L’écolo écono de retour chez Renaud Bray

Enfin. Depuis plusieurs mois, il n’y avait plus de copie de l’écolo écono chez Renaud Bray. Je viens de constater qu’il y est de retour en bonne quantité (5+) et ça me fait plaisir. J’arrêterai de dire qu’il est difficile à trouver maintenant !

Vivre au coeur du désert


Agrandir le plan

Le depot centerUne amie que l’on peut trouver dans le désert, présenté au depot center


Lorsqu’on a traversé le désert de Mojave ou du moins la partie « Parc national », nous avons rencontré Lisa, bénévole au depot center à Kelso, une bourgade de 24 personnes au coeur de nul part ou plutôt au coeur du désert. Une ville fantôme, comme le dit Wikipedia, qui doit son nom à un travailleur qui a gagné un concours!

Lisa habite à cet endroit depuis plus d’un an car son mari travaille pour la compagnie de chemin de fer. Elle fait son magasinage à long terme à Las Vegas, qui se trouve à 100 miles soit environ 2h30 de voiture.

Comme le disait Mariève, il ne faut pas manquer de lait sinon on s’en passe. Car la plus proche épicerie ou dépanneur est à 1h30 à Baker. Lisa avait l’air très heureuse de son sort. Elle nous a fait envie en racontant le ciel étoilé du désert. Au point où on lui a demandé s’il y avait un endroit pour dormir à Kelso. Je crois qu’on se serait laissées tenter, mais non Kelso n’offre pas le gite, sauf si on est prêt à camper. Nous n’avions pas l’équipement, puis les serpents et autres habitants du désert nous inquiétaient.

Lisa nous a aussi déconseillé de grimper au sommet des dunes de Kelso en plein après-midi sous un magnifique soleil et une température d’environ 45 degrés celcius! Rassurez-vous, nous n’avions pas l’intention de le faire et ne l’avons pas fait. Nous sommes restées au pied des dunes, à lire dans un autre épisode.

Pour en savoir plus sur le désert, ses habitants, ses défis et la vie de Lisa, elle tient un blogue super intéressant, en anglais. Pour rêver et apprendre !

La face cachée de Las Vegas: Red Rock Canyon

Las Vegas est en plein milieu du désert. Ce qui fait qu’à quelques minutes du centre ville, on trouve de magnifiques et enivrants paysages comme le Red Rock Canyon. Nom qui vient des roches de grès de couleur rouge comme le mentionne Wikipedia. On voulait y faire une randonnée mais le manque de temps et la chaleur nous ont limités à une virée en voiture sur la route panoramique qui fait à peu près 12 ou 13 miles. On ne peut faire demi-tour car c’est un sens unique. On s’est fait prendre par la nuit mais ça vaut la peine. Quelques arrêts ont suffi pour contempler ce que nous offrez la nature et écouter le silence.

Malheureusement, ce silence (un baume après le bruit omniprésent des machines à sous et des cris de Vegas) était brisé par un idiot-pollueur nous offrant la musique de sa radio à fond, tout en laissant tourner le moteur évidemment. Certains ont vraiment du mal à respecter les autres et se moquent du silence nécessaire à l’admiration des excroissances de la Planète.

Au deuxième arrêt, je n’ai pu m’empêcher de lui en faire la remarque. Ça n’a rien changé mais ça m’a soulagé.

Un vidéo de 30 sec du paysage que l’on voyait de la voiture et la voix de notre charmante amie du GPS….