La Péninsule Acadienne sait accueillir

Je le dis sans ambages, le salon de la péninsule acadienne est le plus accueillant, celui où nous sommes bichonnés, chouchoutés, nourris aux fruits de mer, transportés, bref accueillis comme des princes et princesses.

Les Acadiens ne chialent pas, ne rechignent pas, débordent d’une énergie positive contagieuse. Ils rient tout le temps, sont des gens sociaux et aiment les humains. Aucun stress, aucun problème, on prend le temps de vivre, de rire et de profiter des plaisirs du moment présent. Quelle joie d’être entourée de cette belle énergie électrisante.

Seul point négatif de ce salon: le manque d’un hôtel assez grand et rassembleur pour accueillir l’ensemble des auteurs et exposants. Car tout le monde doit se disperser aux quatre coins de Shippagan. Mais l’esprit chaleureux et accueillant des acadiens nous rassemble dans le petit resto-bar du salon du livre ou ailleurs dans la ville.

J’ai commencé une série de conférences dans les écoles. Ce matin c’était à la polyvalente de Tracadie-Sheila, demain matin c’est à Neguac. Des jeunes de 14 ans qui ne clament pas leur environnementalisme sur les toits, surtout le matin à 9h ! Mais ils sont si brillants quand ils se décident à partager ce qu’ils savent…

Samedi je donne une conférence l’écolo écono au campus de Shippagan de l’Université de Moncton, toujours dans le cadre du salon qui a mis un volet environnement à son programme cette année. L’autre partie de ce double volet c’est Serge Fortier, un auteur-pratiquant-paysagiste-écologiste-idéologue très intéressant. Il publie Zéro mauvaises herbes, c’est possible aux Éditions de Mortagne.

Sinon j’ai plusieurs séances de signature aux Intouchables et Goélette pour mon Pirate qui remporte toujours autant de succès. Surtout grâce aux merveilleuses illustrations de ma compatriote Éva Rollin !

Je terminerai en citant le communiqué publié ce soir après l’ouverture officielle du salon:

Le comité organisateur avait retenu le thème Souffle-moi les mots… pour l’édition de 2009 de l’événement. Comme l’a souligné Solange Haché, la présidente du Salon du livre, dans son discours inaugural, «les mots que les auteurs du Salon souffleront sur la Péninsule acadienne tels une brise fraîche d’automne résonneront dans les classes de toutes les écoles de la région, des garderies en milieu familial de même que durant les animations, rencontres littéraires, conférences et ateliers» inscrits dans la programmation.

Durant sa première journée, le Salon du livre 2009 a déjà accueilli presque un millier d’élèves en visites scolaires et s’attend à en recevoir encore le double vendredi, tandis que les auteurs du Salon ont entrepris leurs tournées des 22 écoles et des 19 garderies en milieu familial de la région. En somme, près de 6500 petits et étudiant-e-s seront ainsi interpelés par l’une des nombreuses animations offertes par le Salon en milieu scolaire ou sur place.

L’auteur-conteur Sylvain Rivière a donné le coup d’envoi des conférences publiques jeudi avec sa conférence-conterie L’étranger de soi-même durant laquelle, en toute sincérité, il a fait vibrer son public avec le récit de son vécu. M. Rivière a notamment raconté comment les «mots de poésie sont entrés dans [son] oreille, ont fait fondre la cire et lui ont atteint le cœur». Les visiteurs du Salon du livre ont aussi pu assister à la Soirée des Souffleurs de vers, une rencontre littéraire entre poèmes, contes et musique menée de main de maître par l’auteure Christiane Saint-Pierre.

Plusieurs conférences publiques portant sur l’environnement, la santé et le mieux-être sont prévues pour vendredi, samedi et dimanche. L’écrivaine Arlette Cousture, à qui l’on doit Les Filles de Caleb et Ces enfants d’ailleurs, prononcera une conférence sur sa démarche artistique intitulée Genèse d’une œuvre littéraire : Depuis la fenêtre de mes cinq ans.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :