La Chine au centre du monde…pour deux semaines

Photos : Isabelle Laporte
La fameuse place !


Les Jeux Olympiques sont lancés. La Chine est enfin la Reine du monde pour deux semaines. Cela fait longtemps que ce pays voulait les JO. Certains sont pour d’autres contre. Après avoir été sceptique, je crois que ces Jeux signifie le début du changement pour la Chine.
La couverture de la vie quotidienne en Chine, les actions de Reporters sans frontières, la mise à l’avant du Tibet, la sortie du DVD, Ce qu’il reste de nous, l’ingéniosité de la Chine, le fait que les Chinois ne sont pas naïfs sont autant de signes qui montrent le mouvement de la Chine vers la démocratie. Le gouvernement ne pourra pas maintenir muselé un peuple de plus d’un milliard d’âmes encore longtemps. L’accélération des communications, l’arrivée massive d’occidentaux, dont ceux avant, pendant et après les JO, vont changer tranquillement la donne.
Plusieurs amis qui ont visité la Chine m’ont ouvert les yeux sur ce géant captivant. L’une d’entre elle, Isabelle Laporte, profite des JO pour les vivre à Pékin dans une famille. Elles m’a gracieusement autorisé à publier quelques photos. Elles nous envoie quotidiennent ses récits de la vie quotidienne à Pékin. Passionnant.
Un truc qui m’a grandement surprise. L’eau n’est pas potable donc tout le monde boit de l’eau en bouteille. Imaginez le nombre de bouteilles en plastique étant donné le nombre de consommateurs !!! J’aimerais qu’Isabelle nous parle du recyclage ? Existe-t-il ? Car je sais que la Chine ramène des containers de plastique à recycler du Québec. J’espère qu’il recycle aussi leur plastique.
Je parle aussi de la Chine sur Matin-Branchez-vous.

Publicités

Une Réponse

  1. Les nouvelles sont généralement bonnes concernant le recyclage en Chine, du moins à Pékin. 1. Le papier, le métal, le verre et le plastique peuvent être recyclés. 2. Depuis le 1er juin, le gvt a interdit les sacs de plastique super minces, qui étaient rarement ré-utilisés.3. Aussi, les magasins (supermarchés et autres) doivent faire PAYER les sacs en plastique ordinaires. Résultat : la majorité des consommateurs apportent leurs sacs. On peut aussi emporter les biens dans nos mains, comme je l’ai fait avec un T-shirt et un short récemment. Par contre :1. Quand elle est disponible, la collecte est pêle-mêle.2. Pas beaucoup de bacs de recyclage dans les rues et les gens, peu sensibilisés, y jettent tout autant leurs ordures. Cependant, des pauvres y repêchent les bouteilles d’eau vides, etc., car elles valent quelque chose. Exactement comme on voit chez nous, pour les canettes.Ici Isabelle Laporte, à Pékin, pour le Blogue écolo de Cécile Gladel! 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :