L’écolo écono à la semaine verte !

Ce matin lors de l’émission la semaine verte, un petit mot sympa sur mon livre. Vous pouvez l’écouter ici. C’est à 29 minutes. Mais on y parle de l’érosion des côtes et d’agriculture aussi. Finalement, toute l’émission est très intéressante !

Salon du livre de Québec

Depuis hier, jeudi, je suis dans la charmante ville de Québec pour le salon du livre. Il fait beau, le petit hôtel sur Saint-Ursule est charmant et je vais profiter des pauses entre les séances de signatures pour arpenter la ville. Ce que j’ai rarement eu le temps de faire. Je suis toujours venue à Québec pour le travail et j’ai peu pris le temps de découvrir la ville.
Et puis, un avantage non négligeable de Communauto; on peut l’utiliser ailleurs que dans sa ville d’origine. Je l’ai utilisé à Hull-Gatineau lors du salon, et je vais le faire ici aussi pour aller au parc de la Chute-Montmorency que j’avoue ne pas connaître…Une chance que je n’ai pas oublié ma carte de la SÉPAQ…
Avez-vous des suggestions de magasins écolos à découvrir à Québec ?
Sinon venez me voir au salon : vendredi de 11h à 12h30 puis 17h à 18h30, samedi de 10h à 11h30 et 18h30 à 20h et finalement dimanche de 10h à 11h30.

Mode éthique et produits écolos

Un petit spécial de la Presse sur la mode éthique ce matin dans le cahier Actuel. Je pense avoir couvert l’ensemble des boutiques de vêtements éthiques à Montréal dans le carnet d’adresses. Si vous en avez d’autres, n’hésitez pas.
Aussi un article sur les Fées mères. Je vous en parlais d’ailleurs ici. J’ai découvert cette entreprise grâce à un commentaire de Lucie ici après mon billet sur les lingettes du Body shop. En allant à la Loba, j’en ai acheté et voila, c’est ainsi que naissent les articles.

Faites un voeu pour la Planète !


Grand lancement hier du Jour de la Terre. J’en parle sur Branchez-vous
Mais vous pouvez laisser votre voeu pour la Planète ici…

Le projet de société québécoise d’Hugo Latulippe!

Ce soir, Canal D à 21h. J’en parle ici sur Branchez-Vous.

Éco-Société publie finalement !!!

La petite et écolo maison d’édition Éco-Société va finalement de l’avant et publiera son livre Noir Canada. Je viens de recevoir le communiqué.
Je voulais en parler mais Christian Vanasse m’a devancé. Sauf qu’il faut dénoncer cette tentative d’intimidation de la part d’une grosse compagnie. Lorsque j’écrivais un billet sur les SLAPPS en février dernier ici, c’est de ceci dont il était question. Finalement, Barrick Gold aura donné une visibilité gracieuse et gratuite à une maison d’édition peu couverte par les médias en général. Merci pour eux. Il faudra sûrement aller en réimpression de ce livre, que j’ai hâte de lire. Je vous encourage à l’acheter également, par solidarité et pour envoyer un message à Barrick Gold. Nous sommes en démocratie.

Voici le communiqué qu’Éco-Société vient d’envoyer :

Malgré des menaces de poursuite judiciaire, les éditions Écosociété confirment la sortie du livre Noir Canada. Pillage, corruption et criminalité en Afrique en librairie.

Vendredi, le 11 avril, le lancement de Noir Canada a été ajourné à cause d’une mise en demeure de la part de la société minière canadienne Barrick Gold. Cette dernière, sans avoir lu l’ouvrage, menace d’intenter une poursuite judiciaire en diffamation contre les auteurs du Collectif Ressources d’Afrique, l’éditeur Écosociété et les membres de son conseil d’administration. Le but de Barrick Gold semble d’empêcher la parution de l’ouvrage et, par conséquent, d’éviter la diffusion d’informations, pourtant déjà disponibles dans plusieurs autres sources, auprès du public. On comprendra que les moyens financiers de la puissante société aurifère, en comparaison avec ceux des chercheurs et artisans qui ont préparé cet ouvrage, lui permettent de procéder par intimidation.

Le livre Noir Canada est la synthèse et l’analyse de documents nationaux et internationaux (rapports, livres, documentaires…) portant sur des abus de maints ordres à propos de plusieurs sociétés canadiennes présentes en Afrique. Il porte aussi sur le soutien dont bénéficient parfois ces sociétés de la part du gouvernement canadien. Le débat que ce livre cherche à inscrire dans la sphère publique est d’autant plus légitime que les actifs des Canadiens (fonds de retraite, REER, fonds publics…) sont souvent indirectement investis dans ces sociétés via la Bourse de Toronto.

Compte tenu du sérieux de cet ouvrage et de la rigueur des informations qui y sont citées, une telle menace de poursuite judiciaire s’inscrit directement dans la logique des « poursuites-bâillons » (ou SLAPP, comme on dit dans le jargon). Il s’agit d’un cas supplémentaire qui devrait convaincre le gouvernement québécois d’adopter une loi contre un tel usage de la procédure judiciaire, lequel a pour effet de brimer le droit à l’information ainsi que la liberté d’expression.

Depuis 15 ans, les Éditions Écosociété publient des ouvrages critiques et engagés, avec rigueur et professionnalisme, ne versant jamais dans la diffamation. C’est pourquoi nous ne reculerons pas devant de telles menaces. Il en va de notre éthique d’éditeur et de notre liberté d’expression.

Un tag pour filles !

Valérie-Ann m’a taguée…

Je dois dévoiler mes trucs de fille… hahaha je ne suis pas la plus fiable et j’aspire à utiliser des produits plus naturels et bios surtout à cause de ma peau hypersensible. Mais j’aime me maquiller et me pouponner alors pourquoi pas…

Un fond de teint: l’Oréal en ce moment. J’aime le fond de teint surtout à cause de mes joues à tendance rouge couperose, sinon un cache cernes, Aveeda ou Revlon.

Un mascara: en ce moment le Body-shop mais je change souvent…tous les trois ou quatre mois et je change toujours de marque. Et je cherche un mascara plus naturel ?

Une crème de jour: plusieurs et obligatoirement. Je ne sors pas sans. Dr Hauschka, Weleda, l’Oréal, Body shop, Evian et Nuke. J’utilise plusieurs types de crèmes de jour, mais je ne peux pas sortir sans une. Ma petite peau hyper sensible ne me le pardonnerait pas. J’en ai une moins chère et plus grasse pour aller courir et d’autres…

Une marque de produits: Dr Hauschka

Ta marque fétiche maquillage: aucune et toutes

Un produit must: un crayon brun

Ton parfum: sans hésitation; Paris d’Yves St-Laurent auquel je suis fidèle depuis 1986 ! Il me colle à la peau et je suis incapable d’en trouver un autre.

Ton magazine fétiche: Paris Match et l’Express. Pour ceux de “filles”…Châtelaine, Elle Québec et Coup de pouce. J’adore les magazines…

Tu pars sur une île déserte et tu emportes quoi (trois produits max sans protection solaire ni rasoir): mon appareil photo, des livres d’Éric-Emmanuel Schmitt et une crème hydratante.

La femme que tu admires pour sa beauté: Sophie Marceau

La femme dont tu envies le look: Julie Snyder ( non c’est une blague), Laure Waridel et K.

Je me damnerais pour: des jambes sans cellulite !

Que signifie pour toi la féminité: avoir confiance en soi, accepter son corps et sa beauté propre.

Un dernier mot: qu’on arrête de parler de se priver de nourriture, qu’il faut souffrir pour être belle et que l’on vive, heureuse et libre de ces trop nombreux canons de beauté.

Ton adresse blog fashion – beauté préférée: Celui de Martine Gingras, pour ses recettes de petites crèmes maison ! Et surtout les livres de Rita Stiens.

Quatre filles à taguer: Nadia, Chroniques Blondes, Martine, Sandra ( parceque je n’arrête pas de lui dire que je veux qu’elle recommence à bloguer)