique. Un travail hyper ingrat qui ne connait aucun repos. C’est du 24 h sur 24. Vous êtes en vacances dans le sud ? Vous êtes encore politicien. Vous êtes chez vous un matin tranquille, un citoyen vient sonner à votre porte. Vous ne répondez pas ? Vous n’êtes pas à l’écoute de vos concitoyens. Vous devez assister à tous les repas de résidences pour personnes âgées, tous les événements des organismes, vous devez acheter des billets pour ça, pour cela, etc.
Chaque fin de semaine, vous devez être partout à la fois sans faire seulement acte de présence.
Pour avoir été attachée de presse de Pierre Bourque, j’ai été la témoin de tout ceci. Bravo à ceux et celles qui le font. Moi jamais.

Le véritable courage d’une femme !

Benazir Bhutto devait le savoir. Elle savait qu’elle était au sommet de la liste des gens à abattre mais elle est retournée dans son pays. Elle savait que la mort la suivait pas à pas. Mais elle a continué à haranguer les foules. Elle savait qu’ils finiraient sûrement pas l’avoir. Mais elle est restée debout.
Jusqu’à ce qu’ils tirent et la tuent. Savoir que la mort nous guette chaque jour, chaque heure, chaque minute et avoir le courage de ne pas se cacher, de ne pas repartir dans un pays étranger se mettre à l’abri. Du courage, du vrai courage. J’espère que le peuple pakistanais saura apprécier le don de vie qu’elle leur a fait. Un sacrifice comme l’on fait de grands humains avant elle. Ghandi ( les deux), Rabbin, Saddat, Ingrid Bétancourt et combien d’autres.
Pourquoi certains humains ont le courage de se sacrifier ? Pourquoi doivent-ils le faire ?
En apprenant la nouvelle, j’ai été obligé d’expliquer à mon neveu de 7 ans pourquoi un être humain avait tué une femme publique et politique qui cherchait à rétablir la démocratie dans son pays. Comment expliquer le côté noir de l’humanité à un enfant ?
En passant ce dernier a eu un conseil pour ceux qui tentent d’obtenir la libération d’Ingrid Bétancourt. Arrêtez de demander sa libération et ils vont enfin la libérer. Au moins, pour elle l’espoir est toujours présent.

Le show du lobbyiste guignol

Non, mais c’est qui ce guignol ? J’étais fatiguée d’entendre parler de cette affaire Mulroney-Schreiber. Depuis hier, je suis écœurée.
Alors que les députés se penchaient sur l’affaire Airbus et ses relations avec Brian Mulroney, l’ex-lobbyiste lance la rondelle à Jean Charest ! Heu ? Aucun rapport.
Le joyeux financement des partis politiques. Rien de simple. Surtout quand la population veut le beurre et l’argent du beurre.

La suite sur Branchez-vous.

Le Darfour !

Je suis encore bouleversée par le passage mais surtout le discours de Mia Farrow, Daniel Germain ( initiateur du Sommet du millénaire de Montréal 2007), Patrick Huard et Angélique Kidjo à TLMEP. Le témoignage de cette dernière sur les horreurs que l’être humain perpétue au Soudan-Darfour (entre autres) m’a fait frémir. En plus, c’est le Jour du souvenir. Souvenons-nous de notre devoir d’être humain.
Justement, Mia Farrow a touché un point essentiel en parlant de la Chine et des prochains Jeux Olympiques de 2008. La Chine a le pouvoir de faire fléchir le Soudan tandis que le monde entier a un outil incroyable pour faire pression sur la Chine. Et que faisons-nous ? Rien. Rien du tout.
Angélique Kidjo appelle au boycott des jeux. Mia Farrow ne va pas jusqu’à ce point. Elle pense aussi aux milliers d’athlètes qui travaillent d’arrache-pied pour y participer.
Elle a raison. Sauf que l’humanité doit avoir une échelle de priorité. Des vies ou des prestations sportives ? Je ne sais pas. Sauf qu’il est totalement immoral que le Comité Olympique laisse faire, que les dirigeants des pays comme les États-Unis, le Canada, la France ne disent rien. Il faut agir.
Honnêtement, ce soir en les écoutant à TLMEP, je me demandais ce que je pouvais faire pour aider le Darfour, outre envoyer de l’argent. J’ai trouvé. On accuse les médias de ne pas en parler, bien je vais en parler. Je vais faire ma job de journaliste. Sur mon blogue, ailleurs si je peux. Je vais le faire. Outre la sensibilisation et l’information, on doit en parler à nos élus, aux responsables des comités olympiques, aux athlètes, etc. En allant sur le site internet de Mia Farrow, plusieurs types d’actions sont proposées. Allez-y.
On ne peut plus accepter ce qui se passe au Darfour. Une autre honte humanitaire.

