Renaud-Bray mécontent d’un illustrateur québécois qui l’a critiqué? (MàJ)

Un illustrateur québécois Philippe Béha a critiqué Renaud-Bray pour le peu de place que ce commerce (Est-ce encore une librairie? On y trouve un peu de tout comme chez Jean-Coutu) fait à la littérature jeunesse québécoise. Il a fait ceci lors de l’ouverture du Salon du livre de Montréal, en présence du jeune dirigeant de Renaud-Bray, Blaise Renaud. Ce dernier n’a pas apprécié tel que le rapporte Daniel Lemay dans La Presse.

En fait, Renaud-Bray fait peu de place aux livres québécois. Je l’avais noté lors de la sortie de mon premier livre sur des gestes écolos.

Après cette critique, le dirigeant de Renaud-Bray a décidé de boycotter ne pas faire de place privilégiée aux livres illustrés par Philippe Béha et de les retirer des tablettes de son commerce tel que le rapporte La Presse. Blaise Renaud a souligné que ce n’était pas un boycott et La Presse a changé son titre.

Morale de l’histoire ? Auteurs et illustrateurs québécois taisez-vous, sinon vous serez puni par l’une des deux chaînes québécoises qui vend des livres, entre autres. Le geste est triste. Je vais donc continuer à fréquenter mes deux librairies indépendantes sur Masson, Limasson et Paulines pour mes achats de livres ainsi que la librairie Raffin sur Saint-Hubert.

L’UNEQ a dénoncé la décision de Renaud-Bray par voie de communiqué.

3 Réponses

  1. Renaud Bray n’est plus un libraire depuis longtemps. C’est comme si on disait que Canadian Tires avait décidé de boycotter le Bescherelle… Ça en dit long sur les intérêts de ce fils de libraire.

  2. N’est-il pas normal pour un dirigeant d’entreprise de vouloir enlever des tablettes le nom d’un littéraire qui lui donne un mauvais nom dans la presse? Par contre, je ne dis pas qu’il est normal de faire peu de place à la littérature québécoise quand on est une librairie qui œuvre au Québec et qui sert les Québécois.

  3. Cette arme est à deux tranchants. Avant l’événement, je ne connaissait pas Philippe Béha. Je connaissais Renaud Bray par contre. La prochaine fois que je passerais devant un Renaud Bray, je vais peut-être hésiter à entrer si je me souviens de cet événement. Et pour ce qui est de M. Béha, je suis allé voir sur Amazon pour m’informer sur l’auteur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :