Mon tour de nuit en photos !

Pour la première fois depuis que j’habite Montréal, j’ai participé au Tour de nuit. Ce n’était pas prévu du tout, c’est Sandra qui m’a convaincue de l’accompagner à la dernière minute. Excellente idée. J’ai aimé.
Adoré rouler à sens unique sur Notre-Dame, ne pas s’occuper des voitures, rouler en plein milieu de la route sans crainte qu’une portière s’ouvre, griller des feux rouges, des stops. C’est la liberté.

Est-ce qu’une autre grande ville à sa féria du vélo ? Paris ? Londres ?

J’ai moins aimé le temps qu’il a fallu pour s’élancer, ce fut long sur Notre-Dame. Il fallait marcher avec notre vélo comme lorsqu’on est arrivé à la carrière Lafarge. Et puis certains endroits étaient très noirs. Surtout la piste cyclable dans le parc Maisonneuve à l’arrivée. On éclaire les routes pour les automobilistes, mais pas les pistes cyclables…

Autre problème. Les échantillons que nous avons reçus à l’arrivée. Vélo Québec doit trouver des commanditaires, en complément du 22 $ que les participants adultes doivent verser pour le tour de nuit. C’est plus cher pour le Tour de l’Île.
Qui sont ces commanditaires ? La Fédération des producteurs de lait. Super. Mais pourquoi nous donner cet infect lait au chocolat trop sucré ? Gaz Métro nous offrait des raisins au chocolat teint en bleu ! Aussi dégueu. Puis le final ? Purex et ses échantillons…L’odeur est assez puissante pour tuer un ours…sans parler des ingrédients. Voyez les photos…
Une chance que Toyota était là avec ses gourdes vertes en plastique recyclé, au moins.

Je sais que ce n’est pas facile de trouver des commanditaires. Mais quand on fait la promotion d’un moyen de transport aussi écolo que le vélo et qu’on utilise cet argument, peut-on aller jusqu’au bout de ses convictions ? Sans s’arrêter en chemin ! Ou du moins, éviter que les commanditaires nous aspergent de produits pas très écolos qui génèrent déchets et pollution.


Sandra nous montre sa super couverture de selle achetée à Amsterdam où le vélo est roi !



Le départ coin Pie IX et Ste-Catherine
Ce sont des étudiants du collège Marie Victorin qui ont fait cet « homme » ou cet ange comme vous voulez !
Notre-Dame dans tous ses sens ! Sandra et moi roulions en sens unique pour le plaisir. Et puis combien de fois peut-on ainsi rouler librement sur la rue, pardon l’autoroute Notre-Dame ?

Un beau policier au milieu de tous ses vélos. Un peu dans le chemin, il faut dire.

Sandra au coeur de la carrière Lafarge. Nous avancions à pas de tortue…
C’est une sainte !

Après les fleurs, le pot…Voici les « cadeaux » que nous avions…
Lisez bien les ingrédients.
Tout une promo pour le lait !!!
Un sachet vide…Et je ne sais même pas si cela se recycle. Un mélange d’alu et de plastique, pas sûr.
Et le savon Dial dans son carton.

Publicités

4 Réponses

  1. A savoir s’il existe d’autres férias dans le monde. Je sais que Paris cette année propose « la convergence », sorte de concentration de bus cyclistes, mais sans doute rien de comparable à la féria que vous avez.Enfin comme c’est mon premier commentaire ici, je tiens à dire que c’est un plaisir de lire ce Blog 🙂 .

  2. A Paris il y a tous les vendredi soirs et un dimanche matin par mois la « Paris rando vélo » ( http://ns1.myphphost.net/~parisran/ ) à laquelle on peut participer gratuitement. Il y a aussi une rando roller chaque semaine.a+ApollineR

  3. Cécile,je ne veux pas t’écoeurer avec ton p’tit jeune policier, mais je te signale que c’est moi qui ai la tête sur son épaule! ;c)Merci pour les photos! Surtout que je savais déjà que j’étais une sainte mais personne voulais me croire, avec ta photo, c’est la sanctification assurée! ;c)Pour le dossard, tu n’en as pas parlé, mais me semble qu’un truc en papier/carton résistant à la pluie qu’on attache avec des épingles c’est plus écolo qu’un tissus avec des élastiques,

  4. Extrait du bulletin du World CarFree Network (juin 2008)-On June 1st, Berlin hosted Sternfahrt – the largest bicycle ride onearth, with a quarter of a million people participating. The ridematched a previous record and included 18 different routes, 80starting points and 1100 km, and converged in the centre and joinedthe Environmental Festival at Brandenburg Gate.www.adfc-berlin.de/home/sternfahrt2008

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :