Des trottoirs de malheur

À Paris, on pardonnerait. Les autorités municipales parisiennes n’ont pas l’habitude d’hivers aussi rudes que ceux de Montréal. Ville nordique habituée aux hivers enneigés et glacés. Sauf que depuis la première bordée de neige, il y a plus d’une semaine, les trottoirs représentent un danger pour toute personne qui ose s’y aventurer. Glace, glace et glace. On veut privilégier la marche, les transports en commun, le vélo, bref, des moyens de déplacement plus écologiques en étant incapable d’assurer un minimum de sécurité et commodité. Les plus chanceux sont les plus pollueurs : les automobilistes.
Les citoyens sont perplexes. Pourquoi est-ce impossible d’avoir des trottoirs praticables ? C’est semblable partout, la même maladie frappe l’ensemble des arrondissements. Hier soir au téléjournal, l’élu responsable qui monte au bat chaque hiver, le frère du maire de Montréal, Marcel Tremblay, répète sans répit que l’équipement est sorti, que les trottoirs sont déblayés, salés. Ah oui ? Sur la lune ? Est-ce que les cols bleus hibernent ?
À avoir des trottoirs glacés, je préfèrerai qu’ils les laissent tels quel, enneigés. On aurait du mal à marcher mais on éviterait de se casser une jambe, une hanche, un bras…

Publicités

Une Réponse

  1. Je conduis beaucoup à Montréal dans le secteur NDG et je peux te confirmer qu’au contraire, la plupart des piétons marchent sur une surface bien déblayée, non glacée et généralement sèche… c’est-à-dire au milieu de la rue. Le pire c’est que c’est vraiment moins dangereux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :