Les enterrements de vie de jeune fille

La future mariée commence sa transformation
Et voila…



Hier soir, enterrement de vie de jeune fille de ma voisine et amie et collègue, Lisa Marie. Le mariage a lieu à Las Vegas, mardi soir prochain. J’y serai aussi…Je crois que c’était une première pour moi. Nous n’avons pas fait de grandes folies si ce n’est son épique déguisement qui a grandement attiré l’attention… La future mariée n’était pas saoûle et n’a pas vomi. Elle est restée digne. Avez-vous des histoires d’enterrement de vie de jeune fille ou de garçon à raconter ? J’aimerais bien les lire. Ça pourrait faire un bon article un jour…

Perruque blonde, voile en tulle rose, débardeur mauve brillant, boa rose éclatant, lévres colorées et message éloquent: mon célibat achève, séduisez-moi, dernière chance… La future est prête. En prime elle doit vendre des kits avant, pendant et après. Traduction: un sac contenant une gomme (chewing-gum), un condom (capote) et un mini cigare. Prix de vente: à votre guise. Elle vendait aussi des bises ou des fessés!

Résultat: Lisa Marie a du front tout le tour de la tête et n’a pas hésité à aller voir des gens assis autour de nous sur la terrasse du Saint-Sulpice à Montréal. Son attirail n’est pas passé inaperçu dans la rue, au resto chinois, au Saint-Elizabeth, au 281 et au Cabaret Mado, nos visites de la soirée.

Finalement le 281 (club de danseurs nus) s’est transformé en très courte visite. Nous n’avons rien vu, seulement entendu des cris de femelles en chaleur. Pourquoi ? Le prix d’entrée de 10 $, le prix des boissons et la moue de la future mariée nous a convaincu de faire demi-tour dans le couloir d’entrée. Grosse déception: comme dans les aéroports on nous confisque nos bouteilles d’eau mais on m’a aussi fait vider ma bouteille d’eau municipale et réutilisable qui me suit en permanence. Les videurs nous faisaient ouvrir nos sacs…Franchement, ce n’était pas du gin ou de la vodka. J’ai du vider mon eau dans la rue…Exagéré.

Finalement, ils nous ont perdu. La soirée s’est terminée au Cabaret Mado (drags queens). Un endroit plus sympathique et accueillant que le 281 !

J’attends vos histoires !

About these ads

2 Réponses

  1. Pour l’enterrement de vie de fille de ma soeur, on était une gang de filles. On a fait un souper communautaire, puis tous en taxi direction rue Crescent. On a été danser toute la soirée au Electric Avenue, au son de la musique des années 1980. Personne de saoul de notre côté non plus, juste du gros fun !!

  2. J’adore l’idée du kit "avant / pendant / après", c’est génial! Je n’ai pas de difficulté à imaginer Lisa Marie en train d’en faire la promotion sur la terrasse du St-Sulpice. (De toute façon, qui la reconnaîtra dans la rue, sans perruque ni boa?) J’espère que j’aurai autant de plaisir que vous le jour de mon enterrement… de vie de jeune fille, évidemment!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 85 followers

%d bloggers like this: