Coup d’état ou coup de démocratie?

Très intéressant ce qui se passe à Ottawa. Passionnant même. Coalition entre trois partis dont le Bloc québécois!!! Les Conservateurs qui paniquent et parlent de coup d’état, de putsch, de coalition anti-démocratique. Bref les gros mots balayent les ondes. La panique s’installe. À trop vouloir jouer au poker et au gouvernement majoritaire. On perd parfois. Cependant, Stéphane Dion n’est pas encore Premier ministre. En politique, une semaine est une éternité. Imaginez un mois.
J’en parle sur Branchez-vous.

Publicités

2 Réponses

  1. Effectivement, coup d’état est un très gros mot. Selon mon cadre de référence, un coup d’état implique l’utilisation de la force.Définition de coup d’état selon l’encyclopédie Britannica :the sudden, violent overthrow of an existing government by a small group. The chief prerequisite for a coup is control of all or part of the armed forces, the police, and other military elements Je vois très mal Stéphane Dion débarquer au parlement en habit de camouflage armé jusqu’aux dents!!Je trouve cela admirable que trois partis aient été capables de mettre de coté les considérations partisanes dans un but commun; soit montrer la porte à un gouvernement incompétent qui, au bord d’une récession, se soucie plus d’idéologie que d’économie Et pour ceux qui disent que c’est anti-démocratique, le pouvoir ne revient-il pas au parti ayant fait élire le plus grand nombre de députés? Si pour les besoins de la cause les 3 partis d’opposition ne font qu’un; je crois que l’exercice est tout à fait valide.Mais comme tu le mentionne dans ton billet, la chose n’est pas encore faite : Harper a encore quelques options, dont celle d’abroger la présente session et ainsi gagner quelques semaines. Toutefois, pour fonctionner, un gouvernement minoritaire a besoin d’un minimum d’appui de l’opposition. La signature de l’entente entre les 3 partis d’opposition ne va pas vraiment dans cette direction.

  2. Tout comme Sylvaind, je ne crois pas qu’on puisse parler de « coup d’état » ou de « coalition anti-démocratique » quand davantage de gens ont voté pour l’un des partis de la coalition que pour le parti formant le gouvernement. J’ai pas cherché la définition de « putsch » mais à ma connaissance, c’est quand le « coup d’état » vient de l’intérieur même du parti pour renverser son chef…? Bref, des termes qui frappent, plutôt que des termes représentant la réalité. Je propose « bordel parlementaire ». 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :