Le quotidien d’une cycliste : se faire niaiser…au risque de sa vie

Presque chaque jour je me déplace en vélo. Ce matin, j’ai failli frapper une automobile et me faire mal. Avais-je oublié de m’arrêter ? Non. Un charmant automobiliste dans une camionnette blanche a décidé de me faire peur. Stupide.

Je roulais sur la rue Gilford en ce matin pluvieux. Entre Delorimier et Papineau. Une camionnette blanche s’apprête à traverser la rue Gilford. Le conducteur s’arrête au stop, mais ne se formalise pas du fait que j’arrive et décide de me couper la route ( je n’avais pas de stop de mon bord). Je ralentis (je ne roulais pas très vite d’ailleurs) et me prépare à détourner légèrement de ma trajectoire pour l’éviter. Cet idiot décide de s’arrêter lorsqu’il arrive dans la deuxième partie de la rue. Je suis persuadée que je ne peux l’éviter, ça freine moins bien sous la pluie. Je m’arrête à un poil de son aile et lui exprime toute ma colère. Il redémarre sans se formaliser.

Je suis furieuse, j’ai eu peur et j’ai dû m’arrêter. J’aurais d’ailleurs dû donner un coup de pied dans son aile. Si ça avait été une voiture à ma place, il y aurait eu un accident. Si je n’avais pas pu freiner, ma roue avant serait morte…et je serai peut-être tombée de mon vélo. Sans compter l’arrivée en retard au travail.

Chaque jour, les cyclistes se font ainsi niaiser par les automobilistes qui sont les plus forts. Je ne pourrais jamais mettre en danger de mort un automobiliste, le contraire est possible chaque seconde. C’est comme l’histoire des portières…

Publicités

5 Réponses

  1. C’est très désagréable ce genre de chose et chaque fois on se sent agressé et violenté.

    J’ai été chargé par une auto il y a 2 semaines alors que je traversais à pied une intersection à 4 arrêts. J’ai dût courir pour ne pas être percuté par une auto qui s’est engagé alors que j’étais au milieu du boulevard.

    Le conseil que je te donnerais est le suivant. Fait une plainte à la police. C’est comme criminel de faire un tentative de meurtre même si c’est avec un auto. J’ai frappé sur plusieurs autos en signe de protestation lorsque j’ai senti un réel danger survenir à cause d’un mauvais vouloir de la part d’un conducteur et ce n’est pas la bonne chose à faire car ça fait juste un escalade d’agressivité.

    Lorsque cela arrive tu prend ton iPhone et utilise l’application d’enregistrement audio et enregistre les détails de l’événement alors qu’ils sont frais dans ta tête. Plaque d’immatriculation, la sorte d’auto, où tu es, la description et le comportement du conducteur. Puis tu appels la police et pour déclarer ce que la personne a fait.

    Je ne l’ai pas encore fait, et ne sais donc pas ce que ça donnerait, mais j’arrête pas de me dire que je vais le faire (quand ça m’arrive je perds la boule à chaque fois) et c’est la chose logique à faire dans une société moderne quand on y pense à deux fois.

  2. Bien que je déplore votre mésaventure, je trouve que vous faites son procès bien rapidement…..

    Vous a-t-il vu arriver? Du souvenir que j’en ai, Gilford est une rue très étroite. Ne pensez vous pas que peut-être, l’arrêt au beau milieu de la rue, c’était qu’il n’était plus trop sur de quoi faire, vous savez quand il y a des voitures aux quatres intersections d’un stop et personne ne sait quoi faire?

    Peut-être que l’arrêt au beau millieu de la rue, c’était pour vous laisser passer….

    Puisqu’il n’y a eu aucun échange entre vous deux, si ce n’est qu’un pétage de coche de votre part, je lui laisse le bénéfice du doute.

    En passant, donner un coup de pied sur un véhicule en guise de geste de frustration c’est aussi un méfait selon le code criminel….

  3. En tout cas s’il s’est partie des lieux, le conducteur devait considérer qu’il avait tord. Sinon Cécile il t’aurait engueulé, il font cela quand on touche à leur tôle ou qu’on leur bloque la route.

    Je te dis, prend les numéros de plaque d’immatriculation si la police se déplace ça va prouver que c’est un comportement dangereux.

  4. @Sylvain : il m’a vu, il y a eu contact visuel. Il s’est arrêté pas pour me laisser passer, puisque j’allais foncer dans l’arrière de la camionnette. C’est long une camionnette…
    Ils riaient avec ces deux passagers dans la voiture. Il a redemarré quand j’ai été arrêté, les deux pieds à terre.

    C’est quand même frustrant. Un automobiliste a le droit de jouer avec ma vie et si je donne un coup de pied au véhicule, c’est ma faute… Je ne le frappe pas lui, mais un amas de ferraille….

  5. Je comprends votre frustration, mais sérieusement, je conduis une voiture et je ne me sens pas plus en sécurité dans mon tas de ferraille. Je ne compte plus les fois ou les situations étaient dangereuses et que l’autre automobiliste avait l’air de s’en foutre royalement ou n’avait pas vu le danger. Je me rappelle encore le con avec ses amis qui roulaient en sens inverse dans une rue résidentielle et que j’ai contourné de justesse…

    Je pense que c’est comme dans plusieurs situations. La majorité des gens se conduisent correctement, mais on se rappelle plus des dangereux au volant!

    Une campagne qui expliquerait la courtoisie et les règlements entre cycliste et automobilistes seraient de mise. Y’a beaucoup de personnes qui ne savent même pas que leur conduite peut être dangeureuse pour les cyclistes. Un peu comme lorsqu’une auto coupe une vanne et qu’elle est surprise que celle-ci leur claxonne alors que c’est dangereux, il n’a pas le même temps de freinage qu’une voiture.

    Et pour Hans, sérieusement, on peut appeler la police? Je me sentais plutôt démunie quand j’avais droit à un chauffard.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :