Un cancer au bout du téléphone

Ce n’est pas nouveau. Le cellulaire-téléphone portable serait dangereux. En fait, ce sont les ondes émises qui pourraient favoriser le développement d’un cancer du cerveau. Hier, le célèbre David Servan-Schreiber lançait, en compagnie de plusieurs cancérologues, un appel pour limiter l’utilisation de ce type de téléphone et l’interdire aux jeunes de moins de 12 ans. J’en parle ici sur Branchez-Vous.

J’en profite pour vous parler de mon quatrième livre, les pollutions invisibles, que je suis entrain d’écrire, toujours pour les Intouchables. Je parlerai de cinq types de pollutions : par le bruit, visuelle, olfactive, lumineuse et justement électromagnétiques. J’en profiterai pour inclure des trucs et conseils afin de les combattre. Alors si vous avez des liens, des infos, lâchez-vous !