L’implication de Yannick Noah

Voici une vidéo de la chanson de Yannick Noah (ancien tennisman français reconverti en chanteur) et avis aux Québécois, très populaire en France.

En fait, il est la personnalité française la plus aimée ! Il chante, bien, des chanson engagées comme celle-ci : Aux arbres citoyens ! Cette chanson, très orientée environnement et protection de la planète par les jeunes fait partie de l’album Charango, en vente ici à un prix que je trouve excessif, 42,99$. Est-ce une erreur ? On le trouve à 14 Euros à la FNAC !
Je l’aime beaucoup et je la présenterai à des jeunes lors d’une conférence que je donne mardi après-midi au Collège Notre-Dame-de-Lourdes à Saint-Lambert.
Noah a créé avec sa mère une fondation pour les enfants : Enfants de la terre.
Il aide aussi les jeunes grâce au tennis avec Fête le mur.
Malheureusement Yannick Noah a annulé le concert qu’il devait donner dans le cadre des Francofolies à Montréal le 25 août dernier. Il est peu connu au Québec. N’avait-il pas assez vendu de billets ? N’y avait-il que moi qui avait acheté un billet ?
Il y avait eu cette nouvelle sur son fils. Pas de quoi fouetter un chat mais en Floride, on ne discute pas.

Enfin, un premier député vert !

En espérant qu’il survivra aux élections générales qui devraient être déclenchées la semaine prochaine ! Il s’agit d’un député indépendant de la Colombie-Britannique (ancien libéral), Blair Wilson qui a fait le saut ! Il est devenu député du Parti vert dirigé par Elizabeth May.
Espérons que ce sera pas le dernier mais le premier d’une longue lignée…
Il y a des députés écologistes au Parlement européen, en Allemagne, en Suède, en France.
Pensez-vous important que des écolos soient élus dans les plus hautes instances ? Ne peuvent-ils pas faire autant ou plus au sein de groupes militants ?

Mort de Michel Vastel

ohhh, j’ai lu ce matin ce billet dans lequel il annonçait sa retraite. Quelle rapidité. Je ne le savais pas malade. Finalement ce dernier billet daté d’aujourd’hui était un adieu. Il devait savoir que c’était la fin du voyage. Il ne l’a pas dit préférant parler de retraite…. Il n’en aura pas profité trop longtemps. Mais un journaliste ne prend jamais vraiment sa retraite.
J’espère que j’aurais une carrière aussi prolifique la sienne.

Comment s’appelle cet insecte ?



Est-ce bien une libellule ? C’est notre amie. La première fois que je l’ai vu, elle était sur la porte. Si belle et immobile que mon voisin pensait que c’était une fausse. Mais elle s’est envolée pour lui prouver son existence. Hier, elle était sur l’autre porte celle de mes voisins. Lisa m’a appelée pour que je la photographie. Elle a posé de longues minutes sans problème.
Je suis surprise car c’est exactement la même à plus d’une semaine d’intervalle. Est-ce un signe ? Connaissez-vous ce type d’insecte et ses habitudes ?
Nous l’aimons, c’est une belle décoration sur nos portes !

L’écolo écono junior en librairie aujourd’hui !


Mon nouveau bébé sort sur les tablettes aujourd’hui. L’écolo écono junior publié aux Intouchables, un guide rigolo pour une planète écolo. S’il porte le même titre que l’écolo écono original, il s’adresse aux jeunes de 6-7 ans à 12 ans environ. Exit donc l’aspect économie d’argent car les jeunes s’en moquent un peu. On y retrouve toujours des gestes écolos, mais spécialement adapté aux jeunes. Le geste se retrouve sur deux pages agrémenté d’informations, d’une mission, d’un creuse-mégninges, et sites internet. Au début du livre, j’ai tracé un bref historique du recyclage au Québec. Le guide se termine par un dico écolo afin d’expliquer les principaux termes utilisés.
Je débute bien la rentrée scolaire en donnant deux conférences à des jeunes du secondaire mardi prochain. Pas évident les jeunes du secondaire. À suivre.

