Pourquoi bloguer ? Je l’explique sur Canoë

Je blogue depuis octobre 2006. Presque quatre ans. Un plaisir qui se multiplie sur le web pour moi puisque outre ce blogue, j’écris sur Branchez-vous, RueMasson et Workopolis. Bientôt, un quatrième endroit se rajoutera. À suivre.
Pour le moment voici le portrait de blogueuse qu’a fait de moi Simon-Pierre Goulet. La vidéo semble avoir disparu. Je ne la trouve plus.

Sympa. Le texte est là.

J’ai trouvé drôle et dommage que le logo de Rue Frontenac a été brouillé, car il est collé sur mon ordinateur depuis plus d’un an… Avec celui de RueMasson et un autre slogan.

Advertisements

5 Réponses

  1. Hmmm, pourquoi avoir masqué le logo de RueFrontenac? La réponse est probablement dans le titre de ton post précédent. Comme dans «Manque de…» Anyway, de très petites gens. Exactement comme 1984, ils s’imaginent que si les gens ne le voient pas, ça va finir par arrêter d’exister…

  2. […] This post was mentioned on Twitter by Cecile Gladel, Pascale Lévesque and Martin Forgues, Dominic Fugère. Dominic Fugère said: +1 en estie. RT @PascaleLevesque: #FF à @cecilegladel http://bit.ly/coZNDs […]

  3. Chez Quebecor, tout ce qui est RueFrontenac doit être mis à l’index… il y a un an, le journaliste Claude Poirier a réalisé une entrevue avec moi à son émission «Le vrai négociateur» lors de la sortie de mon livre sur le scandale Norbourg; ses patrons à TVA ont retiré l’entrevue sur le site web une heure après… On lui avait alors reproché d’avoir fait une entrevue avec un journaliste de RueFrontenac… Rien ne nous surprend plus depuis le début de ce trop long conflit. Peut-on parler de terrorisme corporatiste?

    yvon laprade

  4. Je n’en reviens pas de la censure pratiquée par PKP. Jusqu’à tout récemment, j’achetais le journal de Montréal du samedi (spécifiquement pour les cahiers Week-end et habitation)….

    Les dernières frasques de la réincarnation de Robert Maxwell (magnat de la press britannique tellement paranoiaque qu’il espionnait tout son entourage, incluant ses propres fils) sont la goutte qui fait déborder le vase. Je n’achèterai plus ce journal et les vieilles éditions qui trainent encore chez moi ne serviront qu’à recueillir le contenu de la litière de ma chatte!

  5. […] one extreme case of self-censorship, a Rue Frontenac sticker on the laptop of blogger Cécile Gladel was blurred in a video profile of her for the Canoe website. I doubt there were high-level orders […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :