Polytechnique: un film à voir!

Depuis sa sortie le 6 février 2009, je n’avais pas encore le courage de voir le film Polytechnique qui se base sur l’assassinat de 14 jeunes femmes le 6 décembre 1989 parce qu’elles étaient des femmes. Dimanche dernier, on se rappelait, 20 ans plus tard, cet événement, cette tragédie. Beaucoup de choses ont été écrites sur la tragédie. Radio-Canada propose un dossier dans ses archives. À voir et lire pour les personnes qui ne savent pas de quoi je parle. Je conseille aussi le texte de Michèle Ouimet de samedi dernier qui a parlé avec des policiers et le coroner qui sont intervenus ce soir là. C’était il y a 20 ans…

De mon côté, j’étais de la génération des victimes, elles avaient mon âge, elles étaient à l’Université comme moi. J’étais en Science politique à l’Université d’Ottawa quand j’ai appris le drame. Comme beaucoup de femmes, mais aussi d’hommes, j’ai perdu quelque chose ce jour. Mon innocence.

J’avais parlé du film et de la nécessité de faire ce film lors de sa sortie sur Branchez-vous. Après l’avoir vu et avoir pleuré à la fin, je suis toujours et encore plus persuadé qu’il fallait le faire, qu’il faut continuer à parler de cette tuerie.

Car dans le film, il est très clair que le tueur avait préparé ses gestes et a tué ses femmes très froidement sans arrière pensée. Il était clairement anti-féministe et détestait les femmes. Surtout celles qui « osaient prendre », selon lui, la place des hommes…En le voyant chercher les femmes, les poursuivre et les tirer à bout pourtant, on ne peut se cacher derrière sa folie. J’étais figée devant mon écran, mon sang se glaçait. Et j’ai peur. Peur des hommes comme les masculinistes qui entretiennent une haine des femmes et surtout des féministes en les rendant responsables de leurs problèmes au lieu de les assumer. Ils entretiennent le ressentiment, la frustration et la violence. Grave, très grave.

J’étais très heureuse de pouvoir voir sur Internet l’entrevue de Nathalie Provost et Francine Pelletier à Tout le monde en parle. J’étais en France et n’avait pu la voir. Quelle maturité et clarté dans les propos de ces deux femmes. Nathalie Provost est une des victimes de Marc Lépine, le tueur. Dans le film, on peut facilement l’identifier au rôle joué par Karine Vanasse. Elle a d’ailleurs participé au film.

Durant l’entrevue, les deux femmes soulignent que le féminisme existe pour l’égalité et non contre les hommes comme le martèlent trop d’ignorant. Ce qui m’a particulièrement touché est le fait que Nathalie Provost est celle qui avait dit à Lépine qu’elles n’étaient pas des féministes. Elle ne se pensait pas féministe à l’époque, elle s’affiche fièrement maintenant.

Je ne peux qu’être totalement d’accord avec sa déclaration. « Le jour où on aura autant d’hommes que de femmes qui s’affichent comme féministes on aura réglé cette question. La notion de féministe c’est souhaiter l’égalité entre les hommes et les femmes», a lancé Nathalie Provost à Tout le monde en parle.

Guy A. Lepage s’est déclaré féministe durant l’émission d’ailleurs.

Publicités

7 Réponses

  1. Je suis d'accord avec la nécessité de mémoire, la nécessité d'équité et d'appui féministe majeur. Je suis aussi d'accord avec le fait qu'il faille cesser de voir Lépine comme un fou et d'exprimer clairement combien son geste était prémédité et anti-féministe. J'avais d'ailleurs été encore plus bouleversé le lendemain des événements de Polytechnique par les réactions des hommes sur certaines lignes ouvertes qui disaient que les féministes avaient eu ce qu'elles méritaient!!!Par contre, j'ai trouvé que le film était un exercice de style, bien fait, mais manquant de la force d'argument et de l'approche narrative moins métaphorique d'une oeuvre comme Elephant, de Gus Van Sant, sur un sujet similaire. À mon avis, le film sur Polytechnique reste à faire.

  2. "Surtout celles qui "osaient prendre", selon lui, la place des femmes "… j'imagine que tu voulais dire "prendre la place des hommes" ;)Je ne suis pas d'accord avec Marc… j'ai trouvé le film Polytethnique complètement boulversant… j'ai aussi aimé qu'il présente également le point de vue d'un homme…

  3. excellent article

  4. tout à fait d'accord avec cet excellent article.

  5. très intéressant

  6. bravo pour cet article

  7. honoré d'être cité dans cette page

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :