Ma dernière fête des pères…

Il y a 10 ans, j’ai dit bonne fête à mon papa de vive voix pour la dernière fois. Moi pleine d’espoir qu’il survive, qu’il se remette, mais terriblement inquiète. Lui étendu sur son lit d’hôpital, incapable de bouger. Même pas le petit doigt. Il ne faisait que hausser légèrement les épaules. L’histoire de l’accident est ici.

Trois jours avant son accident au Puy Mary, l'endroit le plus beau d'Auvergne, disait-il. Avec ma mère et mon neveu

Ce dimanche de la fête des pères de juin 2003, mon neveu Tristan alors âgé de deux ans, avait dessiné pour lui. Un dessin où nous avions écrit Bonne fête des pères. Comme tous les jours, visite à l’hôpital. Deux personnes à la fois seulement. Avant d’entrer dans sa chambre des soins intensifs, nous revêtions l’habillage de circonstances. Tablier, protèges-chaussures, etc.

Je lui ai dit Bonne fête en lui montrant le dessin. Il était heureux. Je l’ai vu dans ses yeux.

Il nous entendait mais ne pouvait parler. Sous morphine, il semblait nous reconnaître mais j’ai appris plus tard qu’il ne se souvenait pas de ces deux semaines.

Mais je me souviens qu’il s’est réveillé lors de mon dernier passage avant le départ de mon avion de retour à Montréal.

Il venait de subir une trachéotomie (quand on est tétraplégique, on pratique une ouverture dans la gorge pour permettre la respiration sans le maudit tube dans la bouche). Les médecins ne pensaient pas qu’il se réveillerait à temps et me l’avaient dit. J’étais quand même passée le voir à l’hôpital, ce que je faisais tous les jours depuis deux semaines. Il n’était pas question de manquer notre dernier rendez-vous. Il s’est réveillé. On savait tous les deux que c’était notre dernière rencontre. Ses yeux m’ont dit adieu. Il est mort 10 jours plus tard alors que j’étais à Montréal.

Maintenant je lui dis tous les jours, bonne fête papa.

2 Réponses

  1. Sa fait drôle moi je l’ai appelé pour lui souhaité bonne fêtes des papa… mais j’ai jamais pensé qu’est-ce sa serait si j’aurais pus de papa. Voir tous les autres allez soupé ou acheté des cadeaux à leur père pis que moi …!

  2. J’ai vécu à peu près la même histoire avec ma Maman, il y a huit semaines seulement. Nous savions en nous quittant que nous ne nous reverrions plus. Difficile, tellement difficile de partir…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :