Lendemain de fête, il faut nettoyer!


C’est bien beau les lendemains de fête mais il faut nettoyer…Car aussi bizarre que cela puisse paraître, les citoyens se transforment en cochon et oublient l’existence de poubelle lorsqu’ils sont en groupe et célèbrent. J’en parle sur Branchez-vous aujourd’hui. Ainsi que des riches qui polluent sur le blogue environnement du même site internet, ici.

Sans parler des mégots que l’on garroche à la tête des cyclistes, des bouteilles, cannettes et autres déchets que l’on trouve au bord des routes, des déchets organiques que l’on fait disparaître dans la nature. Un exemple ? Je suis au sommet d’un parc de la SEPAQ, l’automne dernier. C’est une fin de semaine de congé donc l’achalandage est fort. Une jeune femme arrive au sommet, mange la moitié de sa pomme et la jette nonchalemment derrière elle. Devant mes yeux ébahis (mes yeux parlent beaucoup, ils expriment très bien ce que je pense, je ne peux jamais mentir car mes yeux me trahissent), elle a finalement ramassé son déchet pour le ramener. Imaginez si tous les visiteurs avaient fait comme elle durant les trois jours de congé…Le beau petit tas de trognons de pommes…

Et j’en passe. Je me souviens des vacances avec mes parents. Lorsqu’on s’arrêtait au bord d’une route pour pique-niquer. C’était effroyable. Des poubelles et toilettes à ciel ouvert…Ça a changé un peu ? En tout cas lors de mes derniers voyages en France, j’ai constaté que mes compatriotes sont plus propres et plus civilisés. Au moins maintenant, ils ramassent les crottes de leur chien. Enfin en général.

Vous devez sûrement avoir des histoires de déchets incroyables ? Le pire ? Lorsque des paysages naturels, de magnifiques plages et autres endroits sont pollués par les résidus de maudits cochons. Comme s’ils étaient seuls au monde !

Publicités

Une Réponse

  1. Ma ville, Mirabel, est en train de s’industrialiser à grand pas, ce qui est désolant en soi. En plus, les quelques coins boisés qu’on y retrouve encore son constellés de vieux pneus, de restants de laine minérale et de sacs poubelles au contenu éventré. Pour un pic-nique en nature, l’ambiance est morbide. Les citoyens qui mettent leurs déchets en pleine nature sont vraiment irresponsables, et si je pouvais les identifier je les dénoncerais avec délectation!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :