Foutez moi la paix avec l’accent (MàJ d’une première publication)

Ça m’énerve. Quand on fait remarquer à Marie-Josée Croze qu’elle a pris l’accent français. Qui n’a pas entendu des commentaires sur l’accent de Diane Tell, sur d’autres artistes québécois, par exemple Natasha St-Pierre, qui prennent l’accent français. Ben quoi ? Quel est le problème ?

Moi la Française, j’ai bien pris l’accent québécois. Je n’ai pas renié ma patrie mère pour autant. C’est la vie, c’est ainsi. À vivre avec des Québécois en sol québécois, on prend l’accent. Pour les Québécois qui vivent en France en côtoyant des Français, ils prennent l’accent français.

Et encore. Les Québécois le remarquent pour leurs concitoyens. Mais les Français notent encore l’accent québécois. On garde toujours des traces de notre accent d’origine pour les autres. Rassurez-vous, pour les Français, les Stéphane Rousseau, Fabienne Thibault, Marie-José Croze, Marc-André Grondin ont encore l’accent québécois.

Même chose ici, beaucoup de Québécois détectent mon origine française. Alors que pour les Français, je suis 100 % Québec.
Y-a-t-il un sentiment d’infériorité, de trahison ressenti par les Québécois lorsque l’un des leurs voit son accent changer ?

Arrêtons d’en faire un drame de société. Pitié ! Chaque personne a une manière de prendre plus facilement ou non les accents. C’est la vie. Je trouve que les Québécois sont fatigants en le faisant remarquer chaque fois. Soyons fiers de leurs réussites, soyons fiers de notre accent, mais par pitié arrêtons de voir comme des traîtres les Québécois qui perdent leur accent. SVP.

Et puis, c’est aussi pour se fondre dans son pays d’accueil, pour éviter d’avoir à toujours répéter pour se faire comprendre. On en prend l’habitude et l’accent reste quand on revient au pays. Que pensez-vous que dit ma famille quand j’arrive en France ?

17 Réponses

  1. Alors là, je trouve que tu as tellement raison!

  2. Full raison! Après avoir vécu trois ans en France, un m’ment donné, on s’écoeure de se faire relever l’accent. Mais bon, y’avait qu’une française qui vit ici qui pouvait le dire sans se faire garrocher des roches.

  3. Hum… Je comprends que par mimétisme on en vient à adopter les expressions ou les accents des gens qu’on côtoie. Toutefois dans ce cas-ci je crois que ça va plus loin que ça, c’est l’attitude qui déplaît… Bien parler en utilisant un français international je ne considère pas ça comme du snobisme, au contraire. Il ne faut pas non plus basculer dans la situation inverse et tenter de trop bien «perler» parce qu’on a honte de notre accent. Cela dit, un(e) européen(ne) avec un accent québécois, je trouve ça charmant!

  4. @Fanny : merci ;)@Anonyme : Pourquoi un québécois ne pourrait le dire ? pourquoi moi je peux le dire ?@Épicure : Ce n’est pas du mimétisme, c’est la vie. Et je ne crois pas que ce soit voulu, les gens ne s’en aperçoivent pas. Et de quelle attitude parlez-vous ? Je ne comprends pas. Et pourquoi un-E québécois-E avec un accent français ne serait pas charmant ?Une chose que j’ai noté c’est que jamais les Français vont penser que c’est une trahison ou vont critiquer la personne qui a pris l’accent québécois. En tout cas, en 20 ans, personne ne m’a fait de remarque négative. Je ne suis pas certaine que c’est le cas pour les québécois qui vivent en France et qui reviennent pour les vacances……..Souvent on doit les accuser de snobisme, etc….C’est platte.

  5. C’est vrai que notre perception est différente quand ce sont les autres qui prennent notre accent, ce n’est effectivement pas très objectif de ma part!😉 Je ne voulais pas donner une connotation négative à mimétisme, mais plutôt souligner qu’en vivant dans un nouvel environnement on s’adapte tout naturellement à son type de langage.Concernant l’attitude de Marie-Josée Croze, c’est que dans diverses entrevues que j’ai entendues/lues/vues avec elle, elle adoptait un comportement un peu prétentieux qu’elle n’avait pas auparavant. C’est au delà d’une question d’accent selon moi.Ce type de débat est toujours houleux n’est-ce pas?😉 Contente de lire le point de vue d’une personne qui vit la situation inverse, ça relativise notre façon de voir (ou plutôt d’entendre!) les choses.

  6. Intéressant d’avoir votre point de vue…Moi j’ai écouté l’entrevue de Marie-Josée Croze à Christiane Charette et qu’est-ce que je remarque ?Au début elle a l’accent québécois mais avec quelques intonations du français de France puis par la suite cela devient du français de France avec quelques intonations en québécois…Bon elle doit probablement le faire pour son travail… Bien oui dans les films et tout…Par contre, ici au Québec il y a des Français ou des Belges qui habitent ici depuis plus de 30 ans et qui gardent leur accent d’origine bien sûr avec quelques petites teintes de québécois mais ils gardent leur accent d’origine et c’est très bien…Cette uniformisation parisienne ou dans le milieu de la chanson ou de cinéma ne s’applique pas qu’aux Québécois exilés… Cela s’applique même aux Français des autres régions, ils doivent prendre l’accent parisien pour faire carrière…Bon cela peut être inconscient aussi, cela dépend de votre entourage et de qui vous fréquentez… Si une personne n’a plus l’occasion de cotoyez les gens ou moins souvent…Bon regardez Véronique Leflaguais, elle peut très bien prendre l’accent québécois ou l’accent d’une Française très caricaturale… Par contre lorsqu’elle donne une entrevue elle revient à son accent naturel français…Il peut y avoir du conscient et de l’inconscient par contre écoutez Marie-Josée Croze elle a l’accent québécois au début de l’entrevue puis passe à l’accent français par la suite… Il faut pas nécessairement lui en vouloir…Moi je préfére la différence bon mais cela dépend de plein de choses et en passant j’adore Diane Tell… Je l’ai connue avec un accent aussi et elle je crois qu’elle a toujours subie plusieurs influences c’est comme dans sa musique…Dans Pure Laine ici au Québec, on donnait l’exemple de quelqu’un venant de régions je ne me souviens plus… Disons quelqu’un du Lac Saint-Jean ou de la Gaspésie et qui perd son accent rendu à Montréal…Cela dépend de bien des choses… Il faut l’avoir vécu pour le comprendre… Donc pourquoi juger ?Alors vive tous les accents… C’est le cinéma qui devrait laisser plus de place à tout cela… Je ne crois pas que les Français aient de la difficulté à comprendre Monique Giroux ou Christianne Charette…

  7. Puis voilà un lien sur les accents de France… Eh oui les accents, on remarque là-bas aussi…http://french.about.com/library/listening/bllg-accents-transcript.htmhttp://www.laguinguette.com/snd/about/accents/index.htmlDonc il faudrait être fier de sa spécificité mais celle ci devrait être encouragée…Une certaine assimilation est normale et de prendre certaines teintes aussi…Par contre, en politique, au cinéma et tout bien on voit cela comme une genre d’obligation sauf des exceptions… On devrait inverser les choses…Une Française qui en habitant au Québec garde son accent français c’est super que son langage prenne des intonations et une partie de la couleur québécoise c’est normal et c’est très bien aussi…Cela dépend avec qui on vit, travaille et tout… Pour Marie-Josée Croze c’est le cinéma français qui semble lui imposer cela… Bien des Français eux-mêmes se voient imposer cet accent là…Puis ici au Québec Véronique Le Flaguais travaille plus souvent en prenant l’accent québécois comme j’ai dit plus haut mais seulement dans le jeu… Pas dans la vraie vie… En entrevue, elle revient à son identité propre…Mais il ne faut pas juger pour autant…

  8. Merde enfin, on a le droit de parler comme on veut ! Pourquoi l’accent français est toujours pointé du doigt ? Surtout au Québec. Je suis sûre que si Marie-Josée Croze avait pris l’accent italien ou espagnol ça passerait mieux. Non ?Cessez de focaliser sur la bataille des plaines d’Abraham ! Le sujet n’est plus d’actualité. Montcalm est mort et enterré depuis des siècles. Les français de 2008 ne sont pas responsables de ses actes.Un con restera toujours un con, qu’il soit français ou québécois.Mes parents sont nés en Algérie. Ce sont des français, ils ont été mis à la porte de leur pays natal, comme tous les autres, avec un coup de pied quelque part, à l’issue d’une longue guerre civile. Rapatriés dans leur patrie la France ils ont forcément pris quelques intonations de France métropolitaine, cela ne les empêche pas d’aimer l’Algérie et moi qui n’ai pas l’accent «Pied-noir» Je porte l’héritage qu’ils m’ont transmis. Comme quoi… Évitez de juger trop vite sur des apparences souvent trompeuses. Essayez plutôt de découvrir chez l’être humain ses qualités de cœur.The end.Dominique.

