Les dangereuses portières des automobilistes imbéciles !!!

Chaque fois que je prends mon vélo, je risque ma vie. Je sais. Pas besoin de pédaler pour ça. Mais un danger guette les cyclistes à cause de l’insouciance (et je suis polie) des automobilistes. Cette menace s’appelle les portières d’automobile que l’on ouvre sans regarder si un cycliste arrive. Ces portières qui s’ouvrent sans crier gare devant notre guidon, nos roues, notre vélo, notre vie. C’est un coup de gueule, car j’en ai marre de risquer ma vie à cause d’une étourderie, d’un oubli.

Chers automobilistes, vous savez que ces portières peuvent nous blesser gravement et même nous tuer. Bordel. Pourtant un simple geste peut l’éviter. Très simple. Avant d’ouvrir une portière, regardez en arrière, utilisez votre rétroviseur, vérifiez qu’aucun cycliste n’est en vue. C’est obligatoire. Ne pas le faire est une infraction. « Il est de la responsabilité de l’automobiliste de regarder avant d’ouvrir sa portière pour s’assurer que la voie est libre : cela est indiqué dans le Code de la sécurité routière.»

Une portière s’ouvre devant moi chaque fois que je prends mon vélo. Chaque fois, je dois rappeler à un automobiliste qu’il doit faire attention aux cyclistes. Quelques-uns s’excusent, certains vocifèrent, d’autres m’insultent. Le dernier date d’hier. Je montais la rue Fullum. J’attaquais la dernière côte. Je roulais donc lentement, je montais, dois-je vous rappeler. Pourtant, un papa m’a ouvert sa portière en pleine face et m’a engueulée. Il a grogné. J’allais si lentement que j’ai pu l’entendre… Je vous le rappelle, je montais.

Chaque jour, une portière manque de me frapper et je suis fatiguée de toujours répéter la même chose. Je suis même fâchée de devoir répéter qu’une portière peut tuer, peut blesser sérieusement. Que faudra-t-il faire pour que ça rentre enfin dans la tête des automobilistes ???

Le geste est simple. Regardez, crime. Ce n’est pas compliqué de prendre 5 secondes pour jeter un oeil dans le rétroviseur. Car la cycliste pourrait être votre ami, votre enfant, votre père ou votre mère. Car il n’y a plus d’excuse. Les automobilistes n’ont plus d’excuse. C’est tout.

Et ne me dites pas que c’est encore la faute du cycliste. Ce n’est tout de même pas lui qui ouvre votre portière.

Ah oui, une dernière petite chose. Quand vous doublez un cycliste, si vous vous rabattez immédiatement, ça s’appelle une queue de poisson. Vous coupez la route au cycliste. Car figurez-vous que le cycliste avance réellement. Oui oui même sans moteur, il avance, il bouge. Alors on lui laisse la place de passer, surtout quand vous vous arrêtez à un feu de circulation 10 secondes après l’avoir doublé. Car dans ce cas, il vous doublera, surtout dans une circulation dense. Il vous doublera par la droite. N’oubliez pas, le cycliste sera généralement à votre droite et il a la priorité, même quand vous tournez à droite.

Publicités

18 Réponses

  1. Les portes papillon c’est l’avenir en matière de sécurité.

  2. Cycliste urbain de longue date, je ne peux que confirmer la réalité des portières tueuses. L’incompétence de nombreux automobilistes à utiliser leurs rétroviseurs est sidérante. Ces petits miroirs sont, avec les clignotants, les dispositifs les plus négligés de la chose automobile.

    Et pour ceux qui doutent de la réalité de cette menace, j’ai évoqué le cas très concret de mon ami Pierre dans ce billet : http://bit.ly/9HWTGw

  3. J’ai recommencé à faire du vélo cet été, grâce à Bixi. Pourtant, ça ne m’est arrivé qu’une seule fois où il y a eu un  »passer-proche » avec une portière de voiture. Suis-je chanceux? Non, je fais attention, tout simplement.

    J’ai pleinement conscience qu’une portière peut ouvrir à tout moment, je sais et je comprends que ce n’est pas convivial de faire un angle mort en sortant de sa voiture pour un automobiliste. On pourrait passer toutes les lois du monde et traiter les automobilistes d’imbéciles 365 jours par année, ça ne changerait rien.

    Mon truc, quand je roule le long de voitures stationnées en parallèle, est de rouler un peu plus lentement et je m’éloigne des voitures. En les frôlant, ce n’est que chercher le trouble et favoriser les accidents.

    Être prudent et attentif en tant que cycliste, c’est aussi ça la courtoisie.

  4. @David: Je ne frôle pas les voitures et roule à une bonne distance pour éviter la porte quand un automobiliste oublie d’utiliser son bon jugement. C’est pour ça que je n’en ai jamais une qui m’a frappé.

    Un tel oubli n’est pas la responsabilité des cyclistes. C’est celle des automobilistes. Il serait temps qu’ils la prennent au lieu de mettre les cyclistes en danger. Ce n’est pourtant pas très compliqué.

  5. Je suis un ancien cycliste devenu automobiliste devenu piéton..

    Aucun cycliste ne respecte le code de la sécurité routière. Aucun. Moi inclus. Sur un trajet de 30 minutes je suis convaincu que 97% des cyclistes font un minimum 3 infractions. Souvent par paresse… »J’ai mon élan, fuck le stop ».

    Une fois, en vélo, j’étais dans la lune et j’ai faillis avoir une porte dans la figure. Une fois, en auto, j’étais dans la lune dans la lune et j’ai faillis ouvrir une porte dans la face qq. Malheureusement l’automobiliste est « mindé » que sa job de prudence est terminé quand l’auto est stationné. Mais, en aucun cas les cyclistes ne peuvent accusé les automobilistes des pires maux car aucun ne respectent les lois…aucun.

    Je crois que les cyclistes doivent en premier lieu discipliner leur communauté, ensuite ils s’attaquerons aux automobilistes.

  6. Cycliste urbaine de longue date aussi, j’entends souvent cette plainte d’autres cyclistes. Moi, par contre, je n’ai jamais vraiment pas eu de problème avec cela – 2 fois en 10 ans maintenant, je crois.

    La raison? Je sais que les portes s’ouvrent souvent, alors je roule assez au centre de la voie à cote que si une portière s’ouvre, ça s’ouvre à côté de moi et non devant moi. N’ayez pas peur des voitures derrière toi – ils vont peut-être se facher un peu, mais ils ne vont pas te défoncer, parce qu’ils vont te voir clairement… et t’as le même droit qu’eux d’êtres dans cette voie.

    Quand je dépasse un fil de voitures arrêtés a un feu rouge ou un stop, et je n’ai pas de choix que de passer directement à côté des voitures stationnés – j’y vais lentement et je guette les voitures avidement. Et en ce qui concerne les voitures qui tournent a droite – s’ils signalent leur intention (ce qu’ils oublient souvent de faire, mais ça c’est un autre débat), moi je les dépasse toujours a gauche, pas à droite, c’est beaucoup plus sécuritaire.

    Oui, ce serait bien que les gens qui sortent de leurs voitures ou tournent a droite fassent plus attention aux cyclistes. Mais moi aussi, des fois, je conduis une voiture, et je sais que c’est assez difficile de voir si un vélo s’en vient derrière nous même si on prends le temps de regarder.

    C’est pour ça que moi, je roule toujours comme si les automobilistes devant moi ne me voient pas, ne me verra jamais. On ne peut pas faire grand chose pour changer le comportement des autres. Alors la seule chose qu’on peut controler, c’est notre propre comportement. Protèges-toi. Fait confiance aux automobilistes derriére toi, qui normalement vont te voir très bien, plutôt qu’au gens devant toi. Roules plus loin des voitures stationnés. Détournes à gauche les voitures qui tournent à droite. C’est assez facile.

  7. Je voulais précisé – j’ai PRESQUE rentré dans une portière 2 fois en 10 ans. Je n’ai jamais eu un vrai accident. Et les deux incidents étaient dans les premières années quand j’étais moins expérimentés. Je n’ai même pas passé proche de frapper une portière depuis que je commence a rouler plus loins des voitures stationnées, depuis 6-7 ans.

  8. Et a quel panneau d’ARRET vous arretez-vous? hummm?

  9. […] Attention à la portière de l’automobiliste « insouciant »… Petit coup de gueule de la part de cette journaliste québécoise, qui exprime son ras le bol des portières de voiture ouverte sans regarder la venue d’un cycliste ! […]

  10. Bonjour,

    Si cela peut vous rassurer, cette insouciance est internationale et nous avons le même problème en france. Ma première (et dernière, jusqu’ici) portière, je me la suis prise fin 2009 : http://www.colino.net/wordpress/archives/2010/01/05/ma-premiere-portiere/

  11. Cycliste quotidien, je n’ai aucun problème avec les portières.
    Je roule à 1m50 des voitures stationnées, donc au milieu de la chaussée…comme les automobilistes d’ailleurs.

  12. En Belgique on apprend la règle suivante lors des cours donnés à ceux qui se lancent à vélo dans le trafic: vous gardez un mètre de distance entre vous et les voitures garées. Et ça marche !

    Tant pis si les automobilistes râlent un peu de nous avoir dans la bande de roulage… C’est une question de vie et de mort, pas de simple confort !

  13. Dans la jungle urbaine on le sait, le plus « gros » mange le plus « petit ». Richard Bergeron l’a clairement démontré dans son manuel: Le livre noir de l’automobile. Si donc la masse et l’inconscience font loi soutenus par un manque de surveillance policière alors, à nous de nous défendre. Ce qui me frappe en 2010 c’est l’ingnorance presque totale des VPA chez les cyclistes urbains dont celui à traction avant (www.Cruzbike.com) que j’utilise depuis plusieurs années. Ce vélo est non seulement super cool et pratique, il est en plus ANTI-PORTIÈRES. Si l’insouciant pétromobiliste a le malheur d’ouvrir sa portière devant vous, il aura la désagréable surprise d’être « mordu ». On est des cyclistes, pas des moutons alors… utilisons des outils défensifs qui les réveillerons de leur inconscience ! Fini le temps de se plaindre en pôv victimes ! Debout et à l’attaque pour défendre notre peau ! Dans cette guerre auto-vélo, c’est toujours le cycliste qui y laisse sa peau alors je dis, ÇA VA FAIRE, STOP, ASSEZ, ON AGIT.

  14. @Roger Sarrasin : De quoi vous parler exactement ? VPA qu’est-ce que ça veut dire ? Pouvez-vous vous expliquer un peu plus ?
    Merci

  15. Vélo à Position Allongée. Pas ceux qui sont très bas au sol, mais les urbains, ceux dont le siège est à au moins 22 pouces du sol (voir le site: http://www.cruzbike.com). J’ai plusieurs vélos: hiver, tout usage et Cruzbike. Côté sécurité en ville, le Cruzbike est vraiment super !

  16. Pour ce qui est de rouler à la même place que l’auto pour se tenir loin des portières, cela a ses limites même si c’est légal. Il faut être suffisamment rapide pour ça autrement, ça augmente la frustration du suiveur motorisé, et si c’est un cromagnon, alors il y a danger pour le cycliste en avant. Plusieurs cas connus et moi-même vécu.

  17. Salut les amis, ici un cousin français,
    pour le coup de la portière, il suffit de rouler à 1 mètre des voitures en stationnement. Pas grave si ça s’énerve derrière, un coup de klaxon n’a jamais tué personne, une portière, si…

  18. Perso, ça m’a valu quatre points de suture au doigt et un bleu tout le long de la jambe. Après l’incident, une copine m’a envoyé cette citation de Paul Fournel: Chaque cycliste, même débutant, sait qu’à un moment ou un autre de sa vie il aura rendez-vous avec une portière de voiture.
    Pas pire, non?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :