Vegas, ville de tous les vices, vraiment?

Que va faire Cécile Gladel, l’écolo, à Las Vegas, m’ont demandé certains amis ? Je suis curieuse, je voulais découvrir cette ville que l’on dit de tous les vices. Je voulais aussi découvrir la ville qui constitue le décor d’une série que j’adore, Crime Scene Investigation – CSI ou les Experts pour les francophones. Et puis mes voisins, Lisa Marie Noël et David Bruneau allaient s’y marier, j’étais la seule témoin. Une occasion à ne pas manquer. Puis mon amie et collègue, Mariève Paradis venait nous y rejoindre.

Évidemment, la ville est bruyante, éblouissante avec ses néons, fausse avec ses répliques de la tour Eiffel et autres parties du monde comme Venise, mais surtout obscène dans son avidité pour l’argent, le sexe et l’alcool. Obscène aussi par le nombre de voitures, de grosses voitures qui ne cessent de faire tourner leur moteur pour la climatisation. Car il fait chaud à Vegas. Encore plus lorsque les moteurs tournent.

À Vegas, l’argent est le roi, l’alcool la reine. Tout est fait pour vous faire dépenser. Le plus possible. On vous donne des invitations VIP pour un bar, un club privé, une piscine privées ? Gratuit ? Pas vraiment, car le prix des cocktails, de la nourriture vous ruinera rapidement ! Un exemple. À mon arrivée, au club Wet Republic (invitations gratuites), j’ai payé 29 $ US (32 avec le pourboire = 38,28 $ CAD) pour un cocktail et un panini.

À Vegas, on boit donc partout, dans la rue, les piscines, partout. On fume aussi. Pas question de perdre des joueurs qui voudraient sortir griller une cigarette. On croise aussi de nombreux distributeurs de petites cartes montrant des images de filles à poil qui vous invitent à les appeler. Ils claquent leurs cartes pour vous attirer. Mes amis, Lisa et David, ont décidé, un soir, de prendre toutes les cartes qu’on leur tendait. La pile était imposante.

Vegas, c’est aussi le vieux quartier où tout a commencé. Moins clinquant, fringant, plus inquiétant plus quétaine, mais surtout plus authentique et sympathique. J’ai préféré.

Finalement, Vegas est une erreur. Et une double erreur car elle fut crée par les Mormons tel que le mentionne Wikipedia. Une ville en plein milieu du désert qui consomme et vit comme si l’eau et la nature étaient des ressources illimitées ne peut qu’être une erreur. Durant tout notre séjour, on s’est demandé qui avait eu la judicieuse idée de créer une ville à cet endroit.

J’ai rencontré à Santa Monica, par hasard, le frère de la journaliste et correspondante de Radio-Canada Anyck Beraud (une ancienne de la Rotonde comme moi), qui travaille pour le Cirque du Soleil à Las Vegas. Il y vit donc depuis plus d’un an. Il a décrit Vegas ainsi: «C’est la rue Crescent à la puissance 1000 que l’on aurait déposée au coeur de Laval». Ainsi, les touristes ne découvrent que la célèbre « strip », le Las Vegas boulevard alors que le reste de la ville ressemble à n’importe quelle autre ville.

Mes voisins qui ont habité six mois à Vegas me disaient hier que ce n’était pas la ville de tous les vices, mais seulement une image pour attirer les touristes. Ils me disaient que dans une soirée VIP, ils se sont fait virer et retourner manu militari sur le trottoir à peine 30 secondes après avoir allumé un joint. Tout dépend du vice finalement. Les États-Unis ont certains vices préférés.

Vegas c’est aussi le désert, omniprésent et les incroyables et magnifiques paysages comme le Red Rock Canyon dont je vous reparlerai. Cette virée vaut un billet à elle seule.

Ah oui, j’allais oublier. J’ai joué à Vegas, bien entendu. Et j’ai gagné. Je suis repartie avec 60$ de bénéfice. J’ai joué 25 $ offert par mon hôtel, le MGM, plus 2 $ de mes poches pour gagner 45 $ aux machines à sous. J’ai aussi testé la roulette (et aimé) pour la première fois de ma vie. En suivant l’experte Lisa j’ai gagné 15 $!

Publicités

2 Réponses

  1. Tout ça, ce sont les choses qu’on savait qui ne te plairaient pas. Mais qu’as-tu aimé?N’y suis encore jamais allée, mais j’avoue que cette description m’enlève pas mal le goût: ««C’est la rue Crescent à la puissance 1000 que l’on aurait déposée au coeur de Laval.» Ouch!

  2. Ce que j’ai aimé à Vegas? Hum…surtout le fait de voir les endroits où est tourné CSI, j’ai adoré Red Rock (à voir dans un futur billet), j’ai aimé voir la démesure mais honnêtement ce n’est pas une ville où je passerai plus que 2 ou 3 jours à la fois. Mais j’y retournerai car Vegas est mystérieuse, attirante même si on ne l’aime pas trop. J’ai aimé le vieux Vegas que l’on a failli manquer si Mariève ne nous y avait pas trainés. Trop peu connu.Et j’y retournerai pour voir des spectacles et explorer le Vegas hors la Strip. Car je suis curieuse 🙂 Tu dois y aller mais ne planifie pas une semaine la bas et pas avec ta fille…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :