Louise Harel est-elle la meilleure candidate? Pas certaine…

Enfin. On aura une vraie et belle (je l’espère) campagne électorale à Montréal. La candidature de Louise Harel est une bonne nouvelle même si je reste persuadée que ce n’est pas la meilleure candidate. J’aurai aimé du sang neuf, quelqu’un qui ne vient pas finir sa carrière politique à Montréal mais qui la commence.

Ce début de campagne me permet de faire une petite mise au point. Puisque j’ai été identifiée à Vision Montréal et son fondateur Pierre Bourque durant 3 ans, je constate que certains n’ont pas réalisé que les années ont passés et que je suis maintenant journaliste.

Je ne le nie pas. J’ai été attachée de presse de Pierre Bourque de 2000 à 2003. J’étais donc partisane à ce moment là. Le jour où j’ai quitté mon emploi, j’ai aussi quitté la politique et la partisanerie. Depuis novembre 2003, j’ai coupé les liens avec Vision Montréal.

En plus, l’un de mes meilleurs amis, Carle Bernier-Genest est désormais conseiller municipal pour l’équipe de Gérald Tremblay. Je connais bien ma conseillère municipale, Carole DuSault. Je connais plusieurs personne de Projet Montréal dont Josée Duplessis. Bref, j’ai des liens partout mais aucun intérêt ni partisanerie.

Après presque 6 ans de sevrage, je crois maintenant être capable d’analyse objectivement la politique municipale. J’ai certaines convictions. Environnementales mais je reste totalement persuadé du bienfait des fusions pour un Montréal fort. Je pense que le gouvernement Charest a erré en permettant les défusions. Je pense que Louise Harel a un bon point en disant qu’il faut remettre de l’ordre dans la distribution des pouvoirs entre la ville centrale et les arrondissements. Maintenant reste à savoir comment cela se passera.

Le plus triste dans tout ça est la séparation toujours aussi linguistique qui sévit à Montréal. The Gazette oppose déjà une fin de non-recevoir à Louise Harel. J’avoue que la meilleure manière de réveiller les monstres fusion-défusion de la campagne de 2001 était d’avoir une candidate comme elle. C’est un peu comme si Pierre Bourque revenait à la tête de Vision Montréal. La réaction de la communauté anglophone serait semblable.

C’est pour ceci que je ne suis pas certaine du tout que Louise Harel est la meilleure candidate. J’aurai préféré une Isabelle Hudon par exemple. Quelqu’un qui n’a pas l’historique de Louise Harel. Et je pense que Gérald Tremblay doit passer le flambeau. Deux mandats sont suffisants.

Publicités

2 Réponses

  1. Avec cette nouvelle, ce qui m'inquiète le plus, c'est de voir qu'encore une fois, on verra une division Est-Ouest dans des élections sur l'île de Montréal. Avec la candidature de Louis Harel, nous aurons droit à une compétition malsaine entre la population à l'ouest de Saint-Laurent et celle à l'est de la Main. Plutôt que de se pencher sur des enjeux qui touchent toute la population montréalaise, ce sera une bataille ouverte entre la droite et la gauche, entre les rouges et les bleus, entre les libéraux et les souverainistes… dommage, ça aurait pu être une belle bataille, une vraie élection sur des enjeux de fond… ce sera plutôt la même rengaine partisane qu'on subit depuis trop longtemps.

  2. Tu as sûrement raison…Dommage que l'on retrouve encore et encore les mêmes fossés…Pourtant, je connais des gens de tous bords et toutes couleurs qui sont dans les deux partis. À preuve: Labonté le fédéraliste avec Harel et Lavallée le souverainiste avec Tremblay.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :