Je n’aime pas vraiment voyager seule

Voici l’un des paysages dont j’aurais aimé partager la beauté avec un partner de voyage
Et puis, en voyage solo, il faut se prendre soi-même en photo, ce qui ne donne pas de super résultat…

Durant mon voyage en Californie, je suis partie six jours en voyage seule sur la route entre Los Angeles et San Francisco. Si j’aime passer du temps seule, tout en étant une personne très sociable, je ne suis pas une globe trotter en solitaire comme mon amie Colette qui a parcouru la Planète en solo.

Plusieurs raisons pour lesquelles le voyage en solo ne m’intéresse pas vraiment. Si je ne suis pas une grande parleuse lorsque je conduis (contrairement à la vie en général), j’aime partager mes découvertes. Quand je découvre des paysages parmi les plus beaux du monde comme dans Big Sur, j’éprouve le besoin de le partager.
Impossible quand on est seule. Re-Impossible quand les gens qui voyagent autour de vous sont en couple ou en groupe. Ils ne vous regardent même pas. Re-re-impossible quand on s’arrête moins de 15 minutes au bord de la route. Difficile de socialiser dans son char…

Voyage en voiture entre Los Angeles et San Francisco

Autre raison. Je n’ai pas aimé faire du camping seule. Beaucoup de choses à monter, à déplacer. Fatiguant et peu plaisant lorsqu’on est seule. J’osais espérer parler avec mes voisins de camping. Manqué. J’étais entourée de couples. Non. Pour moi le camping, c’est un trip de gang.

Encore plus. Ça coute plus cher de voyager seule. J’étais seule pour payer la location de la voiture, l’essence, l’emplacement de camping, l’hôtel à San Luis Obispo et à San Francisco. Imaginez l’économie à 2 ou 3…

Je n’ai pas une grande expérience de voyage en solo, c’était pratiquement ma première. J’aurais aimé l’apprécier…vraiment. Mais j’ai dû m’avouer (pas facile) que je n’étais pas faite pour voyager seule. Je peux faire la comparaison avec mon road trip dans le désert avec Mariève en mai dernier. Vraiment plus cool et intéressant. Tout comme mes voyages à Virginia Beach ou en Gaspésie avec des groupes. Flexible, je m’adapte à mes compagnons de voyage facilement. J’ai compris pourquoi…Je les préfère à la solitude.

Rassurez-vous. Ceci ne m’a nullement empêché d’apprécier mon voyage. J’en rêvais et c’est pour ceci que je l’ai fait quand même. Plusieurs personnes auraient aimé m’accompagner mais ne pouvaient pas aux dates choisies. Tant pis car je préfère quand même voyager seule plutôt que de rester à la maison accompagnée !

Publicités