Les effets de la hausse du prix de l’essence

La vieille remorque à vélo qu’il faudra remettre au goût du jour…Croquée lors d’un vide-grenier en France…


En Europe, en Amérique du nord, en Asie, partout le prix du litre d’essence atteint des sommets.

Les camionneurs espagnols en ont ras le bol et bloquent les frontières, les péages, les autoroutes. La grogne s’étend en France.
Je suis très partagée sur cette hausse mais je crois que notre civilisation doit passer par là. Car d’un côté, je suis persuadée que c’est bénéfique pour l’environnement et pour la découverte d’alternative au pétrole. L’être humain doit être acculé au pied du mur pour qu’enfin il réagisse. On le constate actuellement.
Au Québec, 60 % des citoyens changent leur habitudes de transport ou de conduite automobile. Je suis certaine que de nombreux français commencent à penser à prendre leur vélo pour aller travailler. Marcher, prendre son vélo, cela ne peut faire que du bien. Tant la planète que les êtres humains amélioreront leur forme physique.
Malheureusement cette hausse remplit les poches déjà pleines des pétrolières et des rois du pétrole. Pendant ce temps, les denrées alimentaires de base augmentent. Alors, privilégions le local ! C’est l’été, profitons-en. Et laissons notre voiture au garage !
De mon côté même si je n’ai pas d’auto, j’utilise parfois Communauto ( auto-partage) et je ne suis pas épargnée. Augmentation des tarifs. Donc je diminue mon utilisation, tout simplement. Vive mon vélo ! Faudra–t-il ressortir les bonnes vieilles remorques à vélo pour transporter les enfants et les courses ?
Vous que faites-vous en Europe ou au Québec pour contrer cette hausse de l’essence ? Vos trucs pour consommer des produits locaux ? Pour rouler moins ?
Publicités

7 Réponses

  1. Si Honda vendait son véhicule hybdride moyen de gamme au Canada, je le considèrerais pour ma prochaine voiture, que je dois incidemment acheter car ma Honda Accord 1994 veut rendre l’âme…

  2. Il y a environ une semaine, « Maisonneuve en direct » consacrait sa demie-heure aux autos électriques. C’était fascinant, car je ne savais pas que la commercialisation pourrait être faite dans un temps aussi rapproché. Pour la hausse d’essence… je circule régulièrement sur les autoroutes et je constate que les pressés (ceux qui roulent à 120 ou plus) sont rarissimes. La grande majorité roule à 105. Tant mieux si ça a cet effet-là. Les familles à faibles revenus qui habitent hors des grands centres urbains et qui doivent utiliser la voiture pour les déplacements devront sans doute revoir la manière dont ils gèrent le budget. Qu’est-ce qu’ils couperont ? La nourriture, les effets scolaires pour la prochaine rentrée ?

  3. Je dois me rendre au travail en auto (je bosse maintenant à Boisbriand). J’ai tenté de faire du covoiturage avec des collègues, mais ils habitent tous sur la rive-nord et ceux qui habitent Montréal sont les boss, donc avec des horaires très irréguliers. Je fais donc des efforts pour ralentir ma vitesse, garder mes distances (moins de freinage et donc moins de reprises qui consomment), etc. J’ai vu un changement (j’ai une Civic 1991), mais je vais surtout changer d’auto et en privilégier une qui consomme moins et ne coûte pas chère : une Yaris.Aussi, j’achète le plus local possible (j’habite à deux pas du marché Jean-Talon).Mais je t’avouerai que tout ça m’écoeure BEN RAIDE. Surtout les pétrolières qui profitent des spéculations pour s’en faire ENCORE plein les poches. C’est dégueulasse!

  4. Oui, vive le vélo, et la vie pas trop loin de son lieu de travail et les visites au marché local pour y acheter des produits qui ont poussé pas trop loin de chez nous.Ce n’est malheureusement pas la réalité de bien du monde en Amérique du Nord, on a incité les jeunes familles à s’installer en banlieue, avec tout ce que ça comporte comme déplacements en voiture et maintenant ce sont eux qui payent l’odieux de la spéculation sur le prix du pétrole en devant réviser leur budget.Sans compter l’augmentation du prix des aliments de base, due elle aussi à la cupidité de certains « investisseurs » …Bonne pour l’environnement la hausse du prix du baril? Oui, très probablement. Mais à court terme, ce sont encore une fois les familles à faible et moyen revenus qui vont écoper pour l’enrichissement de quelques uns.

  5. Un peu comme tout le monde, je tente de prendre mon vélo plus souvent et limiter l’utilisation de mon véhicule.Cette hausse des prix du pétrole vient par contre briser un vieux rêve d’enfance, soit celui de vivre à la campagne.Je voulais m’assurer d’avoir un bon capital, c’est fait. 8 ans que je met de l’argent de coté et vis dans un minuscule appart, histoire d’économiserJe voulais certaines garanties face à mon emploi : je les aie eues cette semaine avec promotion et révision salarialeJ’étais donc prêt à signer pour la construction de la maison de mes rêves. A 50 km du travail dans les basses Laurentides c’était le compromis idéal : en plein bois mais 35 minutes du travail.Hier tout c’est écroulé avec le seuil psychologique du 1.50$. A ce prix, je serais incapable de boucler mon budget……Même avec ma petite voiture 4 cylindres et même en roulant « pépere »……Les transports en commun sont embryonnaires dans ce secteur. Les couts de la passe du train de banlieue ajoutés à l’essence requise pour me rendre à la gare équivalent pratiquement à me rendre directement au travail en voiture.

  6. @ anonyme: et voilà ce que je disais, cette hausse frappe à la mauvaise place. Je ne peux que vous souhaiter de voir le transport en commun prendre son essor – tout en restant à bon prix.Sinon, vous voilà un parfait candidat au télétravail: http://tinyurl.com/4bcfy9une tendance appelée à se développer…Ainsi votre rêve pourrait devenir réalité.Mais je n’aime pas lire des articles comme celui-ci, trouvé dans le Cyberpresse ce matin: http://tinyurl.com/5eayz4Inacceptable de devoir choisir entre bien manger et remplir le réservoir de l’auto…

  7. Bonjour Cécile.Je vis depuis peu au Yukon et ici, c’est le pays du 4 X 4. Par contre la conscience écologique est très développée et les gens utilisent beaucoup les moyens de transport alternatifs, comme le vélo, les pieds, patins à roues alignées, le ski l’hiver. J’utilise un vélo pour aller au travail. Whitehorse est vraiment étendu en territoire et très côteuse. Çà remet les formes aux bonnes places et économise notre planète. Il n’y a que lorsqu’on veut visiter un peu que l’on doit penser à l’utilisation d’un véhicule. Tout est très éloigné ici, mais la location reste la solution de par son faible coût.Bravo pour cet article. 100% d’accord que l’être humain depuis la nuit des temps doit être acculé au pied du mur pour réagir. Et c’est le cas aujourd’hui.Bonne journée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :