La Gaspésie en ski, yoga, raquettes et massage

Un paysage féérique. Photo: Cécile Gladel

Je viens de passer quatre jours en Gaspésie au Gîte du Mont-Albert invitée par la Sépaq. Du pur bonheur. J’y serais restée une semaine. C’est le sujet de mon premier billet sur Copines en cavale. Je parle des diverses activités offertes sur place. Du pur bonheur. Hiver comme été.

Pour voir le diaporama des photos de mon séjour
<a href="

Gîte du Mont-Albert – 28-31 janvier 2011

« >

Car j’y étais passée en juillet 2009 lors de mon tour de la Gaspésie avec la Sépaq. Toute une différence de découvrir le Gîte recouvert de neige. Le jour et la nuit.

Les joyeux raquetteurs. Photo : Cécile Gladel

Pour en lire un peu plus sur la Gaspésie, ma collègue Stéphanie Morin de la Presse était du même voyage que moi. Elle a fait du ski, pendant que je faisais de la raquette. Car en ski, je suis plutôt de type très débutante…

Aussi les textes de Roger Laroche sur le Carnet du ski.

Le voyage était organisé et payé par la Sépaq.

Publicités

Courir autour du Lac Brome


Je n’ai pas couru hier lors de la 31e édition du Tour du Lac Brome Merrell. Je ne suis pas assez entraînée, pas assez en forme en ce moment. Alors j’ai regardé, encouragé mes amis et pris des photos.

Il faisait humide, chaud, pluvieux mais le soleil n’est sorti qu’après la course, sinon ça aurait été l’enfer pour les valeureux coureurs. Assister aux arrivées du 5, 10 et 20 km étaient un égrenage de succès et réussites. Certains accéléraient, d’autres peinaient, certains souriaient, plusieurs grimaçaient. Bref, de multiples visages fatigués mais satisfaits.

Quelques critiques: aucune nourriture sur le site pour les accompagnateurs…un nombre de toilettes insuffisant, des lieux d’approvisionnement en eau et Gatorade peu identifié pour les coureurs, des chandails semblables pour les hommes et les femmes. Ma copine et voisine ( qui a payé 35 $ pour participer quand même) avait réservé un moyen. Mais elle pensait que les tailles étaient pour les femmes. Non. Le moyen était pour les hommes et beaucoup trop grand…Plus de petit offert. Il y avait beaucoup de monde, un record de participation. Mais les organisateurs le savaient puisqu’ils ont envoyé un courriel aux participants. Pourquoi ne se sont-ils pas organisé en conséquence?

Yves Boisvert était présent et le raconte sur son blogue. J’ai aussi croisé Stéphane Quintal. La suite en photo.

Un adieu à la F1

Même si ce sujet n’a aucun rapport avec l’environnement, les lecteurs de ce blogue savent que la F1 est ma passion. Mis à mal depuis que la nouvelle définitive est tombée aujourd’hui. Montréal peut dire adieu à son Grand prix de F1. Comme la France lui a dit adieu aussi. Épouvantable.
Ces deux pays, surtout la France, ont une tradition en F1. Des pilotes, des Grand prix.
Mais voila qu’un vieillard en mal de pouvoir et de milliards nous enlève notre passion pour gonfler son magot. Même Oncle Picsou avait plus de jugement et d’empathie.
Montréal était la seule ville qui remplissait ses gradins. Les Français sont, parmi tous les européens, les fans les plus connaisseurs. Mais nous n’avons pas le cash de l’Asie et de certains pays arabes.
Je ne sais pas si je continuerai à suivre le prochain championnat. Je ne crois pas. Bernie Ecclestone tue la F1 en se moquant des amateurs. Je ne peux que lui souhaiter de s’etouffer avec ses milliards. J’espère que la F1 renaîtra un jour de ses cendres. Plus humaine, plus sportive, plus écolo, plus respectueuse et proche des amateurs. Moins macho aussi.
En attendant, je regarderai ailleurs en me rappelant les belles années : Lauda, Laffite, Pironi, Jabouille, Piquet, Jones, Villeneuve, Prost, Senna, Schumacher, Hakkinen, Coulhard, Alonso et mon préféré : Eddie Irvine!

L’enfer de Geneviève Jeanson

Combien d’athlètes, hommes et femmes, ont subi les abus d’un entraîneur ? Que ce soit Jeanson, la joueuse de tennis Française Isabelle Demongeot, le joueur de hockey dont le nom m’échappe, etc ?
Certains ne croient pas Jeanson comme on peut le lire sur Branchez-vous où j’en parle. Mais comment ne pas pardonner à une jeune fille qui a été poussée par un père trop ambitieux puis abusée par un entraîneur sans vergogne? Combien d’autres jeunes subissent ces pressions pour devenir les meilleurs et détruire leur équilibre psychologique? N’est-ce pas le cas de Laure Manaudou ou Marie-Josée Pérec?

Une femme garde les buts du Canadien…

Les Canadiens c’est l’équipe de hockey de Montréal. La jeune femme qui a gardé les buts, Kim St-Pierre, ne l’a fait que durant un entraînement régulier. Mais c’est une première en 100 d’existence du club. Imaginez une femme qui garde les buts du PSG ou de Marseille ou toute autre équipe de foot en France…Même pour l’entraînement, j’imagine que ce serait notable. Est-ce déjà arrivé durant la saison régulière en foot ?
Car c’est arrivé ici au hockey. Il y a plus de 15 ans, Manon Rhéaume écrivait l’histoire en participant à un match de hockey de la ligue nationale (Canada et États-Unis). Mais elle n’est pas restée longtemps sur la glace…
Je ne dis pas d’inclure les femmes dans des matchs mixtes mais pourquoi les ligues d’hommes sont plus populaires et plus financées que celles des femmes?
C’est comme la F1. Un sport où l’on pourrait voir des femmes sans aucun problème. Il faudrait simplement qu’une écurie ose. Juste un peu. Mais les femmes ne servent qu’à jouer les poupounes en F1. Ah misère ! On n’est pas encore sortie du bois !

Montréal perd son grand prix de Formule 1


Je sais que la majorité des lecteurs de mon blogue se moque complètement de la Formule 1. Sauf que la perte du Grand prix reste un problème pour Montréal. Notre ville perd son événement majeur qui lui permettait de rayonner à travers le monde, qui amenait moult touristes à Montréal. Dommage. Honteux, le chantage du monarque qui mène la F1 en fonction de ses intérêts financiers. Bernie Ecclestone se moque des amateurs et mène la F1 à sa perte.
J’en parle sur Branchez-vous. En cette journée anniversaire de la victoire de Gilles Villeneuve sur le circuit qui porte son nom, le 8 octobre 1978.

Première médaille d’or française…

Une chance que j’ai la double nationalité car je n’aurai pas grand médaille à me mettre sous la dent. La France vient d’obtenir sa première médaille d’or ! Bravo ! C’est le lutteur Steeve Guenot qui permet d’entendre la première Marseillaise à Pékin. La France a maintenant 11 médailles, le Canada 0 et ma troisième patrie (celle de mon beau-frère et neveu), le Mexique, 1 médaille de bronze.

Et Michael Phelps en a 5 d’or (plus que trois) dont 11 titres olympiques à vie. Le plus titré.