Et surtout suivez le conseil de Patrick Huard. Ne me dites pas qu’on ne peut rien faire. Je suis écoeurée de ce discours de laisser-faire, de déresponsabilisation, d’égoiste. Si vous le pensez, faites juste vous taire. Merci !

Sarkozy l’irrespectueux

Tout le monde a entendu parler de l’attitude du président français Nicolas Sarkozy qui arrête une entrevue car il n’a pas aimé la question de la journaliste au sujet de sa vie privée. Vous pouvez voir l’affaire via le blogue de Pat. Quel manque de classe de la part d’un président d’un pays. Il aurait pu simplement dire qu’il ne répondrait pas à cette question fermement et qu’il ne répondrait à aucune des questions concernant sa vie privée.
Ce qui m’a le plus scandalisée à titre d’ancienne attachée de presse, c’est le fait qu’il traite son propre attaché de presse d’imbécile devant la caméra. Quel manque de respect vis à vis d’un employé. S’il ose le traiter de la sorte en public, imaginez en privé. Les personnes qui travaillent pour lui doivent s’en ramasser plein la tronche ( pour parler à la française) lorsque monsieur le président est contredit. Quel sale caractère qui démontre une personnalité capricieuse et irrespectueuse. Je comprends totalement Cécilia d’avoir levé les pattes. Non merci.
Moi je lui offrirai un petit cours de politesse 101 envers les autres, qu’ils soient journalistes, attachés de presse, employés ou petits jeunes issus de l’immigration vivant en banlieue qu’il avait traité de racaille !?!
À titre de française, j’ai honte d’être représentée par un tel bonhomme. Si ce n’était le premier accrochage, on pourrait l’excuser mais il y en a eu d’autres. À choisir, je préfère même être représenté par Stephen Harper. Car j’ai le choix avec ma double citoyenneté.
Je plains sincèrement les gens qui travaillent avec lui. C’est exactement le genre de patron que je déteste. Mais j’adorerais l’interviewer à titre de journaliste…quoique je ne crois pas que l’entrevue durerait longtemps…
Et allez donc voir ce qu’en dit Rue 89…Incroyable comment les journalistes français fonctionnent…C’est proche de la censure…trés proche.

Les petits royaumes municipaux…

Dépenser quelques milliers de dollars de fonds publics pour acheter de l’alcool, pour de gros partys de Noël. Ça ne va pas bien à Outremont. Voici un des avantages de la fusion municipale. On regarde maintenant ce qui se passe dans les anciens petits royaumes municipaux. On réussit à pointer du doigt les élus comme ceux d’Outremont qui agissent de manière absolument irresponsable. Imaginez ce qui se passe ailleurs ? Dans les autres royaumes où les élus pensent et se conduisent comme de petits rois.
Dans certaines petites villes, les citoyens participent rarement au conseil municipal. Peu de journalistes couvrent ces villes. Une chance que parfois des élus passent sous le couperet de la justice comme à Saint-Constant.
En même temps, il n’est pas facile d’être un élu dans une petite municipalité (ni ailleurs en passant). Tout le monde se connaît. Les heures sont longues et le téléphone sonne toujours.
Dans mon ancienne vie, j’ai souvent travaillé dans le milieu municipal. Sans nommer de noms, j’en ai vu des petits rois…qui se croyaient plus importants que le calife ! J’en ai entendu des histoires comme celle du chef de police ou des pompiers qui utilisait la voiture de fonction pour conduire l’épouse ou les enfants du maire, etc. Ce n’est qu’un exemple parmi d’autres.
Vous en avez sûrement d’autres…Et je ne vous parlerai de la France avec ses préfets et sous-préfets qui profitent de logements de fonction, de femmes de ménages, de cuisiniers, de chauffeurs, etc.
Est-ce que vous surveillez votre conseil municipal ? Vous intéressez-vous à la politique municipale ? Le niveau politique qui s’occupe des services de base : parcs, poubelles, recyclage, trottoirs, rues, etc.