La haine de certains hommes vis à vis des femmes…

Loin de moi l’idée de vouloir faire une généralisation. Car je ne connais aucun homme dans mon entourage qui haït les femmes et je sais que ce n’est pas la majorité, mais c’est un problème qu’on doit regarder en face. Et on va me répondre que certaines femmes sont violentes aussi, vicieuses, etc. Oui, je sais qu’il y a des exemples de femmes violentes, qui utilisent la manipulation. Mais la violence physique et la haine envers les femmes sont une réalité. Une réalité inquiétante que l’on doit combattre par tous les moyens.

Ce billet est issu de l’émission La Fosse aux lionnes du 8 octobre dernier. Je sais, je suis en retard. Je viens d’avoir le temps d’écouter cette émission. Mais après avoir écouté Suzanne Lévesque, Marie-Soleil Michon et Caroline Proulx, je ne peux qu’en reparler. Surtout que Marie-Soleil (merci) me cite dans cette discussion.

Le segment peut être visualisé sur le site internet de Radio-Canada dans la deuxième partie de l’émission.

Suzanne Lévesque parle du viol d’une femme âgée de 81 ans et malade par son mari. Elle se demande d’où vient cette haine qui fait que des hommes violent, battent et martyrisent des femmes. Sans parler de ceux qui les tuent et tuent les enfants pour les atteindre. Bonne question.

Marie-Soleil parle de mon blogue et du fait que j’avais constaté ici que les commentaires sont beaucoup plus virulents quand on est une femme. Je disais qu’on me traitait facilement de tous les noms dès que j’exprimais une opinion. Je ne suis pas la seule. Marie-Claude Lortie m’en a souvent parlé. Je suis certaine que d’autres blogueuses pourraient en parler.

On ne s’attaque pas à nos idées, mais à notre statut de femme. Connu, archiconnu.

Dans le même segment d’émission, Caroline Proulx explique que c’est quotidien pour elle les commentaires misogynes. Subtil, mais ça attaque.

Suzanne Lévesque ajoute qu’on a oublié combien les commentaires des lignes ouvertes étaient violents envers les femmes le lendemain de la tuerie de Polytechnique. Elle a entendu des hommes dirent que Marc Lépine n’en avait pas tirées assez.

Mais d’où vient cette haine de certains hommes (je le redis, pas la majorité) envers les femmes, toutes les femmes? Que faire?

Publicités

5 Réponses

  1. L'humain est violent point, en prison où il n'y a pas de femme ce sont des hommes qui se font violer. Un homme violent n'est pas violent envers les femmes, il est violent tout court. C'est vrai que certains n'aiment pas les femmes comme certains n'aiment pas les gays, les noirs…

  2. Il y a une source. elle est systémique et historique. L'homme et la femme ne sont pas devenus ce qu'ils sont du jour au lendemain, au delà de l'éducation reçue personnellement il y a tout ce qui s'apprend collectivement depuis des millénaires et qui, même si certaines de ces choses changent dans le discours, prennent parfois plusieurs générations à changer dans les faits et les comportements. Il n'y a qu'à regarder les jouets pour garçons et pour filles dans les magasins pour comprendre toute la pression mise sur les garçons pour qu'ils soient fort, durs, aiment le sport, la bataille et l'action et sur les filles pour qu'elles aiment "prendre soin", se pomponner et être mignonne. Un garçon qui ne cadre pas dans ce modèle véhiculé depuis des années souvent sans s'en rendre compte se sent diminuée, pas "viril" pas homme, "fif". Les enfants à l'école riront de lui, le pointeront du doigt. Plusieurs parents (regardez autour de vous pour vrai) vont inscrire leur fils dans mille et une activité sportive et vont s'inquiéter si celui ci désire plutôt faire de l'art ou prendre soin de poupées. La religion s'est mêlée de tou ça, tant du côté catholique que musulman ou juif, en permettant à l'homme de corriger sa femme, en faisant de l'acte sexuel un devoir conjugal pour la femme. La société a elle même cautionné la violence des hommes envers les femmes pendant longtemps (et le fait dans certaines sphères comme la pornographie ou le gang bang est érigé en fantasme) le viol entre époux est devenu criminel dans les années 80 nous étions tous nés! ce n'est pas une histoire d'il y a 200 ans là! Finalement, pendant longtemps les hommes avaient tout le pouvoir dans la société. Toutes les jobs importantes, les postes politiques, le droit de s'instruire. Cela ne fait pas si longtemps que les femmes ont maintenant des droits égaux. Et pour certains hommes consciemment parfois mais souvent inconsciemment c'est difficile à prendre. difficile d'accepter que la femmes qui il y a à peine 30 ans étaient même pas la demie de l'homme prenne la même place aujourd'hui. Prenons seulement le sexe en exemple. Un homme qui a couché avec 30 filles est encore aujourd'hui virile, hot etc. La fille qui a une liste de conquêtes équivalente est mal vue, parce que (mythe encore si tenace) le désir sexuel, le plaisir c'est les hommes en ont besoin, pas les femmes! les femmes elles veulent de l'amour voyons! Toutes ces idées recues et acceptées depuis des années ne se changeront pas dans les moeurs du jour au lendemain, surtout, tant que l'éducation des enfants portera encore bon nombre de stéréotypes, Certaines hommes se sentiront toujours légitimés d'être violents envers les femmes parce qu'elles ne sont pas leurs égaux, et bien sur si elles gardaient leur rang et ne se battaient pas pour les mêmes jobs, ne réclamaient pas de l'aide au foyer, ne s'étaient pas mises elle aussi à cruiser et à exiger des gars qu'ils fassent attention à leur physique, la vie de ces hommes seraient oh combien plus facile (notez mon ton ironique ici svp!)Ouf, merci Cécile, j'avais besoin de motivation pour me remettre dans le mode travail 😉

  3. @GenevieveJ'ai deux filles et les 2 n'aiment pas les poupées, une adore les autos, l'autre les Pokémons. C'est vrai que les 2 ont un côté artistique et rose. Ma blonde a un gars qui n'a aucun sens artistique, et quand je dis aucun c'est AUCUN à chaque fois que ces demi-soeur invente une histoire il rétorque que c'est impossible. Il pense toujours en terme de chiffre. Exemple; un jour ma blonde lisait un livre, il n'a pas demandé c'était quoi le livre mais combien de page il avait…Par contre il aime bien jouer avec les vêtements et les bijoux de sa mère. Il déteste la viande et mes deux fille ne vivent que pour la viande.Il est difficile de cerner les humains ils sont trop complexe et différent. Avant d'avoir des enfants je pensais que le parent était l'unique responsable du caractère de son enfant (je suis enfant unique) mais je me rends compte que les trois enfants vivant sous mon toit sont totalement différent. Une excentrique mais un peu tom-boy, une colérique, petit-chef et artiste et un gamin efféminé, effacé matheux aimant barbie

  4. Je crois Cecile que les hommes (hommes et femmes confondus), quand ils ont un faible estime de soi, se donne les moyens d'en avoir en rabaissant les autres. La condescendance existe depuis longtemps. Comme la femme a l'image générale d"etre mineure a l'homme, ce sont elles qui "payent" en premier

  5. Je pense que cette tendance à utiliser les femmes pour se valoriser en les rabaissant, vient aussi du fait de ne pas pouvoir rendre les coups à ceux qui exploitent les hommes économiquement. Parce que les hommes au pouvoir, les grands patrons, qui dirigent la société, ne peuvent pas être atteints par des hommes qui sentent le pouvoir sur leur vie leur échapper, les hommes se retournent contre les femmes qui elles peuvent être atteintes. On opprime seulement les plus faibles que soi. Je crois que la racine de la frustration des hommes est socioéconomique : c’est l’absence de pouvoir sur leur vie et sur leurs choix. La libération de la femme constitue une menace pour le pouvoir, car les hommes lorsqu’ils ne pourront plus se tourner vers les femmes pour compenser, se tourneront vers les vrais responsables de leurs maux. A côté de cela il y a effectivement une différence dans la manière d’éduquer les femmes et les hommes. Les hommes ne sont jamais éduqués à être maîtres d’eux-mêmes. On exige d’eux une « survirilité » alors même que leur taux de testostérone les pousse déjà naturellement à agir au lieu de se maîtriser.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :