Le lave-vaisselle plus écologique?

Étant nouvelle propriétaire d’un lave-vaisselle, je me fais poser des questions par mes amis sur les vertus écologiques des lave-vaisselle. Plus ou moins écolo que le lavage à la main ? Bonne question. Selon ma méthode (pas très écolo) de lavage à la main en laissant couler l’eau (oui je sais, mais je ne suis jamais arrivée à me corriger), le lave-vaisselle me permettra d’économiser de l’eau, de l’électricité (il en faut pour chauffer l’eau) et surtout du temps. Je déteste faire la vaisselle et je la laisse traîner dans l’évier. Terminé. Pour ces raisons, l’investissement de l’achat de ce lave-vaisselle certifié Energy Star me comble de bonheur et sera plus écologique.

Selon l’étiquette EnergyGuide, le lave-vaisselle que j’ai choisi consomme 313 kWh par année, ce qui équivaut à 33 $ d’électricité pour les personnes comme moi qui chauffent l’eau à l’électricité. Ce calcul est une moyenne selon les tarifs d’électricité de 2007 et quatre lavages par semaine. Ce que je ne sais pas, c’est si ce calcul inclut le séchage. Car c’est une option qu’il n’est pas conseillé d’utiliser, puisque cela permet d’économiser l’électricité et de rendre son achat plus écologique.

Évidemment, pour obtenir des comparaisons complètes et sérieuses, il aurait fallu que je calcule le coût de l’électricité dépensée pour chauffer l’eau utilisée lors de la vaisselle à la main. Également le nombre de litres d’eau utilisés. Selon le site belge, Ecoconso, le lavage à la main utilise 18 litres d’eau alors que le lave-vaisselle n’utilise que 13 litres. Surtout s’il est récent. Mais il ne vaut pas oublier l’électricité que consomme le lave-vaisselle…Devrions-nous tenir compte du temps économisé aussi ?

Le problème principal (outre l’utilisation du séchage) du lave-vaisselle est les détergents utilisés. Trop souvent, leurs propriétés chimiques sont une source de pollution, en particulier les phosphates qui permettent de nettoyer la vaisselle sale, mais restent une cause des algues bleues. Trouver un produit sans danger pour l’environnement, donc sans phosphates, mais efficace, est un défi.

L’an dernier, j’avais écris un billet sur les détergents écologiques pour lave-vaisselle. Il semblait que c’était un problème pour plusieurs utilisateurs. L’émission l’Épicerie avait fait des essais. Les pastilles Écover avaient remporté la palme. Me promet de les essayer. Je trouve ça dommage que les vendeurs de lave-vaisselle offrent des échantillons de produits peu écologiques. Par ailleurs, est-ce bien utile d’utiliser un agent de rinçage ?

Il existe une étude de l’Université de Bonn qui souligne que le lave-vaisselle est plus écologique, mais elle a été commandée par des fabricants de lave-vaisselle, donc à prendre avec des pincettes car pas indépendante.

Pour dire hors de tout doute que le lave-vaisselle est plus écologique, il faudrait examiner la manière de faire la vaisselle de chaque personne. N’oublions pas que même si on ne fait pas couler l’eau, on doit rincer (quoique certains évitent cette étape) et remplacer l’eau de lavage parfois…Bref tout dépend, mais je crois qu’en général, le lave-vaisselle est plus écologique. Surtout si on le remplit à pleine capacité, ce qui devrait toujours être le cas.

Le nec plus ultra et écologique pour l’avenir ? Un lave-vaisselle à la vapeur pour consommer encore moins d’eau. On y arrivera, si les détergents peuvent arrêter de polluer l’eau…