Les pollutions invisibles en librairie

Mon quatrième livre est maintenant en librairie : Les pollutions invisibles.
J’y traite de cinq types de pollutions : électromagnétique, lumineuse, sonore, olfactive et visuelle. Les cinq chapitres sont divisés en deux parties. Dans la première, je décris sommairement le type de pollution, donne des exemples. Dans la deuxième partie, un conseil par page sur le même modèle que l’écolo écono. Des trucs pratiques fin de contrer ces multiples pollutions, que ce soit en évitant de rester debout devant le micro-ondes (simple pour éviter les ondes électromagnétiques) ou en s’impliquant auprès d’organismes qui lutte contre le bruit ou la pollution visuelle.
Vendu dans toutes les bonnes librairies, une bonne manière de ne pas paniquer mais comme l’écolo écono d’avoir de l’info de base pour agir et améliorer sa vie quotidienne.

Personne n’a gagné

Tout le monde a perdu. Nous avons gaspillé des millions pour revenir à la case départ. Un gouvernement conservateur minoritaire. Bien sur, Stephen Harper a amélioré son sort avec 16 députés supplémentaires. Sauf que ces députés sont en Ontario et Colombie-Britannique. Pas au Québec. Le Québec qui joue encore à l’encontre des autres provinces canadiennes. Montréal est encore plus isolé sans ministre.

La démocratie a perdu des morceaux avec le plus bas taux de participation dans l’histoire canadienne, moins de 60 %. Aussi, nous avons un gouvernement qui dirigera le pays avec seulement 37 % des voix. Vivement une proportionnelle.

Tout le monde a perdu. Les conservateurs n’ont pas réussi à percer au Québec et se sont fait balayés à Terre-Neuve sous l’impulsion du premier ministre conservateur Danny Williams.
Les Libéraux qui ont perdu de nombreux députés, particulièrement en Ontario et Colombie-Britannique. Combien de temps Stéphane Dion résistera à la tête de ce parti? Le NPD grimpe tranquillement mais n’a pas réussi à faire élire plus qu’un député au Québec. Ce parti a tout de même fait des gains appréciables dans le nord de l’Ontario.

Fait notable, un député NPD a été élu en Alberta, pratiquant ainsi une brèche dans l’unanimité conservatrice albertaine. Même chose dans les autres provinces de l’ouest. Faudra-t-il une fusion des libéraux et du NPD pour réussir à bloquer la route aux conservateurs ? Ces derniers l’ont fait en réunissant le Reform et le Parti conservateur.

J’en parle plus sur Branchez-vous.