Interdire le phoque mais pas le foie gras?

Les européens m’énervent vraiment avec leur fixation sur la chasse aux phoques. Comme je le disais à ma cousine la semaine dernière, j’aimerais bien les emmener visiter les Îles de la Madeleine pour leur montrer qui sont ces soi-disant chasseurs sanguinaires.

Pendant ce temps, aucun pays n’interdit le thon rouge et les nombreux poissons en surpêche. Personne ne se bat pour sauver les milliers d’animaux en voie de disparition comme le béluga. Si on mettait la moitié de l’énergie mise sur les phoques pour ces animaux, ce serait un bel effort. Mais non, ça ne fait pas vendre des cartes de membre pour les groupes animalistes.

Bon, j’arrête car j’en parle aussi sur Branchez-vous.