La traversée du désert entre Vegas et LA






Quelques photos qui ne peuvent décrire que le millième de tout ce que j’ai vu lors de la route entre Las Vegas et Los Angeles. Deux jours de chaleur mais d’hommage à la nature qui nous donne des merveilles. Dommage qu’on ne prenne pas soin de notre planète.
Surtout dans la ville de tous les excès qu’est Las Vegas. L’environnement est loin des préoccupations dans cette orgie de consommation. Mais j’y reviendrai.
Los Angeles est polluée. On voit cette brume brune de loin et surtout hier lors de notre arrivée à Santa Monica. Lorsqu’on voit le nombre d’autoroutes et de voies, on comprend que la voiture est reine. Même si les Prius sont nombreuses. Le bord de mer entre Ventura et Malibu est somptueux.