Chroniqueurs solidaires

Des ajouts sur les chroniqueurs du Journal de Montréal dont La Presse fait ses gorges chaudes…D’ailleurs, ces deux quotidiens aiment bien se bitcher. Tout comme le journal tombe à bras raccourcis sur Radio-Canada. Encore aujourd’hui. Dommage.

Sauf que l’on apprend donc que des chroniqueurs comme Jacques Demers et le gardien de but des Devils, Martin Brodeur arrêteront d’écrire dans le Journal par solidarité avec les journalistes. Julius Grey signera sa dernière chronique lundi prochain.

Il est surprenant de voir l’éminent avocat ne pas prendre position et évoquer un manque de temps. Jacques Demers est plus direct. Bravo. Martin Brodeur aussi. Cependant, il n’écrit pas lui-même. Ses propos sont écrits par un journaliste. Ajoutons que ces chroniqueurs ont des revenus largement suffisants pour ne pas avoir besoin de ceux du Journal. Ce qui n’est peut être pas le cas de tout le monde. Rappelons le. Tous les pigistes ne roulent pas sur l’or. On croit, à tort, que dès que l’on est présent dans les médias (écrit, radio et TV) que l’on reçoit de sublimes cachets. Vous seriez surpris parfois…

Ajout : Steve Proulx fait ses pronostics sur les chroniqueurs qui partiraient ou non du Journal en cas de crise. Je suis d’accord avec lui sauf pour Geneviève Lefebvre.

Publicités

Une Réponse

  1. Cécile, ce n’est pas parce qu’on ne fait pas la une d’un journal concurrent qu’on n’a pas de convictions. Même pigiste. Amicalement, G

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :