Trouver un hôtel plus écolo…


Depuis la publication de mon premier livre, je fréquente plus les hôtels lors des salons du livre. Lors de mon séjour à Virginia Beach, je séjournais aussi dans un bel hôtel, supposé « vert », le Courtyard by Marriott Oceanfront North. Il a la « certification » Virginia Green. Disons que la « vertitude » de cet hôtel est tirée par les cheveux. Comme la plupart des hôtels d’ailleurs.

Ce que j’ai remarqué dans tous les hôtels, c’est le petit mot qui souligne que les serviettes ne seront changées chaque jour que si elles sont dans le bain. Est-ce vraiment nécessaire? Changez-vous les serviettes chaque jour chez vous? Cela devrait être une exception sur demande mais pas la norme.

À Virginia Beach, le chauffage ou la climatisation pouvait être gérée individuellement dans ma chambre. Un bon point. Sauf que la femme de chambre a laissé la lumière et la ventilation allumées dans ma chambre après son passage…Le café n’est pas équitable, en portion individuelle et le frigo fonctionnait à vide. On pourrait suivre l’exemple de l’hôtel Les suites Victoria à Hull. On devait allumer le frigo.

Sauf que les hôtels pêchent par excès de déchets en multipliant les petits contenants et les trucs jetables. Le Marriot de Virginia Beach ne fait pas exception. Les petits savons, les minis contenants de shampoing, de gel douche, etc…Pourquoi ne pas installer des distributeurs de savons, gel douche, shampoing, etc. au lieu de multiplier les bouteilles de plastique que l’on recycle ou jette? Sans compter les savons jettés car peu utilisés. Un gros gaspillage.

Évidemment les gens les ramènent mais ce n’est pas une raison. La photo représente les multiples savons et produits de beauté ramenés de mes derniers séjours dans les hôtels. Beaucoup trop. Je les ramène car j’ai peur qu’ils soient jetés, surtout lorsqu’ils sont entamés. Mais honnêtement, je n’aime pas trop les utiliser car ils ne sont ni biologique ni certifiés sans phosphate. Ça aussi c’est un problème.

D’autres choses que les hôtels peuvent faire pour diminuer leur empreinte écologique? Savez-vous qu’il existe le programme de reconnaissance en développement durable de l’industrie hôtelière: RéserVert. Un bon pas, sauf que je me méfie toujours des certifications créées par l’industrie elle-même. Qui vérifie et réglemente?

Précision: Mon voyage à Virginia Beach était défrayé par le bureau du tourisme de Virginia Beach.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :