L’amour total et intense des fans…

Après mon billet sur la décevante cérémonie d’ouverture et la critique que j’ai faite de la performance vocale de Garou, j’ai subi les foudres des fans du chanteur. Je n’étais pas surprise. Ce qui m’a étonnée c’est l’amour intense, total et quelque peu limite qu’éprouvent ces fans envers un artiste.

Je suis plus qu’étonnée. Je ne comprends pas et cela me fait même peur. Comment peut-on aimer une personne qu’on ne connait pas ? Qu’on ne connait pas ? Qu’on n’a jamais rencontré ? J’ai eu un peu le même malaise intense lorsque je regardais le DVD de Céline Dion de son spectacle à Vegas. Les fans qui la rencontraient pleuraient, dépensaient des centaines voir des milliers de dollars pour venir la voir, parfois plus d’une fois et même 70-80 fois. Un peu intense non ?

Pourquoi certaines personnes vouent une admiration maladive à des vedettes qu’elles n’ont jamais vues ? Est-ce un manque ? De la solitude ? Je n’arrive pas à comprendre cette passion qui me fait peur. Évidemment, j’apprécie certains artistes. J’étais très heureuse de voir mon groupe favori que j’adorais quand j’étais adolescente, The Police, en spectacle lors de leur réunification. Mais je n’ai pas capoté. J’apprécie Pierre Lapointe, Dumas, Malajube, Manu Chao, surtout en spectacle, mais je ne les aime pas d’amour. Je ne les connais pas.

D’ailleurs, un texte trouvé sur le site de la Libre Belgique, parle du phénomène. Intéressant. Le mot fan vient de fanatique.

«Où s’arrête la normalité? Peut-on parler de pathologie mentale? Dans la plupart des cas, la réponse à la seconde question est «non». En effet, la fan attitude s’avère très fréquente, à des degrés divers toutefois. Elle naît classiquement à l’aube de l’adolescence, période au cours de laquelle le jeune se détourne du milieu familial au profit d’autres figures à aduler. »

Ouf. Mais la majorité quitte l’adolescence en arrêtant cette adulation. D’autres semblent ne jamais en sortir. Parfois ça tourne mal. John Lennon a été tué par un fan. Le président Ronald Reagan a été victime d’un attentat commis par un homme qui voulait attirer l’attention de la comédienne Jodie Foster. Les exemples sont nombreux.

Mais entre les gens qui ne sont pas des fans fanatiques et les fanatiques inquiétants, il y a les fans non dangereux qui consacrent leur vie à leur idole et viennent le défendre bec et ongles sur un blogue, qui lui écrivent des mots doux, lui disent qu’elles l’aiment, lui envoient des bisous, des cadeaux comme ici à la fin du site consacré à Garou. Et ce n’est qu’un exemple, c’est la même chose pour les autres artistes. Ça aussi c’est un peu fort non ? Mais bon, ça ne fait de mal à personne…et si ça peut rendre les gens heureux. Tant mieux.

Des articles sur RueMasson

Si je n’écris plus aussi souvent ici, c’est que j’écris, outre Branchez-vous tous les matins, sur RueMasson.com.
Je vous encourage à visiter ce média nouveau genre quotidiennement. On y trouve les nouvelles du quartier, mais aussi des gens du quartier. Aujourd’hui, je parle du nouveau documentaire d’un voisin, Hugo Latulippe.

Hier on y trouvait un article sur l’histoire de Canada Hot-Dog ainsi que la confirmation par le maire de Rosemont, François W.Croteau, que l’Autre St-Jean reviendra au parc Pélican.