Une nouvelle qui n’en est pas une

Tantôt en lisant ma Presse, je vois qu’IGA aurait fait volte-face en ne donnant plus quelques sous lorsqu’on n’utilise pas de sacs en plastique. Hum. Pour une fois je vais critiquer mon journal préféré. Car ce n’est pas une nouvelle. Ceci a été annoncé au début de l’été. J’en ai parlé ici et sur Branchez-vous-Ma Terre et j’en avais parlé lors de ma chronique radio-canadienne à l’été et rien d’autre.
En fait, IGA en compagnie du Jour de la Terre a plutôt choisi de créer un fonds éco-municipalité avec ces sous multipliés pour financer des projets environnementaux. Plutôt que chaque québécois se mette 4 ou 5 $ dans les poches par année, on donnera de plus gros montants à des écoles, des municipalités, des organismes oeuvrant en environnement. Pourquoi pas ?
Il est certain que la meilleure solution est de bannir définitivement les sacs en plastique. Mais bon en attendant qu’on se réveille…