  9. Moi ça ne me choque pas qu’un Français qui habite le Québec garde un accent français, et j’en connais tout plein dont c’est le cas. Mais écouter Marie-Josée Croze et sont accent Français est pénible et elle est ridicule.Peut-être qu’elle se croit obligée de le faire parce qu’elle sait qu’en France on lui reprochera toujours son accent québécois. En fait, ça en dit plus sur eux que sur elle. Et c’est bien malheureux.

  10. On en a pas contre l’accent français qui est charmant dans la bouche d’un Français ou d’une actrice qui joue un personnage français, mais contre le manque d’authenticité d’une personne qui se croit obligée de toujours jouer un rôle. Comment elle parle à ses parents de Longueuil? Quand même pas avec ce faux accent.

  11. anonyme et Ledanz : Vous ne comprenez pas. Qui vous dit qu’elle se croit obligée. Dans une même conversation, je peux avoir l’accent français ou québécois…Je parle à ma mère avec l’accent québécois…Elle s’y est habituée. Je ne le fais pas exprès, c’est ainsi, à force de vivre ici, c’est naturel. Alors je ne crois pas que MJCroze le fait exprès. Elle travaille en France, joue avec des français, c’est ainsi….

  12. Cécile,premièrement, ton billet est tellement vrai! Je trouve que ces débats sur l’accent sonnent « ti-peuple ». Prenons l’exemple de l’anglais ou de l’espagnol. Pourquoi,certains individus qui ont plus de facilité dans l’apprentissage des langues captent toutes les intonations et sonorités particulières de certains mots? Ils le font naturellement. D’autres, malgré des années de pratique, en sont parfaitement incapables. Ces Québécois qui « prennent » l’accent francais ont tout simplement une plus grande ouverture et une meilleure « oreille musicale » que les autres. Ils s’impregnent tellement de ce nouveau vocabulaire et des ces inonations qu’ils l’intégrent immédiatement.Ca me fait penser quand quelqu’un prononce correctement des mots en anglais au lieu de les dire avec l’accent québécois, il peut passer pour snob dans certaines régions du QC plutôt unilingues francophones…

  13. Tellement, mais tellement vrai ! En plein ça !!En tant que Français à Montréal depuis 5 ans (seulement), j’ai vu bien des cas de figure se présenter.Tu prends l’accent québécois, tu restes Français pour autant et on te le fera sentir. Tu t’accroches à ton accent Français, on va trouver moyen de te le reprocher pareil.Les Québécois en France, même acabit : ils prennent l’accent français, les voilà devenus « snobs ».T’écoutes Radio-Can ? Crisse que t’es snob (déjà entendu). Franchement.Ça me fait penser à Stéphane Rousseau ou Anthony Kavanagh. Je suis à chaque fois scotché de voir l’énergie qu’ils mettent à cacher leur accent québécois quand ils sont en France, l’un en entrevue dans une émission genre « talk-show » en bon français (On n’est pas couché, je crois), et l’autre en tant que présentateur d’une émission de variété du samedi soir sur TF1 (je ne sais pas s’il officie encore). Pour Stéphane un peu moins, mais alors Anthony Kavannagh a l’air d’un Français pur et dur, aucune trace d’accent québécois (en tous cas non décelable par un Français de France).Est-ce qu’on peut simplement vivre, voyager, communiquer dans notre langue avec notre accent, sans avoir besoin de le cacher ni de se forcer à en emprunter un autre, cibole? (Oh! Un Français qui dit « cibole », ah ah ah !!)Je partage ce billet immédiatement, vous avez fait ma journée Cécile !

  14. L’accent c’est les autres! comme le dit si bien Boucar Diouf dans sa très bonne émission estival sur Radio Canada.

    http://www.radio-canada.ca/emissions/laccent_cest_les_autres/2010/

  15. Effectivement je suis du même que vous

  16. Qu’on ait un accent ou pas à partir du moment où on est compris je ne vois pas où il est le problème

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :