Se moquer de la crise économique en étant écolo !

Depuis que la crise économique déferle sur nos pays, nos vies et nos budgets, les écolos s’en tirent mieux en général. Pourquoi ? Car ils dépensent et consomment moins tout simplement et sont moins endettés.

Je viens de trouver un blogue intéressant sur le mariage écolo (en anglais). C’est d’actualité avec la St-Valentin. Ce billet m’a allumée car il énumère les économies engendrées par un mariage écolo ! Sur les invitations, les vêtements, les décorations et bien plus. Voila. Je cherchais un moyen de reprendre la promotion de mon livre l’écolo écono version québec, et la version française chez Lafon, la voici. C’est le livre de la crise économique !

Puisque j’y distille plus de 160 gestes écolos qui permettent d’économiser, c’est le moment de s’y mettre ! Faites d’une pierre deux coups! Bon j’arrête l’auto-promo. Je vais plutôt vous donner quelques exemples de ce que je prône.

Évidemment, réduisez votre consommation. Quand vous achetez, achetez durable, moins emballé et utile. L’un des exemples que je donne souvent: les produits nettoyants. Vous pourriez économiser grandement en coupant par trois ou quatre le nombre de produits. Une bonne astuce est de faire remplir ses contenants. Ainsi, on évite de remplir son bac de recyclage. Lui aussi en crise économique!

Vous pouvez aussi vous débarasser d’une des deux automobiles dont vous êtes propriétaires et devenir membre de Communauto ! L’entreprise de partage d’auto a de plus en plus de stationnements. Québec, Sherbrooke, Gatineau, Longueuil, Montréal, Laval…D’ailleurs Communauto vient de conclure plusieurs partenariats avec Laval. Il serait bien que le service s’étende à Boucherville, Blainville, Lorraine, Mont-St-Hilaire, etc. Car je suis certaine que bien des couples possèdant deux voitures en profiterait pour se départir de l’une d’entre elle…

Le vélo l’hiver? Pourquoi pas…

Je ne comprends pas cet acharnement à vouloir critiquer les cyclistes qui utilisent leur vélo l’hiver. Je n’en ferai pas en pleine tempête comme j’éviterai de prendre une voiture également. Mais la majorité du temps les rues sont sèches, il n’y aucun problème.
Bien heureuse de voir des jeunes d’ENvironnement JEunesse prendre le taureau par les cornes. J’en parle sur MaTerre.ca.