On bouffe n’importe quoi !

Une splendide et délicieuse omelette norvégienne dans la plus pure tradition française !

A-t-on perdu le respect pour notre corps et notre terre pour bouffer n’importe quoi comme le rapporte les reportages du Journal de Montréal sur le fast-food hier et aujourd’hui. Au fait, serait-ce différent si Thierry Deraize s’était fait embauché dans les cuisines de St-Hubert ? La belle province ?
J’en ai fait un billet sur Branchez-vous ici.
Chaque fois que je mange un hamburger cuit sur mon BBQ avec viande bio, pains au blé entier, tomates, laitue et même parfois une belle tranche d’aubergine et du vrai fromage, je suis aux anges. Et je m’en souviens quand je m’égare dans les chaînes de restauration rapide.
Car cela m’arrive parfois. Je m’en sens toujours coupable. Surtout lorsque par hazard, je me retrouve au McDo. J’ai presque envie de me mettre un sac sur la tête lorsque j’y passe. J’ai honte mais parfois je me laisse avoir…Rarement, je vous rassure. D’ailleurs, mon corps et mon estomac semblent se révolter chaque fois que je finis ces hamburgers et frites qui n’ont aucun rapport avec les véritables frites maison et mes hamburgers.
Car j’aime les frites, j’adore les frites et encore plus les frites maison comme les faisait mon ex-beau-père. Hum. Rien que pour goûter encore à ses frites, je re-séduirais mon ex !