Stephen Harper séduit le Québec

Surprise et stupeur ce matin. Le premier ministre conservateur canadien est au coude à coude avec le Bloc Québécois dans les sondages. J‘en parle sur Branchez-vous – Matin.qc.ca. Pour les européens, sachez que le Premier ministre canadien peut décider de déclencher les élections quand bon lui semble. L’héritage britannique. Et le premier ministre canadien encore plus à droite que Nicolas Sarkozy, a réussit à séduire les Québécois... Enfin ceux qui habitent hors Montréal. Car la différence est saisissante. Les Montréalais ne se laissent par berner par ce conservateur qui sabre dans la culture, relègue l’environnement aux oubliettes, créé une brèche dans le droit à l’avortement, dans les droits des homosexuels et j’en passe. Car les conservateurs marquent leurs points dans les comtés à l’extérieur de Montréal, en région, à Québec. Dommage cette séparation entre le Québec et sa métropole…

Je ne vous cacherai pas que je ne suis pas très à droite. Je suis inquiète de cette percée des conservateurs. Leurs politiques me glacent le sang. J’ai peur d’avoir un gouvernement conservateur majoritaire. Tout sauf Stephen Harper. Stéphane Dion, Jack Layton, Gilles Duceppe, Elizabeth May, n’importe lequel mais pas Stephen Harper.

Un petit passage au 98,5 Fm ce matin

Je parlerai sac de plastique, biodégradable, etc avec Isabelle Maréchal au 98,5 Fm ce matin autour de 10h45 ! Je vous en reparle.

La Chine prouve qu’on peut le faire

Je ne parle pas de l’organisation des JO (ils les ont organisés de main de maître) mais d’une réduction drastique de la pollution. Ils ont prouvé au monde que la pollution peut être vaincue, que l’activité humaine est en la cause.
Ils ont simplement fermé les usines et limité la circulation automobile. Malheureusement, les usines vont reprendre leur activité et les automobiles sillonneront le centre ville de Beijing à nouveau. Dommage.
Mais ne devrait-on pas prendre des notes ? Pour enfin agir. La pollution nous tue, tue la Planète, la faune et la flore. Nous avons les moyens de l’enrayer mais on laisse des motifs économiques freiner cet élan.
Notre civilisation ressemble à un millionnaire qui accumule, accumule, comme Picsou. Que fera-t-on de cet argent, de ces biens sur notre lit de mort ? Que fait un millionnaire de son argent ? L’enterre-t-on dans un cercueil en billet de banque ?

L’échec du recyclage

Excellent dossier dans le dernier numéro de l’Actualité sur l’illusion du recyclage. Le Québec est un grand foutoir où chaque ville établit ses règles avec ces contracteurs. Le gouvernement provincial devrait agir mais reste mou, très mou. Résultat : rares sont les villes qui atteignent l’objectif de 65 % de revitalisation des déchets pour 2008.
François Cardinal détectait cette illusion dans son livre, Le mythe du Québec vert, l’an dernier. Rien a changé.
Pendant ce temps, le recyclage est l’excuse parfaite des citoyens qui ne font rien pour justifier leur verte attitude… Je surconsomme mais je recycle, je roule en VUS mais je recycle, j’arrose ma pelouse de pesticides mais je recycle, j’utilise des produits chimiques mais je recycle, je ne composte pas mais je recycle, je gaspille l’électricité mais je recycle…
Le recyclage ne compte plus. Quand quelqu’un me dit qu’il est écolo parcequ’il recycle, je me dis qu’on commence à la base. Recycler est aussi facile que jeter ses déchets à la poubelle. Recycler permet aux surconsommateurs de se donner bonne conscience.
Tant que nos déchets ne cesseront d’augmenter, on devra se questionner…Sinon, nos déchets nous remonteront à la gorge. Mais on s’en moque, car ce sera la gorge de nos enfants, de nos petits-enfants ou de nos arrières-petits-enfants. Après moi, le déluge…

Le désarroi d’Adam

Je me réveille, nourrit le chien, le fait sortir puis retourne dans le lit avec mon ordi en ouvrant la TV. Je tombe sur une entrevue de notre porte-drapeau, le champion Adam van Koeverden en Kayak. Ce n’est pas le discours d’un médaillé. Il semble totalement défait et explique que ça n’a pas fonctionné. Quelle tristesse et quel désarroi dans ses paroles. Tant de pression et tant d’espoir envolés… Il a fini 8e. Il lui reste le 500 m demain. Go Adam.
Pendant ce temps Thomas Hall de Pointe-Claire surprend et remporte une médaille de bronze.
C’est ainsi les JO, des déceptions et des surprises. Pas facile d’être au sommet une seule journée !

