La phase 2 du BIxi devancée!!!

En jaune, ce sont les quartiers de la phase 2 qui n’auront pas à attendre le printemps 2010.

Excellente nouvelle ce matin. La ville de Montréal a devancée la phase 2 de l’implantation du Bixi. Ceux qui n’étaient pas desservis, comme moi, seront contentés d’ici les prochaines semaines.

Voici ce que dit le communiqué: « Suite au grand succès que connaît BIXI auprès des Montréalaises et des Montréalais et à une demande de plus en plus pressante, le comité exécutif de la Ville de Montréal a décidé d’accélérer le déploiement de son système de vélos en libre-service et de débuter la deuxième phase d’implantation dès cet été.

La deuxième phase de déploiement, qui débutera dans les prochaines semaines, consiste à ajouter 2 000 vélos BIXI, ainsi que 100 nouvelles stations dans les arrondissements de Mercier/ Hochelaga-Maisonneuve, Côte-des-Neiges/ Notre-Dame-de-Grâce, Villeray/ Saint-Michel/ Parc-Extension et le Sud-Ouest. Des stations seront également ajoutées dans Outremont et Rosemont-La Petite-Patrie. Ces nouveaux équipements porteront à 5 000 le nombre de vélos disponibles et à 400 les stations réparties sur un territoire de plus en plus étendu.»

J’ai hâte de savoir quelle sera la station la plus proche de chez moi.

Les différences entre la France et le Québec

On me demande souvent d’identifier ces différences. Très difficile. Mais souvent les Français ont une critique envers les Québécois: ils se font difficilement des amis lorsqu’ils immigrent ici. Je n’ai jamais ressenti ce problème.

J’ai une explication: je suis arrivée jeune (20 ans) et je suis allée à l’Université. Par ailleurs, je ne suis pas arrivée en couple. J’ai noté que les couples de Français qui arrivent au Québec ont tendance à s’enfermer dans leur couple justement. C’est normal et facile mais rien pour favoriser les contacts extérieurs. Je pense aussi que l’attitude un peu hautaine et condescendante de certains Français rebutent parfois les Québécois. Aussi certains Français croient qu’on va les recevoir avec les honneurs et que leur statut d’immigrant fait que les Québécois (et parfois les autres Français immigrés) leur doivent l’hospitalité et la visite touristique…Désolée, mais ça se gagne…

Mais (grâce à Marie-Julie) j’ai trouvé l’explication la plus intéressante et plausible sur la différence dans les relations avec les autres sur le blogue d’un Québécois immigré en France, à Paris. Paul explique que l’impudeur et l’ouverture superficielle des Québécois trompent souvent les Français qui restent pantois et déçus devant les fausses promesses. J’avoue qu’il a totalement raison.

Alors compatriotes Français ne prenez pas les promesses des Québécois pour du cash et amis Québécois arrêtez de faire des promesses en l’air. Peut-être que mes deux peuples vont se comprendre un jour…