Avancer au lieu de se battre

Je parle de la discussion entre les journalistes et les spécialistes du web. Étienne Chabot résume bien la situation. On s’obstine, on discute et on pourrait bien laisser le train passer. Ce blogueur m’a permis d’en découvrir un autre Dimitri Gourdin qui parle des luttes entre le web et son domaine professionel: le marketing. Excellente analyse.

Même enjeux qu’en journalisme. Je l’ai déjà dit. Il n’est pas question de jeter le bébé avec l’eau du bain et de passer d’un extrême à l’autre comme les humains ont si souvent l’habitude de le faire. Mais peut-on avancer ? Trouver des solutions au lieu de prédire un futur totalement sombre aux médias.

Le web fait partie de la vie des journalistes. On doit jouer avec sans oublier les règles de base de notre métier: contacter les personnes en cause, vérifier, revérifier, vulgariser et transmettre l’information. Comment ? Twitter va nous apprendre une nouvelle. Bien. Il faudra la vérifier cependant. Facebook nous permet de trouver un témoin, un contact, une personne ressource. Il faudra lui parler. À moins d’exceptions (j’ai déjà fait une entrevue par chat ou par courriel lorsque ce ne sont que des vérifications ou des recherches d’informations), il faudra utiliser le téléphone. Oui Skype peut être très utile pour éviter les frais d’interurbains. Je vous rappelle que les pigistes ne sont pas les plus riches, mais parfois les plus débrouillards.

C’est aussi pour ceci que mes oeufs ne sont pas dans le même panier. Vive la diversification. Que j’ai commencé ce blogue il y a 2 ans et demi, que j’écris sur Branchez-vous, sur Workopolis, que je suis Facebook, Twitter. Le web est un avantage indéniable. Que j’ajoute des cordes à mon arc. Plaisir, diversité et polyvalence.

Publicités

4 Réponses

  1. Merci Cécile pour ce billet. Je suis content de voir que mon opinion fait de l’écho chez des pros du monde des médias et des communications.Ca fait plaisir.

  2. Ton ouverture est remarquable Cécile. Puisse ta vision inspirée tes collègues !

  3. Il faut voir l’avenir mais cela ne veut pas dire que le métier de journaliste disparaîtra, il changera 🙂 Mais je le redis, c’est un métier que tout le monde ne peut pas faire…

  4. Excellent billet. Tout à fait d’accord.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :