On mange de la merde !

C’est ce que je pensais en regardant le reportage d’Envoyé spécial sur les hard discount ( les magasins à rabais en France) et les sous-produits qu’ils vendent à rabais. Moins on paye cher, plus on mange de la merde. La bouffe industrialisée est immonde.

Pas étonnant que nos hôpitaux ne suffisent pas à la tâche. Pas étonnant qu’on développe des allergies, des intolérances, des insuffisances. Avec les trucs basse qualité sans vitamines, sans saveur et sans nutriments qu’on se balance dans le corps.

Le pire ? C’est que les gens riches peuvent se payer des aliments de qualité, mais pas les plus pauvres. À moins de rester dans le plus simple et encore, fruits, légumes, légumineuses, céréales, produits laitiers et viande-poisson bio (mais le bio coûte plus cher) de temps en temps si on n’est pas végétarien. Et de se cuisiner des petits plats en groupe. C’est le principe des cuisines collectives du Québec.

Car en se nourrissant de bouffe industrielle, boissons gazeuses, biscuits à l’huile de palme, la pire, collations chimiques au glucose, jus qui ne contient que de l’eau et du sucre, viande et substances laitières transformées, on creuse notre tombe et celle de la planète. Lisez les étiquettes. Épeurant.
Je reviens de ma visite quotidienne aux commerçants de la promenade Masson. Cela fait longtemps que je ne fréquente presque plus les supermarchés sauf pour acheter du vinaigre, bicarbonate et de la bière. Je n’ai plus envie de bouffer des trucs sans goût.

Vous pouvez lire Toxic de William Reymond. Les Américains sont encore plus mal lotis que nous…Les Français ont encore beaucoup de petits commerces, mais avec la nouvelle loi du gouvernement Fillion-Sarkozy qui facilite l’implantation de Hard discount et autres supermarchés, les artisans qui font de bons produits devront se battre.

7 Réponses

  1. Ça fait longtemps que je lis ce blogue… c’est la première fois que je laisse un commentaire… ;)Comme toi je ne fais plus mon épicerie dans les supermarchés.. même que je ne vais que dans les boucheries ou boulangeries où on fabrique et on achète qu’au québec.C’est certain que c’est un peu plus long et plus cher, mais au moins ma nourriture goûte vrai.Ne lâche pas ce que tu fais ici!!! Moi j’adore!:)

  2. Moi c’est mon AMAP qui est en train de devenir un supermarché ! (je plaisante)Après les légumes, les fruits et les oeufs, on a maintenant les fromages de chèvre, la viande, le miel, le vin et bientôt du riz !Le tout bio, produit dans un rayon de 10 km, un peu plus pour le vin et le riz.Et le prix, s’il n’est quand même pas celui des hard discount, est tout à fait comparable avec ce qu’on trouve en vrac au supermarché.

  3. Les structures comme celle dont parle Sébi commencent tout doucement à émerger de-ci de-là.Il faut que les consommateurs ( que NOUS sommes) soutiennent ces initiatives partout où c’est possible et fassent front contre l’invasion des hypers et des hard.Dans mon coin (Belgique), je n’en ai malheureusmeent pas encore trouvé… Je me console avec une boutique de commerce équitable Oxfam. Si quelqu’un a un tuyau, je suis preneur.Ceci dit, les hard-discounters ne sont pas les seuls à vendre de la merde. Certains produits de grande marque ne veulent parfois pas mieux…. L’information et le sens critique du consommateur doivent faire le tri…. Et c’est pas toujours évident !

  4. Crazy woman : merci merci de ce commentaire. Comme je le disais dans un commentaire du billet précédent, c’est super gratifiant et intéressant de savoir 1- qu’on est lu 2-de savoir qui nous lit !sébi : c’est génial que les AMAP se développe ainsi et n’offrent pas que des légumes. Ici au Québec, nous avons le même modèle mais aussi d’autres modèles qui encouragent l’achat local et pas forcèment bio comme celui développé par les ami-E-s de la Terre de l’Estrie via internet, le Marché de solidarité régionale ( http://www.atestrie.com/MSR/VISITEUR/CADRE/cadre_principal.php). Comme tu le dis David, les consommateurs ont le pouvoir de changer les choses mais sont tellement peu informés et n’ont surtout pas le temps de vérifier, magasiner et s’informer. Exemple aussi les AMAP ne sont pas partout. Ma soeur aurait bien aimé en profiter mais il n’y en a pas proche de notre village natal où elle habite. Au moins, elle a le jardin pour l’été comme de nombreuses personnes dans le village. Mais en ville….

  5. Moi, depuis le bouquin et le film de Marie Monique Robin sur Monsanto, j’ai entrepris de transférer mes achats alimentaire chez un bio. C’est sur, le prix est tout autre, mais le gout et la qualité vont de paire !!!

  6. Bonjour, Je viens par hasard de découvrir votre blog et je suis très heureuse de ma trouvaille.Aprés avoir vécu 7 ans au Québec, nous sommes revenus en France en juillet 2007.Je suis tout à fait d’accord avec vous, on a  »l’impression » de manger de plus en plus des aliments, des viandes, des fruits, des légumes de mauvaise qualité ici (et de plus en plus chers).Si j’avais vu le reportage d’Envoyé Spécial sur TV5 au Québec, je ne l’aurai pas cru mais hélas depuis notre retour, nous nous désolons du monopole des enseignes d’alimentation et de la vente de produits de mauvaise qualité à bas prix dans ce type de magasins. Par exemple, de plus en plus difficile de trouver de vrais fromages, type camembert, au lait cru.L’idée d’implanter plus de magasins hard discount ne semble pas être la bonne solution. C’est une idée de politiciens qui tentent de regler le problème du pouvoir d’achat au plus vite sans penser à long terme aux problèmes de santé (obésité, allergie…).

  7. bonjour,et merci merci à des gens comme vous qui prennent positions contre ce systéme qui empoisonne nos enfants j’ai peur tous les jours ,je ne sais plus si je doit ou non faire confiance à notre alimentation ,tout est faussé ,truqué y en a marre on veut manger saint .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :