Femmes célibataires: ne pas contribuer à l’infidélité des hommes?

Discussion très intéressante avec des amis ce matin, un groupe de célibataires, dois-je préciser. À la base : la fidélité dans un couple et la solidarité entre femmes lorsqu’il s’agit de participer à l’infidélité dans un couple. Je prends l’exemple d’une femme, mais il pourrait s’agir d’un homme célibataire. D’ailleurs, n’est-ce pas une légende urbaine que les hommes ont plus d’aventures extra-conjugales que les femmes ?

Contexte : une femme célibataire a une aventure avec un homme qui est en couple stable. Il s’agit bel et bien d’une aventure sans lendemain. Même contexte pour une femme qui a une aventure à plus ou moins long terme avec un homme en couple et qui devient une maîtresse. Mais c’est plus complexe car souvent la maîtresse restera une maîtresse et en sortira profondément blessée.



Mais la question est: Est-ce que ces femmes sont des voleuses? Manquent-elles de solidarité avec les autres femmes, les conjointes? Qui est responsable ? Manquent-elles de respect envers les conjointes?



Dans le premier cas, les réactions sont très diverses. Certains pensent qu’une célibataire ne devrait pas contribuer à l’infidélité des hommes, qu’il s’agit d’un manque de valeur. Qu’en agissant ainsi, elle manque de solidarité envers les autres femmes. D’autres soulignent que ce n’est pas le problème de la célibataire, car ce n’est pas elle qui trompe. D’autres s’offusquent du peu de considération de l’homme pour sa conjointe. Bref, tout le monde a une opinion sur la question.



D’ailleurs, quand on aborde la question de la fidélité en couple, une flopée de réponses surgissent. Certains préfèrent le savoir, d’autres non. Quelques couples sont ouverts, se permettent des infidélités, mais n’en parlent pas et ne veulent pas connaître les aventures de l’autre. Il y a aussi ceux qui vont plus loin et pratiquent l’échangisme.



En général, la fidélité est recherchée, mais n’est-ce pas un peu naïf que de la mettre sur un piédestal ? Est-ce que les célibataires n’idéalisent pas un peu trop la vie de couple ?



Mon avis ? Rien n’est tranché au couteau, tout dépend des circonstances. J’ai une préférence pour la fidélité dans un couple, sauf qu’un accident peut arriver. Il faut savoir pardonner et laisser passer.

AJOUT: en discussion sur Twitter un collègue, Remy Charest écrit ce qui suit: «Des filles m’ont déjà dit qu’elles n’avaient pas de problème à coucher avec un homme marié quand ELLES étaient célibataires…mais que quand elles étaient en couple, elles trouvaient que c’était pas correct d’être infidèle. Du relativisme moral?»


Bon point. Si on couche avec un homme marié quand on est célibataire, il faut accepter que son conjoint puisse être infidèle? Ou est-ce simplement humain et égoïste de ne pas accepter de la part d’un autre, ce que l’on est prêt à faire? Relativisme moral ou morale élastique?

Publicités

15 Réponses

  1. Intéressant ton ajout.

  2. @Hans: et justement qu'en pense donc un gars célibataire? Élimines-tu de ta liste les femmes en couple ? Par solidarité envers tes pairs?

  3. Solidarité ? Voyons la vie, c'est la jungle. Si ça casse c'est que ce n'était pas solide. Je comprend de plus en plus difficilement tout ces barrières qu'on s'édifies.À 19 ans je savais que ma blonde voyais un gars je l'ai laissé aller au bout de l'expérience et je l'ai perdu mais ça ne marchait pas, j'aurais fait pareil autrement. Un conjoint ce n'est pas un char, ça a besoin de respirer. Enfin, moi, c'est ainsi que je vois les relations humaines.

  4. Bon point. Moi je suis solidaire envers mes amis, les gens que je connais. Sinon je prône la liberté.

  5. Ouais j'écris ça simplement mais ce n'est pas toujours simple mais je crois que c'est ce qui est le mieux.N'empêche qu'il y a quelque chose d'intéressant dans la moralité élastique car je trouve qu'on s'en sert tellement dans notre société.

  6. Disons que quand on se fait faire le coup par une jeune célibataire qui passait par là et que ta vie est complètement bouleversée ainsi que celles de tes enfants… Ça rend les choses pas mal plus réelles que juste une question de moralité.

  7. @Anonyme: Chaque situation est particulière et je ne connais pas votre histoire, donc ne prenez pas ce qui suit spécialement pour vous. Je généralise aussi. Mais on met souvent la faute sur "la jeune célibataire" sauf qu'il y a aussi un homme qui a décidé de tromper. Quelle est sa responsabilité à lui ?Lorsqu'il y a infidélité, n'est-ce pas le symptôme d'un couple qui a un problème?Mais j'avoue qu'à titre de célibataire, j'éviterai de m'impliquer avec un homme engagé dans une relation, qui a des enfants, en plus. Sauf que rien n'est coulé dans le béton, l'amour nous surprend partout. Mais il y a des manières de faire.J'ai plusieurs histoires en tête dont celle d'une amie qui était en couple mais son conjoint n'était jamais présent, toujours en voyage d'affaires et c'était elle qui avait la charge des enfants. Elle est tombée amoureuse du pédiatre des enfants. Presque 10 ans plus tard, ils sont toujours ensemble…Mais le conjoint"trompé" l'a fait passé pour la méchante car elle le quittait. Sauf que ce n'était pas aussi clair. Chacun avait ses torts. Dans un couple, personne à part les deux personnes qui le composent ne peut savoir ce qui s'y passe. Il faut être deux pour manier le bâton et porter le chapeau, disait ma grand-mère…