La vie de banlieue

À Boucherville pour des demies-vacances, j’y garde la maison et le chien d’amis. Je travaille quand même pour ma dernière chronique radio-canadienne et Branchez-vous. Mais travaillez au bord de la piscine donne au labeur une autre saveur. Et puis j’ai Brownie le chien qui me tient compagnie et tente même de m’aider…ou de jouer !

Mon bureau estival et Brownie qui s’y frotte
Qui s’amuse

Le meilleur matelas pneumatique inventé. On flotte dans l’eau. Hyper confoLes pieds dans l’eau…


Un petit camion passe pour aiguiser les couteaux. Sans grand succès…On jette au lieu d’aiguiser maintenant. Il faut dire que la qualité est moindre comme le prix. Dommage.

Vraiment sans risque le nucléaire?

Je parle de cette rénovation de la centrale nucléaire Gentilly 2, la seule au Québec, au coût de 1,9 milliard sur Ma Terre. Un montant énorme. On parle d’emplois, d’argent, de nécessité, de sécurité. Désolée moi je ne suis pas convaincue par le nucléaire.

J’ai souvent eu des discussions sur ce sujet avec mon père qui me disait qu’il fallait bien produire de l’électricité. Car la France s’éclaire à plus de 70 % d’énergie nucléaire. La France qui est quand même une grande économe en matière d’électricité. Car elle y coute cher l’électricité.

Sauf que le nucléaire me dérange profondément. Oui c’est une production sans gaz à effet de serre. Je suis d’accord. Mais les déchets nucléaires toxiques ? C’est cela qui me dérange. On les lègue aux futurs générations sans savoir comment ils vieilliront, comment leur radioactivité diminuera ? On joue avec le nucléaire sans avoir toutes les réponses. Si jamais quelqu’un invente une manière de se débarrasser de ces déchets sans aucun danger, si le nucléaire n’est plus dangereux par sa radioactivité, si on peut, un jour, extraire de l’uranium sans polluer, alors à ce moment, oui je serai pour le nucléaire. Actuellement, on est loin du compte.

Le slam de Steven

Les discours plates, mornes et culpabilisant endorment les gens. Steven Guilbeault maintenant chez Équiterre l’a compris. Je n’étais pas au concert de la Terre de Diane Dufresne qui clôturait les Francofolies, et j’ai oublié de le regarder sur TV5. Mais voici le slam de Steven qui déménage et passe le message. À regarder !

Nouvelles émissions écolos sur TF1 et France 5

Comme ici au Québec, mais avec une année de retard, la France vit une révolution environnementale. On retrouve donc des émissions à saveur écolo dans le portrait télévisuel français. Sur TF1, il s’agit de C’est ma Terre, des capsules courtes qui présenteront des astuces pour protéger l’environnement. Tandis que France 5 lancera une sorte de télé-réalité écolo ou chasse au trésor, Report-Terre. De jeunes reporters sillonneront l’Europe à la recherche des meilleurs initiatives environnementales. J’aime ça et j’espère le voir sur TV5.
On peut faire beaucoup de télé écolo…
Une idée de mon ami Steve Proulx qui pourrait faire fureur. On enferme des gens dans une maison. Pas très originale jusque là. Mais chaque semaine, on leur enlève une avancée technologique et ils doivent se débrouiller.
Mon amie, voisine et proprio a eu une autre idée que nous entendons développer mais je ne vous en dirai pas plus …
J’embarque aussi cette semaine dans un projet pour Canal Évasion. Un projet que mon amie Chantal porte depuis 2 ans et qui est sur le point d’aboutir. Il ne faut jamais désespérer !
J’ai hâte de voir les nouvelles émissions de la rentrée.
J’ai vu que Canal Vie avait une nouvelle émission écolo, Billets verts qui passe en ce moment. Un peu comme mon livre l’écolo écono, on remet à la famille, le montant d’argent qu’elle économisera en changeant son style de vie.
Il y aura la quatrième saison, les apprentis du Rebut Global, sur lequel j’ai grandement travaillé l’été dernier pour la recherche. Voyez la bande annonce ici. Produit par Blue Storm. Qui produit aussi la Vie en Vert, de retour pour la troisième saison.

L’écolo écono junior arrive


Juste à temps pour la rentrée, il sera en librairie mercredi prochain, le 27 août. Voici la couverture en exclusivité ! Il cible les jeunes de 6-7 ans à 12-13 ans. Comme le mentionne le signet : un guide rigolo pour une planète écolo ! Le petit cochon est partout dans le Guide, il s’appelle Compost !
On y retrouve des gestes adaptés aux jeunes avec une foule d’information, de questions, de jeux et de missions.

La rentrée scolaire écolo

Bientôt, les jeunes reprendront le chemin de l’école. Pourquoi ne pas le faire de manière plus écolo. Je vous donne plein d’adresses sur Ma Terre.
Si vous êtes en Europe, plusieurs autres adresses, le site de l’écono écolo, ici, ici, et ici.

AJOUT : le sujet prend de l’importance. Même le très sérieux Monde en fait un article, ici.

Tronquer la réalité !!!

La ville de London vient d’interdire, comme San Francisco l’année dernière, les bouteilles d’eau au sein de ses services. Bon point.

On peut boire l’eau du robinet et amener sa gourde même s’il n’y a pas d’endroit pour boire contrairement à ce que veut nous faire croire ce communiqué de Boissons rafraîchissantes : « une association commerciale d’envergure nationale qui représente le vaste éventail de marques et d’entreprises qui fabriquent et distribuent la majorité des boissons non alcoolisées consommées au Canada.»

Cette association ainsi que Nestlé veulent nous faire croire que c’est une mauvaise décision. Leurs arguments sont faibles. Empêcher les gens d’acheter de l’eau embouteillée les encourageraient à boire des boissons néfastes pour la santé… ah oui ? Empêcher les gens d’acheter des bouteilles d’eau freinera le recyclage ? Oui car on aura moins besoin de recycler.
Voici un extrait du communiqué de Boissons rafraîchissantes

A London, les contenants de boissons en plastique à base de polyéthylène téréphtalate (PET) sont recyclés dans une proportion de 60 %, tandis que dans d’autres villes (à Hamilton, par exemple), ce taux s’élève à 91 %.

La réalité : Au Québec, 57 % des bouteilles sont recyclés à la maison. Ce qui veut dire que 33 % s’en vont à la poubelle…Le recyclage est difficile à l’extérieur du domicile. Combien de bouteilles se retrouvent à la poubelle dans les centres commerciaux et les rues des villes….Là où on en consomme beaucoup. Je serai curieuse de savoir quelles villes recyclent le plastique à 91 % autre qu’Hamilton ? Je vais d’ailleurs vérifier ce chiffre dès que possible.

Ensuite, Boissons rafraîchissantes souligne qu’on répète aux Canadiens que le recyclage est le meilleur moyen de protéger l’environnement. Erreur. Le recyclage est le dernier geste. Le premier est de réduire sa consommation. Réduire le nombre de bouteilles d’eau que l’on consomme, donc que l’on fabrique à coups de pétrole et que l’on doit recycler est une bonne idée.

Il est regrettable de voir des compagnies défendre l’indéfendable en tronquant la réalité.

Pour comparer, les restaurants Pacini, maintenant propriétaire du Commensal, offre de l’eau filtrée par chaque restaurant dans des bouteilles de verre qu’ils réutilisent. Gratuitement. Bientôt certains restaurants Pacini offriront de l’eau gazeuse, gazifiée par le resto également. Excellente initiative. Ça serait bien qu’ils cessent d’offrir la cerise au chocolat enveloppée individuellement…

Sandra est de retour !

L’un des blogues que j’aime le plus. Mon amie Sandra, la camionneuse est de retour. Depuis quelques mois, presque chaque fois que je la voyais, je lui demandais quand elle recommencerais à bloguer. C’est fait !
Outre son talent pour la route et l’écriture, Sandra est une décoratrice dans l’âme. Elle m’a beaucoup aidé avec ses fabuleux conseil lors de mon aménagement. Et elle est venue magasiner toute une matinée chez IKEA avec moi.
La lire c’est voyager avec elle à travers l’Amérique. Allez voir, elle est dans mon blogroll !

Mon livre dans Mode et Travaux et Clin d’Oeil


Cette revue Française, qui si je me souviens bien est vendue au Québec, mentionne mon livre, version française, dans son numéro de septembre. Une amie française est tombée dessus ce matin! Génial. La publicité est toujours la bienvenue.

Par ailleurs, le dernier numéro de Clin d’Oeil consacre un bel article à mon livre et mentionne aussi mon blogue. Tout aussi génial. Il ne manque que Châtelaine…Peut-être lors de la sortie de l’écolo écono junior qui devrait bientôt être dans mes mains…Il est en impression. En librairie le 27 août ! Pour la rentrée.

La forêt fait l’amour pour Greenpeace

Greenpeace a l’habitude de faire parler. Cette nouvelle publicité contre la coupe d’arbres illégale s’inscrit dans la même tendance. Elle ne me choque pas. Au contraire, c’est original de transposer la sexualité humaine dans la forêt. Outre le fait qu’on entend clairement des ébats amoureux humains, les images choisies d’arbres, de branches, de feuilles sont saisissantes de comparaison. La forêt fait l’amour!
Allez la voir, vous comprendrez et dites moi ce que vous en pensez…

Première médaille d’or française…

Une chance que j’ai la double nationalité car je n’aurai pas grand médaille à me mettre sous la dent. La France vient d’obtenir sa première médaille d’or ! Bravo ! C’est le lutteur Steeve Guenot qui permet d’entendre la première Marseillaise à Pékin. La France a maintenant 11 médailles, le Canada 0 et ma troisième patrie (celle de mon beau-frère et neveu), le Mexique, 1 médaille de bronze.

Et Michael Phelps en a 5 d’or (plus que trois) dont 11 titres olympiques à vie. Le plus titré.

Des réservoirs de gaz ou pétrole comme voisin?

L’accident de Toronto fait peur. Je me demande bien comment les résidents de Lévis réagissent avec le projet de port Méthanier ? J’en parle sur Branchez-vous- Ma Terre !

Réhabilitons le pissenlit!!!

Que trouve-t-on de laid à ces magnifiques fleurs jaunes ???


Pauvre pissenlit. Plante martyre que les jardiniers honnissent et veulent à tout prix faire disparaître, enfin par les jardiniers écolos ne cherchent pas à exterminer à tout prix le pissenlit. Il est temps de lui redonner sa fierté et ses lettres de noblesse. Le pissenlit n’est pas si mauvais que ça et peut être utilisé de multiples façons. Les pelouses parfaites et sans pissenlit deviennent donc suspectes avec raison.

Dernièrement, la revue Protégez-vous dévoilait que les entreprises horticoles utilisent encore de nombreux pesticides et herbicides interdits. Des produits qui détruisent la biodiversité, qui contaminent l’eau et qui sont surtout dangereux pour les enfants qui se vautrent dans l’herbe. Les gens oublient trop souvent le danger au profit de la pelouse sans mauvaises herbes. Je vous rappelle qu’il a déjà été prouvé que les pesticides sont cancérigènes et qu’ils sont l’une des causes des algues bleues. Que de bonnes raisons pour les bannir à jamais…

Pourtant, une pelouse mixte avec du trèfle, des pissenlits et plusieurs autres types de graminées sera aussi belle qu’avec une seule variété qui est plus fragile et demande plus d’eau. Anecdote : sur mon premier livre, l’écolo écono, on y voit la photo d’une pelouse ( voir la photo de la couverture sur le côté). Lors de la première version, la photo que l’on me présentait était celle d’une pelouse parfaite. Incompatible avec l’esprit de mon livre, ai-je plaidé. La graphiste a donc pris en photo la pelouse de ses parents qui n’ont jamais utilisé de pesticides. Pendant de nombreuses années, les voisins n’en étaient pas heureux et se sont moqués d’eux. Mais c’est leur pelouse qui a fait la couverture d’un livre. Douce revanche !

Réhabilitons le pissenlit ! Cette fleur que nous adorions comme enfant, l’une des premières que nous offrons à nos mères, mais que nous rejetons adultes. Savez-vous qu’il existe de nombreuses recettes pour agrémenter le pissenlit ? J’en ai mis plusieurs dans mon écolo écono junior qui sort le 27 août prochain.

Que peut-on faire avec le pissenlit ? Les feuilles de pissenlits ( pas trop vieilles) sont bonnes en salade, comme légume d’accompagnement ou dans des soupes et ragoûts, en tisane. On peut également faire fermenter les feuilles, comme la choucroute, ou les combiner à d’autres plantes pour en faire de la bière. Avec la fleur, on peut faire du jus ou du vin. Il y a même un atelier à la fête biopaysanne dont c’est le dernier jour à la Tohu à Montréal aujourd’hui à 11 h, donné par Natacha Imbeault de l’Herbothèque, qui fera un clin d’œil au pissenlit. Hier elle me disait que le pissenlit est un élément de base de l’herboristerie. Utile ce pissenlit finalement !

D’ailleurs, Edith Smeesters, qui a écrit un livre sur les pelouses écologiques m’a déjà fait goûté du vin de pissenlit. Si vous voulez tout savoir sur la manière d’avoir une belle pelouse écolo, je vous conseille son livre. Vous pouvez aussi visiter le site internet d’Équiterre qui a fusionné avec la Coalition pour une alternative aux pesticides.

Tantôt, lors de ma chronique matinale avancée (1h plus tôt à 6h40 à cause des JO) à l’Été et rien d’autre, j’ai apporté un cadeau à l’animateur Stéphane Garneau, des pissenlits que j’avais cueilli en partant de chez moi. Il l’a trouvé drôle et était sceptique sur le vin de pissenlit. J’espère bien en trouver pour lui en amener dimanche prochain. Avez-vous des adresses, pas loin de Montréal pour trouver des trucs aux pissenlits ?

La Chine au centre du monde…pour deux semaines

Photos : Isabelle Laporte
La fameuse place !


Les Jeux Olympiques sont lancés. La Chine est enfin la Reine du monde pour deux semaines. Cela fait longtemps que ce pays voulait les JO. Certains sont pour d’autres contre. Après avoir été sceptique, je crois que ces Jeux signifie le début du changement pour la Chine.
La couverture de la vie quotidienne en Chine, les actions de Reporters sans frontières, la mise à l’avant du Tibet, la sortie du DVD, Ce qu’il reste de nous, l’ingéniosité de la Chine, le fait que les Chinois ne sont pas naïfs sont autant de signes qui montrent le mouvement de la Chine vers la démocratie. Le gouvernement ne pourra pas maintenir muselé un peuple de plus d’un milliard d’âmes encore longtemps. L’accélération des communications, l’arrivée massive d’occidentaux, dont ceux avant, pendant et après les JO, vont changer tranquillement la donne.
Plusieurs amis qui ont visité la Chine m’ont ouvert les yeux sur ce géant captivant. L’une d’entre elle, Isabelle Laporte, profite des JO pour les vivre à Pékin dans une famille. Elles m’a gracieusement autorisé à publier quelques photos. Elles nous envoie quotidiennent ses récits de la vie quotidienne à Pékin. Passionnant.
Un truc qui m’a grandement surprise. L’eau n’est pas potable donc tout le monde boit de l’eau en bouteille. Imaginez le nombre de bouteilles en plastique étant donné le nombre de consommateurs !!! J’aimerais qu’Isabelle nous parle du recyclage ? Existe-t-il ? Car je sais que la Chine ramène des containers de plastique à recycler du Québec. J’espère qu’il recycle aussi leur plastique.
Je parle aussi de la Chine sur Matin-Branchez-vous.

Chronique dominicale décalée

J’aime les Jeux Olympiques, j’adore les JO. Mais pas là. À cause de leur diffusion à la radio de Radio-Canada, ma chronique dominicale est décalée. Elle sera une heure plus tôt durant les JO. À 6h40 au lieu de 7h40 ! Je serai à Radio-Canada à 6h donc pour débuter le tour de table avec l’équipe. Je vivrais donc ce que vit l’équipe en se levant aux aurores chaque samedi et dimanche.

Mais bon, je me lèverai volontiers tous les dimanches à 4h30 si c’était pour faire une chronique à l’année longue à Radio-Canada. On ne se plaindra pas la bouche pleine !

En passant, ceux que ça ne dérangent pas et qui peuvent m’écouter facilement, ce sont les Européens. Sur internet en direct à 12h40. Prenez le dîner en ma compagnie !

Inondations en ville. À qui la faute?

Je parle des inondations de samedi dernier à Montréal sur Branchez-vous. Je remets en cause notre tendance à tout vouloir asphalter. Résultat : l’eau n’est pas aussi bien absorber par l’asphalte qu’elle ne l’est pas la terre dont elle reste où elle tombe et on se trouve inondé. Le centre commercial d’Anjou l’a vécu samedi !