Bonheurs et malheurs de la première tempête de neige

Première mini-tempête. De la neige entrecoupée de pluie qui a enrobé d’une couche de glace nos arbres et nos fils. Magnifique malgré la surcharge de poids. Le verglas est minime. Ouf. Aucun rapport avec la crise du verglas début 98.








Un petit malheur dont je suis responsable. Cet été, nous avons enlevé des carrés d’asphaltes du trottoir pour les remplacer par des carrés de plantes comme je le décrivais ici. Mon ami conseiller municipal, Carle Bernier-Genest nous avait prévenus de couper les plantes à ras cet automne pour leur éviter d’être arracher par les chenillettes de trottoir lors du déneigement. Je me suis faite prendre par le temps et je ne les ai pas coupé. Résultat : ils viennent d’être arrachés. Chaque fois que j’entends l’équipement lourd de la ville, j’en ai mal au coeur. Regardez ce que j’ai réussi à récupérer. Un bout d’hémérocalles. Réussirai-je à les sauver ?


Et voici mon carré de plantes…Pensez-vous que le petit, tout petit arbre que j’ai planté en juillet, aura résisté ? hum. Et les narcisses, les hémérocalles, le muguet et autres fleurs…Réponse le printemps prochain. Si oui, tant mieux. Si non on replantera des fleurs qui résistent à toute chenillette, si on les coupe avant l’hiver.

Explication pour les amis européens. Lors de chaque tempête de neige de plus de 15 cm, la ville doit ramasser la neige. les chenillettes qui déblaient les trottoirs et les chasse-neige se coordonnent pour enlever la neige en un gros tas qu’une souffleuse jettera dans un camion. Ce dernier ira la décharger dans des dépôts. La neige retransformée en eau sera ensuite traitée. Avant la neige partait directement dans le fleuve St-Laurent, le polluant un peu plus. Une opération autant onéreuse qu’impressionnante. On pourrait faire payer les visiteurs étrangers pour le spectacle…Voir les photos plus basses.


Publicités

2 Réponses

  1. Tu as raison, Cécile: pour ceux qui n’étaient pas confrontés au trafic, le résultat de la tempête était magnifique. Le verglas sur les arbres, en quantité raisonnable, est féérique. Ça fait du bien de voir un billet de blog qui ne peste pas contre la neige mais montre sa beauté! 🙂

  2. Première expérience d’une tempête de neige en tant que banlieusards!!Ouch!!!Mais ca n’aurait pas été si difficile si certains propriétaires de camions-remorques avaient posé leurs pneus d’hiver.Hier matin, ce n’est pas une mais deux sorties de la 440 qui étaient bloquées par des mastodontes embourbés….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :