Mon dernier livre : les pollutions invisibles

Voici donc mon dernier bébé. Les pollutions invisibles sont composées de cinq chapitres représentant cinq types de pollutions : électromagnétique, olfactive, visuelle, lumineuse et sonore. Chaque chapitre est divisé en deux parties. La première qui explique rapidement le type de pollution, la seconde qui dispense quelques conseils sur le modèle de l’écolo écono. À voir le 15 octobre dans une librairie au Québec.

En exclusivité voici l’intérieur. La partie conseil est en vert pour bien différencier le tout. Différent. J’aime.
Voici la collection. Quatre livres en un an. Je viens d’en refuser un cinquième d’une autre maison d’édition. Écrire des livres demande du temps. Du temps pris sur celui que je peux consacrer au journalisme afin de payer mon loyer. J’ai donc décidé de privilégier mes contrats journalistiques et d’en trouver de nouveaux d’ici les prochains mois, à moins que la France ne me fasse de l’oeil.

Aussi, prendre quelques jours de vacances entre les quelques salons du livre et la promotion puisque l’été a été consacré à l’écolo junior et les pollutions invisibles !!!

Les conservateurs en perte de vitesse?

J’aborde le sujet sur Branchez-vous. Il semblerait que la campagne s’essouffle pour les conservateurs en fin de campagne. Ont-ils présumé de la volonté des Canadiens de choisir un gouvernement conservateur majoritaire?