Salon du livre de l’Outaouais

Je vous envahis de billets aujourd’hui. C’est pour vous faire patienter durant ma présence au salon du livre de l’Outaouais de demain jeudi à dimanche.
Retour dans la région qui m’a accueillie. Je vais aller voir les lieux qui m’ont vu grandir au Canada. 10 ans de ma vie. Mon arrivée, l‘Université d’Ottawa, mes premiers amours canadiens, mon grand et bref amour Marc, un manitobain, qui m’a ouvert les yeux sur la politique et l’activisme, mes débuts journalistiques à la Rotonde en 1988, mes amis, les enfants que j’ai gardés, Fannie, Hugo et Ariane et qui approchent la trentaine maintenant. Bref, que de bons souvenirs. J’y replongent avec plaisir. Le plaisir de voir le chemin parcouru aussi.
Passez me voir au kiosque des Intouchables au Palais des congrès de Hull, pardon Gatineau. Pas capable de m’y faire.
J’irai aussi faire un tour à l’Université, lieu de haute débauche et d’études…, aux 4 Jeudis, encore de la débauche…
Voici mon horaire de signatures :
jeudi 28 février : 12h30 à 14h et 17h30 à 19h
vendredi 29 février : 12h30 à 14h et 15h30 à 17h
samedi1er mars : 15h à 16h30 et 18h à 19h30
dimanche 2 mars : 12h30 à 13h30

Mouchoir en tissu ou papier ?

Les mouchoirs de maman !

Sujet qui soulève parfois le dégout. Me demande toujours la raison ? Bref, pourquoi ne pas utiliser des mouchoirs en tissu lavables et donc réutilisables au lieu des mouchoirs en papier jetables ?
Combien de fois gardez-vous un mouchoir en papier usagé dans votre poche ? C’est la même chose.
J’ai été élevée avec des mouchoirs en tissu. Mon père n’a utilisé qu’eux. Beaucoup de Français le font encore. Moins en Amérique du Nord. Aussi certaines personnes soulignent l’aspect moins irritant du tissu et moins problématique.
L’autre jour, une jeune caissière a échappé une moue de dégout lorsque j’ai sorti mon super mouchoir en tissu. Moi j’ai ri !
Je n’en utilisé plus depuis quelques années mais lors de mon dernier voyage, j’en ai demandé à ma mère, qui a toujours de bonnes réserves. Elle m’en a donné une pile que j’utilise maintenant quotidiennement. Il ne me reste que quelques mouchoirs en papier d’urgence. Pourquoi pas ?

Une arche de Noé pour les végétaux !

Une assurance-vie écolo, une arche de Noé, le grenier du monde, notre patrimoine végétal. Peu importe le mot que l’on utilise, c’est ce qui décrit le complexe inauguré hier en Norvège et qui regroupe l’ensemble des semences qui existent sur la Terre. Bravo ! La suite sur Branchez-Vous.

Les blogueuses victimes de machisme ?

J’en parlais déjà en janvier dernier ici. Je compte étudier le sujet et éventuellement en faire un article. Avez-vous des histoires ici ou en France ou du côté anglophone de blogueuses victimes de commentaires machos ou qui ont pratiquement abandonné un blogue à cause de ce mysoginisme.
Je le vis régulièrement sur le blogue de Branchez-vous que je partage avec mon ami Steve. Lorsque je prends le clavier pour ma semaine de garde, il est évident que certains commentaires frisent le paternalisme, la médisance et le machisme. Si Steve est virulent, pas de problèmes. Si c’est moi je me laisse mener par mes émotions ou je suis en SPM, au choix. Si je tente de modérer le débat, je joue à la maîtresse d’école. On ne peut jamais gagner !
J’ai l’impression que l’anonymat fait ressortir un sentiment anti-féminin profondèment enfouit chez certains hommes. Pas joli !
J’attends vos histoires, témoignages, suggestions, etc…