Les rues ressemblent à des dépotoirs: à qui la faute?

Branchée que je suis sur TVA, je tombe sur un reportage montrant quelques rues de Montréal qui regorgent de sacs poubelles et déchets en tout genre. Il semble que la ville ou plutôt l’arrondissement ait oublié de ramasser les ordures.

Les gens se plaignent. Mais qui jettent tous ces déchets? Beaucoup de déchets. Pas la ville. Ce sont les citoyens. Au lieu de chialer, il serait peut être intéressant de se regarder le nombril et le contenu de notre sac vert. Allez une résolution pour 2009, on réduit la grosseur de son sac un peu plus chaque semaine. On y pense lorsqu’on achète un produit, un bien. Est-il trop emballé, vais-je l’utiliser longtemps.

Deux exemples qui me permettent de le réduire. Je redonne tous les contenants de styromousse qui emballent mes légumes à la caisse de l’endroit où je les achètent et je vais chercher ma poutine dans un contenant que je lave. Et voila ça de moins dans ma poubelle. Avez-vous d’autres trucs ?

4 Réponses

  1. D’autres trucs? Acheter les oeufs dans un contenant en carton (et pas en styromousse!) et réutiliser le contenant pour faire les semis; conserver les sacs à pain pour emballer les aliments au lieux de la pellicule plastique; se faire ou se faire faire des filets à légumes au crochet pour ne pas utiliser les sacs en plastique de l’épicerie; laver et réutiliser, quand c’est possible, les sacs alimentaires de type « Zyploc »; je pourrait continuer longtemps! Avec un peu d’imagination et une vision réaliste de notre impact sur l’environnement, c’est pas difficile d’examiner chacun de nos gestes quotidiens et de réduire considérablement nos déchets… Dommage que la paresse souvent gagne, malgré les besoins pressants!

  2. Je suis d’accord qu’il faut diminuer notre production de vidanges en général, mais dans ce cas précis, ce n’est pas tout.Le reportage précise que « Ces problèmes s’expliqueraient notamment par des changements dans la collecte des ordures ménagères », ce qui est le cas dans mon arrondissement, Ahuntsic.Le changement d’horaire a été indiqué, à ma connaissance, seulement dans le journal que l’arrondissement distribue quelques fois par année, et par un carton dans la boîte aux lettres. Deux médias que beaucoup de gens ignorent, particulièrement dans les semaines avant Noël où nous recevons encore plus de « junk mail » que d’habitude…Et en plus, dans le cas d’Ahuntsic, le nouvel horaire était indiqué par quartier. Or, plusieurs ne connaissent pas le nom de leur quartier et j’ai moi-même dû appeler au 311 le 28 décembre (la veille de l’entrée en vigueur du nouvel horaire) pour savoir quel horaire s’appliquait chez moi.Bref, je ne donne pas la note de passage à l’arrondissement pour la communication de ce changement pourtant fondamental. Je ne sais pas comment communiquer efficacement un tel changement à toute la population dans un monde où nous recevons trop de communications écrites non-sollicitées pour s’assurer qu’un carton à la poste sera lu, mais je sais que sur ce carton, il aurait fallu indiquer l’horaire par blocs de codes postaux plutôt que par nom de quartier… Et quelle mauvaise idée de changer l’horaire en plein temps des fêtes, quand plusieurs quartiers voient une des deux collectes hebdomadaires annulée deux semaines en ligne è cause des fériés…En attendant, ma rue est pleine de sacs de vidanges depuis lundi après-midi (l’ancienne collecte était le lundi à partir de 18h, mais maintenant c’est dès 8hAM et ils sont passés en matinée). Beurk. J’espère que la situation va changer avant le dégel.

  3. Ne pas servir de trop grosses portions de nourriture pour éviter de devoir jeter des restes (on peut toujours se reservir si on a encore faim!) Et ce qui n’a pas été servi peut être conservé pour un prochain repas, en accompagnement ou en collation s’il n’en reste pas assez pour un repas complet. C’est trop triste de jeter de la nourriture. En plus, les aliments dans la poubelle, ça pue!

  4. C’est beau essayer de réduire ses déchets, et je le fais le plus possible, mais en effet dans la situation présente ce n’est pas de cela qu’il s’agit. L’horaire a changé dans mon secteur également depuis le 5 janvier. J’habite dans un immeuble de 14 logements et je sors les poubelles et le recyclage pour l’immeuble au complet, ça fait en moyenne 2-3 sacs-poubelles 2 fois par semaine (outre le recyclage) ce qui n’est pas si mal. Depuis que le nouvel horaire est entré en vigueur, tout le monde s’est adapté… SAUF les cols bleus. Dégueu. Ça fait dur. Une chance que c’est l’hiver et les ordures sont gelées sinon ça serait carrément insalubre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :