Pourquoi des ponts et des autoroutes ?

Ce matin sur mon blogue de Branchez-Vous, je parle du pont de la 25. Pour les Européens et même pour les non-Montréalais (sauf les Lavallois), ce sujet n’est que peu d’intérêt. Sauf que cette construction représente un anacronisme dans notre société qui tente de se défaire peu à peu de l’emprise de la voiture.
Peu importe l’endroit où on se trouve dans le monde, il faut maintenant mettre l’emphase sur le développement des transports collectifs, pas sur la construction d’autoroute et de ponts ! Regardez en France, les villes se dotent de tramway. Même si l’implantation est douloureuse. J’ai vu les années de travaux à Clermont-Ferrand lors de mes voyages. Mais, une fois en service, le tramway est un moyen de transport agréable et pratique.
À Montréal on préfère construire une autoroute ( Notre-Dame) et des ponts ( celui de la 25. Même s’il est démontré que l’effet sur la fluidité de la circulation est limitée alors que les effets négatifs augmentent rapidement : pollution atmosphérique, bruit, étalement urbain, maladies, etc.
Imaginez le système de transport en commun si on investissait l’argent prévu pour le pont dans son amélioration.
Mais non. On continue à agir comme des imbéciles !