Quel avenir pour le Grand Nord ?

Alors que le Père Noël y retourne à peine, parlons du Grand Nord et des plans du Premier ministre Jean Charest pour le développer. Un développement très traditionnel qui ne semble pas se préoccuper de la protection de ces territoires où les changements climatiques ne sont plus de vastes prévisions mais la réalité.

Le Nord-du-Québec est la plus grande des régions administratives du Québec. Elle pourrait largement contenir à la fois la France et la Belgique. À elle seule, la région représente plus de la moitié de la superficie totale du Québec (55 % du territoire québécois), avec ses 839 000 km², dont 121 000 km² de lacs et de rivières.

La suite sur MaTerre.ca

Une Kennedy ne fait pas le printemps…

Un petit sujet de fin d’année pour Branchez-vous où les commentaires sont fermés. Je dois dire que même si de nombreux commentaires m’exaspère, c’est un peu dommage d’écrire sans que personne ne puisse réagir. Mais bon c’est comme ici finalement. Peu. Très peu de commentaires…

Les défis environnementaux de 2009 à Sans détour

Voici mon intervention à Sans détour ce matin avec le coquin François Bugingo qui me faisait rire aux éclats juste avant d’entrer en ondes…
D’ici quelques jours, je développerai chaque point abordé lors de la discussion que vous pouvez entendre et voir ici.

Le chauffage au bois : l’interdire ou le modifier ?

Chaque hiver on souligne que le chauffage au bois est aussi polluant que le transport routier. Il est vrai que ce type de chauffage pollue mais on peut mettre en place quelque mesures pour en limiter grandement la pollution.

Quelques faits et chiffres

Plus d’un million de familles canadiennes possèdent un appareil de chauffage au bois à la maison. D’ailleurs, depuis 10 ans ( crise du verglas) les ventes de foyers et de poêle à bois ont bondi de 250 %.

Sauf que c’est polluant. Au Québec, le chauffage au bois résidentiel produit près de la moitié des particules fines qui contribuent au smog, devançant le secteur des transports et des industries. Et en matière de santé publique, c’est préoccupant : les particules fines produites par la combustion du bois qui s’infiltrent dans les voies pulmonaires ont une incidence importante sur les maladies cardio-respiratoires.

Est-ce qu’interdire les poêles au bois est réaliste ? Devrait-on aussi interdire les voitures ?

On peut utiliser le chauffage au bois tout en minimisant son impact sur l’environnement. Il faut cependant avoir le bon poêle ou foyer et le bon bois et l’utiliser de manière raisonnable et intelligente. Tout comme notre automobile finalement.

Le bon pôele ou foyer ?

La suite sur Materre.ca

Les défis environnementaux de 2009

J’en parle à 9h45 à Sans détour ce dernier lundi de 2008.

Après mon passage, venez sur le site de Sans détour pour y trouver un résumé de mes paroles.

Vous pouvez aussi écouter ma chronique à Samedi et rien d’autre par ici, la deuxième partie. Je parlais du développement du Grand Nord (je referai un billet sur le sujet), des motoneiges écolos et d’un site Suisse parfait pour les fêtes : les anges gardiens de la Planète.

Chronique environnement à Samedi et rien d’autre

Demain matin autour de 8h15, je serai fidèle au poste pour une chronique environnement à l’émission Samedi et rien d’autre animée par le champion Stéphane Garneau. Je serai autour de la table à partir de 8h05 !
En passant, vous pourrez m’entendre lundi à Sans détour aussi. L’édimestre reprendra son chapeau de chroniqueuse à 9h45 pour parler des défis environnementaux de 2009 avec François Bugingo.

Cadeau original et écolo


Suggestion de cadeau tant pour Noël que pour bien d’autres occasions comme la naissance d’un bébé (quoique dans ce cas là, j’aurai tendance à faire les muffins pour les nouveaux parents).
J’ai reçu ce mélange tout préparé hier et j’adore. Il suffit d’ajouter lait et œuf et voilà. Il semble que cela vient du célèbre Ricardo. Serait-il plus écolo que je pense ? Je devrais peut être m’associer avec lui pour produire un livre de recettes écolos…J’y pense. Des recettes avec des produits locaux, biologiques, de saison (en le divisant par saison) et équitables lorsque pas locaux.
Allez aux fourneaux !