  8. Il y a de tout… L'histoire de ta copine qui est partie avec le pédiatre est l'histoire d'un couple qui ne marche plus et d'une femme qui a rencontré quelqu'un avec qui elle avait envie de poursuivre sa vie. Quant aux célibataires tentatrices… It takes two to tango comme on dit. Mais si une célibataire veut vivre une aventure avec un homme en couple ou vice-versa, j'espère au moins qu'il ou elle se donne le code de conduite de ne pas chasser parmi son cercle d'amis proches. L'infidélité c'est une chose, mais il ne faut pas tourner en bourrique le ou la conjointe. Sinon, bien à chacun ses choix de vie. Alors si tu tombes sur un homme marié et que tu te fais à l'idée que c'est probablement sans lendemain c'est aussi son choix à lui.

  9. @Nadia: je pense qu'il y a autant d'histoires différentes que de couples.En tant que célibataire, je choisirai pas de chasser un homme en couple. Mais il arrive parfois des histoires sans qu'on s'y attende. Sauf que comme tu le dis, on danse le tango à deux ;-)Et une (ou un) célibataire qui chasserait dans son cercle d'amis serait mal venue et expulsée assez vite je pense…

  10. Dans un livre d'Anna Guavalda sur le sujet elle conclue sur le sujet en disant que les enfants ont mérite d'avoir des parents heureux. Je trouvais ça jolie et trouvais que c'etait un belle argument. 🙂 C'est ce que je répondrais à anonyme.

  11. Je crois que l'infidélité n'est de la responsabilité que de l'infidèle… Et/ou du trompé !La ou le célibataire qui se retrouve dans un mélo familial n'a pas de responsabilité particulière. Si c'est un proche du couple, c'est pas sympa (mais comme dit Hans, la vie est une jungle). Longtemps je me suis dis que si ma miss me trompait j'irai en découdre avec le saloupiot (ou la saloupiote !)avec qui cela se produirait. Les années passent et aujourd'hui je me dis que si cela devait arriver, je m'en prendrait peut être d'abord à moi, même si le sentiment de trahison doit être fort, me reprochant la bedaine de la quarantaine, le linge sale hors de la panière et les pets disgracieux au sortir du lit ! Plaisanteries à part, le besoin d'oxygène ou l'envie d'autre chose est souvent généré par la routine qui envahie le couple en l'étouffant… En quoi un ou une célibataire en serait la cause ? L'histoire d'un couple lui appartient et le fait qu'un jour il se désagrège est de sa propre responsabilité… A faire l'autruche, on ne récupère que du sable dans les yeux !

  12. Je peux vous raconter l'anecdote d'un couple d'amis à moi au début des années 2000 : ensemble depuis environ 5 ans, mariage planifié, la robe achetée et tout. Or, quelques semaines avant, le gars a quitté la fille pour meilleure amie à elle, avec qui il débutait une liaison.Dégueulasse ? Peut-être, mais reste que le nouveau couple est déménagé en région, a maintenant 4 enfants and counting… Maintenant, est-ce que le gars et la meilleure amie auraient dû s'abstenir en premier lieu de se fréquenter ? Peut-être au point de vue éthique, mais ils seraient peut-être aussi passés à côté de la personne de leur vie.

  13. Moi je n'ai pas de réponses. Je connais des gens qui ont vécu une histoire similaire à celle que raconte Geneviève Piquette. Au fil du temps, je suis moins tranchée sur la question de la fidélité, même si ça reste une valeur qui me tient à coeur dans tous les do,aines. Une chose demeure: je ne fais pas à d'autres ce que je n'aimerais pas qu'on me fasse. Je ne perds jamais ça de vue. Quant à la liberté que certains évoquent, je trouve que c'est tellement relatif! On ne doit pas se sentir en prison dans un couple. Et être libre ne veut pour moi pas dire aller coucher à gauche et à droite… Un principe s'est ajouté dans mon interminable liste (qui est malgré tout moins longue qu'à 20 ans! lol): je ne pose pas de questions quand je ne suis pas prête à entendre la réponse. Si jamais mon homme avait une aventure, je ne veux pas le savoir. Si ça va plus loin qu'une histoire d'un soir, c'est autre chose par contre, et j'espère qu'il aurait la décence de faire un choix plutôt que d'être «à moitié» avec deux personnes.

  14. Je me suis fixé une règle: je ne trompe pas ma blonde. Par ailleurs, est-ce que je me retiens de "fréquenter" une fille en couple? Non. Leur couple n'est pas ma responsabilité.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :