Le publisac vert? Pas vraiment

Les publisacs ont attiré mon oeil ce matin. On pouvait y lire: « Le vert va bien à votre porte». Je me suis approchée et j’ai lu que le publisac se disait vert car leur sac sont biodégradables et que les circulaires sont recyclables !!! Waou la belle affaire.
Le biodégradable est une solution d’urgence pas permanente. Même si le publisac dit que RecycQuébec trouve que ces sacs ne viennent pas contaminer le plastique lors du recyclage n’est pas une solution viable. Car le recyclage est en crise et que le recyclage des sacs de plastique n’est pas l’activité économique la plus facile pour les centres de tri.
Par ailleurs, c’est bien que les circulaires soient recyclables, ce serait mieux si elles étaient imprimées sur du papier recyclé 100 % post consommation mais ce serait encore mieux si les citoyens ne le recevaient que sur demande.
Les circulaires sont offertes sur le site internet de publisac, pourquoi continuer à le distribuer en si grand nombre ?
Le publisac le plus vert sera celui qui n’existe pas.

Publicités

5 Réponses

  1. Bonjour Cécile, J’ai entendu récemment que des mères monoparentales attendaient le publisac pour faire leur épicerie. Que peut-on faire pour concilier nos préoccupations écolos avec notre conscience sociale. Si souvent, la manière écolo de vivre convient à une classe de personnes, les bobos, fruits et légumes, café, papier plus cher. Consulter les spéciaux de la semaine sur Internet c’est pour les branchés. À l’école de ma fille dans un quartier en pleine gentrification, on a tenté de faire toutes les communications par courriel. Plus de 40% n’ont pas d’ordi à la maison… Ouch ! marie

  2. Rebonjour Cécile, Variation sur un même thème dans La Presse sur cette question préoccupante. Dans un article sur les élèves de la seconde chance, on décrit le menu des étudiants sur les bancs d’école. Peu de moyens = mauvaises habitudes alimentaires. Bien se nourrir, bien choisir, en dehors des spéciaux cheaps affichés dans la circulaire, c’est un choix de riche, un choix de personnes qui ont le choix! Est-ce qu’il y a une solution collective à cet état de fait? Marie

  3. Voici la conclusion d’un article publié dans Québec imprimerie: il conviendrait de se demander si les plastiques oxobiodégradables sont plus un argument de marketing vert qu’une réelle occasion environnementale. Il apparaît que la réduction à la source, la réutilisation et le recyclage restent pour le moment les meilleures options possibles pour la gestion des matières résiduelles au Québec. Plus d’informations sur ces deux liens:http://pakbec.blogspot.com/2009/01/sacs-oxo-biodgradables-au-qubec.htmlhttp://pakbec.blogspot.com/2009/02/sacs-oxo-biodegradables-la-fausse.html

  4. je voudrais savoir comment faire en sorte de ne plus recevoir de publisac car je ne l’ai pas trouvé sur leur site internet

  5. Oui il faut réduire à la source tout d’abord c’est certain et réutiliser. Pour ne plus recevoir le publisac il faut mettre un petit collant sur sa porte, on en trouve dans les éco-quartiers ou vérifier auprès du Conseil régional de l’environnement de Montréal. En faisant une petite recherche sur Google, vous le trouverez facilement.Finalement Marie, la solution c’est d’acheter en groupe, moins transformé, et directement des agriculteurs. Aussi cuisinez en groupe soit dans les cuisines collectives ou entre amis. Je suis totalement mais alors totalement persuadée que bien manger coute moins cher. Il faudrait cependant faire une étude pour le prouver.Un exemple? Avec des amies on se fait un gros couscous-choux-merguez. On obtient plus de 20 portions d’un plat qui ne coûte pas plus que 25 $ (avec une dizaine de Merguez). Sans viande c’est beaucoup moins cher. On y met des carottes, des pois chiches et tous les autres légumes désirés. On laisse mijoter dans un jus de tomate et voila.Je suis persuadée qu’il existe plein de plats comme ceci. Il faut aussi investir dans un congélateur pour économiser et bien manger. Je me souviens d’un reportage sur le micro-crédit. Une monoparentale l’avait utilisé pour acheter un congélateur…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :