Alain Goldberg devrait tourner sa langue sept fois dans sa bouche

Le commentateur du patinage artistique, Alain Goldberg a encore fait sursauter plusieurs personnes ce soir lors de la compétition de danse, quand il a fait un commentaire sur la « taille » d’une patineuse française qui vient d’accoucher. Alors qu’il s’est déjà mis à dos les gais lors de son commentaire sur Johnny Weir, qui ne serait pas un bon modèle, il recommence.

Ce soir, la patineuse française, Isabelle Delobel et son partenaire, participaient à leurs derniers Jeux olympiques. Multiples champions de France, champions d’Europe et du monde en 2008, le duo participe aux olympiques, même s’ils n’ont pas eu tout l’entraînement nécessaire.

Pourquoi ? Car Isabelle (qui est née en Auvergne à Clermont-Ferrand) a accouché le 1er octobre dernier d’un petit garçon. La Québécoise Marie-France Dubreuil a servi de doublure pour qu’Olivier Schoenfelder puisse pratiquer la chorégraphie. Car la chorégraphie du couple était l’oeuvre de Dubreuil et Patrice Lauzon son partenaire et conjoint.

Le manque total de tact de Golberg
Pensez-vous vraiment qu’une femme qui a accouché il y a moins de 5 mois ait besoin qu’un commentateur vienne dire qu’elle n’a pas retrouvé sa taille alors que son partenaire s’apprête à la porter ? Franchement ! Il dépasse les bornes. Bordel. Elle vient d’accoucher.

J’en étais stupéfaite. Plusieurs autres femmes ont réagi sur mon compte Twitter. Sa remarque était malvenue et totalement inadéquate. Manque total de sensibilité. C’est quoi le trip de juger les femmes sur leur taille, et surtout en plus, lorsqu’elles viennent d’accoucher.

Il serait temps qu’Alain Golberg cesse de juger les gens sur leur apparence physique, tant les femmes que les hommes. Même si elles viennent d’accoucher, même s’ils sont efféminés. Son rôle est de commenter les performances sportives, pas plus. Ça suffit d’entendre de tels propos sur nos chaînes télévisées.

L’or pour le Canada
Ce qui fait réellement plaisir, c’est la médaille d’or remportée par le couple canadien, Tessa Virtue et Scott Moir. Et le couple Français a terminé 6e quand même. Ils étaient 4e à Turin.

Advertisements

11 Réponses

  1. En effet, je suis d’accord avec toi, Cécile! Je ne suis pas les Olympiques, alors je ne sais pas si ce monsieur Goldberg se fait avertir par les responsables de la télé pour laquelle il commente. J’espère que oui…

  2. Tout à fait d’accord avec le manque de tact de M. Goldberg! Avant de m’avancer sur le sujet, j’aimerais savoir si vous aviez déjà entendu parler de cet homme qui distribuait des propos semblables auparavant? Je ne suis pas vraiment au courant de tout ce qu’il a dit, mis à part ces propos-ci de même que ceux homophobes d’il y a quelques jours. Car voyez-vous, les journalistes doivent avoir une certaine méthode de travail certes, mais toujours trouver la façon « politically correct » de le dire. S’il n’y en a pas, « bin dis-lé pas! » J’ai entendu parler de médecins ou d’enseignants de tous les milieux qui ont perdu leur droit de pratiquer, serait-ce possible de retirer le droit de pratiquer le journalisme suite à une erreur aussi gargantuesque que celle-ci… aux Olympiques? De quoi on a l’air, petits québécois grotesques qui massacrent les autres pays? Parce que là, il faut voir plus que l’homophobie et la femme-qui-vient-d’accoucher-ophobie! C’est de la xénophobie au sens large! Je suis quand même curieux de savoir si ce sont ses premières « erreurs »…

  3. C’est là une excellent conseil pour M.Golderg.

    Ça pourrait aussi s’appliquer à plusieurs autres journalistes au sujet des athlètes présentent aux J.O. et enceintes!

    Pourquoi qu’une femme devrait renoncer à sa féminité et à sa maternité lorsqu’elle performe comme athlète (ou à d’autre hauts niveaux de performance) en plus de tous les autres sacrifices?

  4. Est-il possible qu’un présentateur soit si peu professionnel pour faire des commentaires pareils ?
    C’est dégoûtant.
    Lorelee

  5. M. Goldberg ne fait que ça manquer des chances de se taire. Outre ses propos homophobes, il a une façon d’analyser le sport sans égard pour les auditeurs. Il est capable de dire qu’il se tait pour nous laisser vivre l’émotion du moment, le problèmes, il se tait 3 secondes. Je n’ai jamais compris que nous ne sommes pas capables d’avoir des analystes « plus actuel » que lui. Qui connaissent la réalité actuelle dans ce monde qui fait malheureusement trop places à certains préjugés. Les propos récents de Golberg nous le démontre bien.

  6. Moi j’aimerais bien qu’ils ne commentent pas à tout bout de champs… et qu’ils nous laissent profiter des performances un peu…

  7. J’ai hâte qu’ on passe à quelqu’un d’autre pour faire l’ analyse du patinage
    artistique. Je suis vraiment  » tannée » d’entendre Alain Goldberg parler
    sans arrêt pendant la prestation des patineurs et des patineuses.
    Il n’a aucun respect pour ce que l’on voit, un peu de silence serait beaucoup
    plus agréable que d’écouter ses gémissements déplacés.

    J’ai été obligé d’écouter en anglais pour pouvoir apprécier le patinage.
    F.S.T.

  8. Je ne crois pas qu’Alain Goldberg essayait de critiquer la patineuse, mais plutôt de mettre au courant les spectateurs qui auraient pu penser qu’elle n’avait plus la taille. Je n’ai pas vu de jugement négatif dans ce qu’il a dit. Simplement des faits. Faut pas être trop féministe.

  9. J’ai lue tous les commentaires et je dois dire que je suis surprise de l’effort que tout le monde semble mettre pour s’acharner la-dessus! Personnellement, j’adore M.Golberg et je trouve son travail inspirant, c’est une veritable encyclopedie du patinage artistique qui est tres integre dans ce monde. Il commente d’une facon personnelle et je crois qu’il reste toujours poli dans ses propos. Comme ecris plus haut, il se base sur des faits. Je parle ici pour la taille de la demoiselle. En ce qui concerne les propos sur Johnny Weir, il y a eu un manque de tact evident, mais encore la, il se base sur des faits, c’est-a-dire l’allure du patineur, que j’aime bien soit dit en passant. Et M. Weir est tres au courant de l’effet qu’il produit, croyez-moi! Il est flamboyant dans son style et c’est tant mieux. Ce qui est dommage, c’est le cote trop personnel de l’opinion de M. Golberg qui en est ressortit. Je crois qu’il en est conscient et qu’il n’a pas voulu blesser qui que ce soit. Il s’est mal exprime cette fois-ci, mais ca ne lui enleve rien de ses qualitees de commentateur et d’analyste. C’est un passionne qui transmet bien sa verve et je souhaite le revoir encore longtemps dans le milieu.

    Calmons-nous un peu et laissons-le reagir.

    Il sera a Tout le monde en parle QC. dimanche soir.

    Merci

  10. Voici les propos d’Alain Golberg recueillis sur le web en parlant de Weir:

    « laisse une image assez amère pour le patinage artistique; ça c’est très ennuyeux, car on pense que tous les garçons qui patinent vont devenir comme lui, alors que c’est un très mauvais exemple ».

    Pour ma part je crois qu’il voulait seulement dire que c’est pas parce qu’on pratique le patinage artistique masculin qu’on a l’air de ca. Et je le dit sans mechancete, le fait est que Johnny Weir est un peu comme boy Georges ou Rufus Wainwright, flamboyant dans sa tenue vestimentaire et son look. C’est un fait. Mais c’est pas mechant, on les adore apres tout. Il sont eux meme et c’est genial. Mais il y a aussi des gars genre Elvis Stojko, qui font du patinage et c’est pas le meme style du tout! Je pense qu’il voulait seulement dire que les hommes ne sont pas tous aussi extravertits que peut l’etre Weir dans le monde du patinage artistique.

    J’ai hate d’entendre ses propos dimanche soir.

  11. « laisse une image assez amère pour le patinage artistique; ça c’est très ennuyeux, car on pense que tous les garçons qui patinent vont devenir comme lui, alors que c’est un très mauvais exemple ».

    Par « c’est un très mauvais exemple », je crois qu’Alain ne voulais pas exactement souligner que Weir est un modèle qu’on ne doit pas suivre. Il voulait surtout dire que Weir ne représente pas nécessairement ce qu’est ou peut être le patinage artistique masculin.

    Autre chose à mentionner: Je n’ai pas l’impression qu’Alain en ait contre le fait que Weir soit efféminé. Je pense qu’il en a surtout contre le fait que Weir en rajoute pour attirer l’attention sur lui.

    Je constate que plusieurs personnes ont une prémisse négative fasse à M. Goldberg. Comme Anne Marie Parent qui dit: « En effet, je suis d’accord avec toi, Cécile », et ensuite: « Je ne suis pas les Olympiques »

    Come on…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :